Les travaux du tramway vers l’Ouest de Mérignac avancent

La pose au-dessus de la rocade des poutres du futur pont de franchissement du tramway sera effectuée le 30 juillet 2012 à partir de 22 h 00. Cette opération spectaculaire consiste à poser vingt-deux poutres. Onze de huit tonnes et 13 mètres de long constitueront la travée entre la culée et le premier appui. Les onze autres de quatorze tonnes et vingt mètres de long formeront la travée au-dessus des voies extérieures de la rocade.

Pour le bon déroulement des opérations, la rocade extérieure sera fermée à la circulation de 21 h 00 à 6 h 00, durant la nuit du 30 au 31 juillet 2012. Une déviation est prévue par l’échangeur no 9.

Dans le cadre de la réalisation de l’extension de la ligne A du tramway, un ouvrage d’art de près de 70 mètres de long est réalisé pour franchir la rocade au niveau de l’avenue de Magudas. Ce pont accueillera uniquement les rames du tramway. Il est situé en parallèle du pont existant permettant la circulation des piétons, cyclistes et automobiles. Les travaux ont débuté en mars 2012 et la structure devrait être achevée en octobre. Il restera ensuite à poser la voie et les équipements liés au passage du tramway. Cinq nouvelles stations seront créées le long de l’extension de 3,6 kilomètres. Le terminus se situera avenue de Magudas à l’intersection avec la rue Jean Mermoz. Deux parcs-relais en surface sont prévus avec environ 200 places de stationnement rue Alphonse Daudet et avenue de Magudas. La mise en service est prévue fin 2014.

Source : Cub (information directe)

L’installation « Xxl Light » va magnifier la Passerelle Eiffel, à Bordeaux

Dans le cadre de l’installation lumineuse Xxl Light de la Passerelle Eiffel, à Bordeaux, à partir du 16 juillet 2012, des croisières publiques gratuites sont programmées à bord du bateau La Sardane, acessibles après réservation de la Cub. Le public est invité à découvrir l’installation lumineuse depuis la Garonne, les 20, 21 et 28 juillet 2012, de 21 h 15 à 22 h 45 ou de 22 h 30 à minuit.

Le projet Xxl Light

En 1860, Gustave Eiffel, alors jeune ingénieur de 26 ans, acheva la construction d’une passerelle franchissant la Garonne pour permettre le passage des trains entre les deux rives, et ne se doutait pas de son brillant avenir. Il n’imaginait pas non plus que 150 ans plus tard la préservation de sa passerelle, délestée du trafic ferroviaire, serait au cœur d’un débat patrimonial ayant passionné les bordelais. Aujourd’hui, la passerelle Eiffel, aux dimensions imposantes (500 mètres de long) et à la conception innovante, est classée au titre des Monuments Historiques et la question de ses usages futurs suscite réflexions, projets et… utopies.

Continuer la lecture de « L’installation « Xxl Light » va magnifier la Passerelle Eiffel, à Bordeaux »

Les premières orientations du « Grenelle des Mobilités » de la Communauté Urbaine de Bordeaux ont été présentées

Vincent Feltesse, Président de la Cub, s’est réjoui du bon déroulement de la démarche et des premières orientations du Grenelle des Mobilités, a-t-on appris hier, 10 juillet 2012. Plusieurs mois d’échanges ont permis de livrer une synthèse issue du travail réalisé au sein des six ateliers thématiques (Partager les futurs, La voiture autrement, Transports en commun et organisation territoriale, Les grands déplacements, Mobilité et emploi, Les rythmes urbains). Les différents participants se sont accordés autour d’une idée force, Pour une mobilité fluide, raisonnée et régulée.

Cette synthèse se décline sous forme de vingt principes d’action, dont certains marquent une rupture avec l’organisation actuelle des transports : primauté des déplacements liés à l’activité économique, volonté d’une prise en compte du fonctionnement métropolitain des transports en reliant les grands pôles économiques et culturels de l’agglomération, optimisation du réseau existant avant de créer de nouveaux tuyaux

Ces propositions seront affinées au cours de l’été pour un rendu final aux élus prévu en octobre 2012, à l’occasion de la Coopérative Métropolitaine. Elles serviront ainsi de socle aux élus pour définir les politiques publiques en matière de déplacements dans l’agglomération bordelaise.

Lancé officiellement en janvier 2012, le Grenelle des Mobilités a pour ambition de rechercher des solutions innovantes pour endiguer le phénomène de la congestion de l’agglomération bordelaise, notamment de la rocade. Il s’agit aussi d’interroger le modèle local de mobilité en ouvrant une démarche de co-production de réponses inédites à une question politiquement urgente, en mettant autour d’une même table représentants de l’État et des collectivités territoriales, employeurs, salariés, experts et associations d’usagers… Ce dispositif est piloté par l’Aurba.

Source : Cub (information directe)

La Communauté Urbaine de Bordeaux attend une démarche « Interscot » plus volontariste

Lancée fin 2010 à l’initiative du Préfet et du Président du Conseil Général de la Gironde, la démarche Interscot a permis d’ouvrir un espace de dialogue à l’échelle du département, associant territoires urbains et ruraux, métropole bordelaise et territoires périphériques. Cette démarche transversale va également déboucher sur un projet de manifeste qui réaffirme quelques grands principes, pour certains en phase avec le projet métropolitain de la Cub, a-t-on appris le 7 juin 2012 : réduction de la consommation du foncier, nécessité d’un développement urbain organisé autour des centralités et des axes de transport… Sur ces derniers points, la Cub attend de ce document une démarche et des objectifs plus volontaristes. Ce projet sera, par ailleurs, mis à la concertation dans les différents territoires et présenté aux instances communautaires avant la fin de l’année 2012.

Ce dossier a, enfin, permis aux élus de déplorer l’autorisation de la Cdac au Village d’Aquitaine, à St-André-de-Cubzac, Vincent Feltesse réaffirmant à cette occasion qu’il n’était pas question pour la Cub de sortir du cadre vertueux de la charte d’urbanisme commercial qu’elle a adopté.

Continuer la lecture de « La Communauté Urbaine de Bordeaux attend une démarche « Interscot » plus volontariste »

Les travaux de l’échangeur « 15 » de la rocade de Bordeaux vont débuter

Dans le cadre de l’opération de mise à 2 x 3 voies de la rocade Ouest de Bordeaux, l’État va engager, avec la Dreal, à partir de fin février 2012, les travaux d’aménagement de l’échangeur 15, à hauteur de Gradignan et de Pessac. Ces travaux, d’un montant de 28 millions d’euros, seront financés par l’État (75 %) et par la Cub (25 %).

Continuer la lecture de « Les travaux de l’échangeur « 15 » de la rocade de Bordeaux vont débuter »

Le projet de village automobile à Eysines en bonne voie

La question de la relocalisation des concessions automobiles implantées le long de l’avenue de la Libération au Bouscat – correspondant à une emprise foncière d’une dizaine d’hectares – fut le principal sujet de discussion de la réunion du Bureau qui s’est réuni, le 16 février 2012, sous la présidence de Vincent Feltesse. Ce dossier est lié à la décision de réalisation de la ligne D du tramway.

Après différentes réunions de concertation et une récente visite des sites proposés pilotée par la Mairie d’Eysines et la Cub, une solution de compromis paraît se dégager. Cette solution reste encore à affiner, impose de poursuivre la coopération engagée, mais devrait permettre de sortir par le haut de ce dossier.

Continuer la lecture de « Le projet de village automobile à Eysines en bonne voie »

Le « Grenelle des Mobilités » de la Communauté Urbaine de Bordeaux a été ouvert le 27 janvier 2012

Vincent Feltesse, Président de la Cub, a appelé, le 26 janvier 2012, à un New Deal sur les déplacements et à une révolution des comportements, en intervenant dans le cadre de la plénière d’ouverture du Grenelle des Mobilités.

Le Président de la Cub a notamment insisté sur les problèmes actuels de congestion de l’agglomération bordelaise – notamment de la rocade – qu’il lit comme un échec collectif et appelé de ses vœux la mise en œuvre de solutions simples et peu onéreuses pour fluidifier la circulation, par exemple en jouant sur les rythmes urbains ou en incitant à un usage plus collectif de la voiture. À ce propos, il a rappelé que cinq voitures en circulation sur la rocade transportent en moyenne six personnes. Or, si l’on arrive à en faire transporter sept, on réussit à alléger le trafic sur la rocade de 15 %, ce qui donne un résultat comparable à la réalisation du grand contournement autoroutier.

Vincent Feltesse a également souligné que le modèle local de mobilité ne répond ni aux exigences environnementales du moment, ni aux ambitions sociales et économiques de la métropole bordelaise, et constaté que la raréfaction de l’argent public imposait de nouvelles contraintes. C’est pourquoi, il compte sur la créativité et à l’intelligence collective des participants au Grenelle des Mobilités, et plaide pour un plan d’action opérationnel dès cette année 2011.

Le Grenelle des Mobilités associe État, collectivités territoriales, employeurs, salariés, experts et associations d’usagers. Il institue une gouvernance originale à six collèges et prévoit la co-production d’un rapport final par six ateliers thématiques de 20 à 30 personnes attendu pour la fin juin 2012.

Cette démarche est une première dans les territoires sur la forme comme sur le fond. Elle poursuit la démarche de co-construction du projet métropolitain initié pendant dix-huit mois. Sur le fond, il s’agit de bousculer les tabous en travaillant notamment sur les usages individuels de l’automobile.

Source : Cub

1074 opérations de co-développement entre la Communauté Urbaine de Bordeaux et les communes sont prévues

Le Bureau de la Cub s’est réuni le 5 janvier 2012 sous la présidence de Vincent Feltesse. Les contrats de co-développement entre la Cub et les communes, qui sera soumis au Conseil de Cub du 20 janvier 2012, a été le principal dossier. Ce dossier intéresse le quotidien de l’ensemble des habitants et de la Cub et satisfait aujourd’hui la majorité des maires concernés : 1074 actions sont au total répertoriées pour la période 2012 – 2014 et impliquent une co-production entre la Cub et les communes, contre 600 pour la première génération de contrats. Autre donnée essentielle, 80 % de ces actions intéressent les métiers traditionnels de la Cub (aménagements de voirie et réseaux divers, aménagement urbain et économique). Apparaissent de nouvelles thématiques, qui touchent aux questions d’aménagement numérique, d’implantation de commerces de proximité, au soutien aux manifestations culturelles et aux projets sur le terrain de la nature…

Vincent Feltesse a présenté les grandes lignes d’un programme de travail particulièrement dense pour le premier semestre, à la fois moteur et reflet
de la dynamique dans laquelle est engagée la métropole bordelaise…

  • Emploi et développement économique

    Lancement d’une marque ombrelle (c’est-à-dire une marque unique regroupant des produits hétérogènes, ndr), indispensable à une plus grande efficacité sur le terrain du Marketing territorial, adoption d’un règlement d’intervention pour aider au développement du commerce de proximité…

  • Déplacements

    Au-delà du Grenelle des Mobilités qui devrait rythmer l’agenda du premier semestre 2012, on recense notamment l’aménagement des débouchés sur la Rive Droite du Pont Bacalan-Bastide, la mise en service de nouveaux couloirs d’autobus et d’une nouvelle Liane +, la finalisation d’un plan d’action en faveur de la bicyclette, sans oublier un premier chantier de la lgv: à Ambarès-et-Lagrave et le démarrage d’une nouvelle tranche de travaux de mise à 2 x 3 voies de la rocade…

  • Habitat et de l’urbanisme

    Poursuite du travail de révision du Plu 3.1, étude des modalités de création d’un Epfl, avancement du Scot, rendu des cinq équipes d’architectes missionnées sur l’opération 50 000 logements autour des transports publics et mise en place de la Spl, pour la partie dédiée à ce projet.

  • Nature

    À l’image de l’opération 50 000 logements, lancement d’un dialogue compétitif sur le thème 55 000 hectares dans la nature, poursuite des discussions sur une prise de compétence en matière d’inondations fluvio-maritimes, élaboration d’un plan pour les déchets…

Source : Cub

Le « Grenelle des Mobilités » de la Communauté Urbaine de Bordeaux est ouvert sur Internet

Un dossier spécial Grenelle des Mobilités est accessible depuis vendredi 2 décembre 2011 sur le site Concertations des projets de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Le site Concertations des projets de la Communauté Urbaine de Bordeaux va synthétiser les différents documents et rapports qui traitent de cette question centrale de la mobilité, qu’il s’agisse d’études récentes sur le fonctionnement de la rocade, d’analyses complètes sur l’enquête effectuée auprès des ménages, de la présentation de documents comme le Srit ou du Pdu de la Cub

D’autres éléments viendront enrichir le site Concertations des projets de la Communauté Urbaine de Bordeaux, au fur et à mesure de la progression des travaux et des réflexions.

Les internautes peuvent également donner leur avis, cette question constituant à l’évidence un inépuisable sujet de débat, si l’on en juge par les premières expressions déjà mises en ligne.

Source : Cub

La Communauté Urbaine de Bordeaux a tenu un « Grenelle des Mobilités » le 2 décembre 2011

Lancé à l’initiative de Vincent Feltesse, Président de la Cub, le Grenelle des Mobilités a permis de réunir le vendredi 2 décembre 2011, au Frac d’Aquitaine, les principaux acteurs institutionnels concernés par ce dossier : Alain Juppé, Maire de Bordeaux, premier Vice-Président de la Cub, Alain Rousset, Député de la Gironde, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Gilles Savary, Vice-Président du Conseil Général de la Gironde, Patrick Stefanini, Préfet d’Aquitaine. Cette Table Ronde s’est déroulée dans le cadre de la coopérative métropolitaine, lieu de mise en œuvre du projet métropolitain, adopté le 25 novembre 2011 par le Conseil de Cub.

Trouver des solutions innovantes pour endiguer le phénomène de congestion de l’agglomération bordelaise et notamment de la rocade. Intégrer le contexte de l’urgence environnementale en réduisant la production de gaz à effet de serre. Interroger un système générateur de difficultés économiques et sociales. Repenser un modèle global de mobilité principalement fondé sur l’usage individuel de la voiture et des réponses publiques qui privilégient le développement des transports collectifs… Tels sont les principaux défis de ce chantier hors norme.

Le Grenelle des Mobilités représente une démarche assez exceptionnelle, sortant d’un quotidien de planification et d’organisation des transports des collectivités. Il propose en effet d’inventer une méthode de co-production de réponses inédites à une question politiquement urgente, en associant six collèges représentatifs :

  1. l’État,
  2. les collectivités locales,
  3. les employeurs,
  4. les salariés,
  5. le monde associatif,
  6. un dernier groupe composé d’experts, d’universitaires et d’acteurs techniques.

Continuer la lecture de « La Communauté Urbaine de Bordeaux a tenu un « Grenelle des Mobilités » le 2 décembre 2011 »