Les usagers de la ligne Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer connaitront des changements à partir de septembre 2012

Patrick du Fau de Lamothe, Conseiller Régional d’Aquitaine en charge du Ter Aquitaine et de l’intermodalité, a présidé une réunion du comité de ligne Bordeaux – Le Verdon-sut-Mer, en présence de Gérard Chausset, Vice-Président de la Cub en charge des transports de demain, le mercredi 11 juillet 2012, à Margaux.

À cette occasion, les usagers ont échangé avec le Conseil Régional d’Aquitaine et la Sncf au sujet de la qualité de service, de la ponctualité et des horaires des trains à compter de fin juillet 2012, avec Réseau Ferré de France à propos des travaux, et avec la Cub sur le projet baptisé Tram-train du Médoc, dont elle assure la maîtrise d’ouvrage. Cette ligne de transport urbain, qui prolongera l’actuelle ligne C du tramway de l’arrêt Cracovie, à Bordeaux, à Blanquefort, utilisera une partie des emprises de la ligne ferroviaire Ter Aquitaine Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer.

Continuer la lecture de « Les usagers de la ligne Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer connaitront des changements à partir de septembre 2012 »

L’installation « Xxl Light » va magnifier la Passerelle Eiffel, à Bordeaux

Dans le cadre de l’installation lumineuse Xxl Light de la Passerelle Eiffel, à Bordeaux, à partir du 16 juillet 2012, des croisières publiques gratuites sont programmées à bord du bateau La Sardane, acessibles après réservation de la Cub. Le public est invité à découvrir l’installation lumineuse depuis la Garonne, les 20, 21 et 28 juillet 2012, de 21 h 15 à 22 h 45 ou de 22 h 30 à minuit.

Le projet Xxl Light

En 1860, Gustave Eiffel, alors jeune ingénieur de 26 ans, acheva la construction d’une passerelle franchissant la Garonne pour permettre le passage des trains entre les deux rives, et ne se doutait pas de son brillant avenir. Il n’imaginait pas non plus que 150 ans plus tard la préservation de sa passerelle, délestée du trafic ferroviaire, serait au cœur d’un débat patrimonial ayant passionné les bordelais. Aujourd’hui, la passerelle Eiffel, aux dimensions imposantes (500 mètres de long) et à la conception innovante, est classée au titre des Monuments Historiques et la question de ses usages futurs suscite réflexions, projets et… utopies.

Continuer la lecture de « L’installation « Xxl Light » va magnifier la Passerelle Eiffel, à Bordeaux »

Le Comité de Ligne « Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer » se réunira le 11 juillet 2012 à Margaux

Patrick du Fau de Lamothe, Conseiller Régional d’Aquitaine en charge du Ter Aquitaine et de l’intermodalité, présidera une nouvelle réunion du Comité de Ligne Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer, en présence de Gérard Chausset, Vice-Président de la Cub en charge des transports de demain, le mercredi 11 juillet 2012, à 19 h 00, à Margaux.

Cette réunion, ouverte aux usagers de la ligne, constituera l’occasion pour la Cub et pour le Conseil Régional d’Aquitaine de présenter les changements qui s’opèreront sur une partie de la ligne Ter, à compter de fin août 2012.

Autorité Organisatrice des Transports régionaux de voyageurs, en charge notamment des dessertes et des gares du Ter Aquitaine, la Région Aquitaine veille à informer les usagers des changements et travaux programmés sur leur ligne.

La Cub, responsable de l’organisation des transports en commun dans l’agglomération bordelaise, a lancé le chantier de la troisième phase du tramway, qui englobe l’extension des lignes A, B et C, plus la création de la ligne D et du Tram-train du Médoc : 34 kilomètres de lignes de transport en commun en site propre qui s’ajouteront aux 45 kilomètres existants.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Ligne « C » du tramway à Bègles, les travaux du Pont de Birambits vont démarrer

La construction du Pont de Birambits à Bègles, qui permettra le franchissement des voies ferrées de la ligne Bordeaux – Toulouse, va démarrer prochainement, a-t-on appris le 2 mai 2012.

Alors que le démarrage du chantier est prévu le 4 juin 2012, une première phase de travaux bruyants est envisagée ensuite, les week-ends des 9 et 10 juin 2012, puis les 16 et 17 juin 2012. Ces travaux sont liés à la réalisation des emplacements des fondations de l’ouvrage.

L’ouvrage, d’une longueur de 43 mètres, doit permettre le passage des rames de la ligne C du tramway qui desservira le secteur de Terre Sud à Bègles, en 2015. Deux voies de tramway seront aménagées, ainsi qu’un trottoir de trois mètres de large de chaque côté, réservé aux piétons et aux cyclistes. La durée prévisionnelle des travaux est de treize mois. Le coût total de réalisation de cet ouvrage s’élève à 3,8 millions d’euros.

Source : Cub

La Région Aquitaine affiche sa solidarité à l’égard des salariés de Novatrans, à Mouguerre

Bernard Uthurry, premier Vice-Président du Conseil Régional d’Aquitaine en charge des transports, des infrastructures et de l’intermodalité, a fait part de son soutien aux salariés de Novatrans, à Mouguerre, dans les Pyrénées-Atlantiques, venus hier matin, 24 mai 2012, manifester à Paris devant le Ministère des Transports pour réclamer un moratoire. Novatrans est Leader du transport combiné français et détenu à plus de 96 % par le groupe SncfGeodis.

Le Conseil Régional d’Aquitaine œuvre depuis plusieurs années en faveur du fret ferroviaire et de l’intermodalité. C’est pourquoi, elle a fortement financé la réalisation de plusieurs plate-formes de transport combiné, dont celle de Mouguerre, dans les Pyrénées-Atlantiques, et celle d’Hourcade, en Gironde, sur lesquelles sont implantés des sites de Novatrans. En outre, des subventions importantes du Conseil Régional d’Aquitaine ont été versées à Novatrans afin de l’accompagner à son installation dans ces zones stratégiques pour le transport ferroviaire.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine affiche sa solidarité à l’égard des salariés de Novatrans, à Mouguerre »

La Région Aquitaine a approuvé le « Plan de progrès 2011 – 2013 » pour le Ter Aquitaine

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 21 mai 2012 à l’Hôtel de Région et ont voté 293 dossiers pour un montant total de 42 463 933,13 euros, dont le Plan de progrès 2011 – 2013 pour le Ter Aquitaine.

À la suite des dysfonctionnements dans l’exploitation des Ter Aquitaine, le Conseil Régional d’Aquitaine a approuvé la mise en œuvre d’un Plan de progrès par la Sncf, visant une amélioration rapide et significative de la qualité de ce service public. Il permettra de fournir un suivi régulier des progrès réalisés, grâce à de nouveaux indicateurs.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine a approuvé le « Plan de progrès 2011 – 2013 » pour le Ter Aquitaine »

Lgv, la Région Aquitaine dénonce la « posture purement électoraliste » de Michèle Alliot-Marie

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Bernard Uthurry, premier Vice-Président en charge des infrastructures, ont rappelé aujourd’hui, 13 avril 2012, que la décision ministérielle du 30 mars 2012 est conforme aux positions validées par le comité de pilotage du 9 janvier 2012, qui est l’instance de concertation locale réunissant les représentants des collectivités concernées et présidé par le Préfet de la région Aquitaine, coordonnateur des Grands Projets du Sud Ouest.

S’il est compréhensible que Madame Alliot-Marie ait une opinion particulière sur ce sujet concernant son territoire, il est en revanche choquant qu’une ancienne Ministre d’État conteste ainsi une décision d’intérêt général prise selon des principes démocratiques qui fondent notre modèle républicain. Au vu de ses dix années successives passées à la tête de quatre ministères différents, il est surprenant de constater que Madame Alliot-Marie n’a pas une parfaite connaissance des rouages de l’administration d’État.

Il est plus étonnant encore de lire une mise en cause de la légitimité du travail réalisé par Réseau Ferré de France – établissement public relevant de l’État -, et celui du Directeur Général des Infrastructures, des Transports et de la Mer [Daniel Bursaux], qui, par une décision parfaitement régulière, a concrétisé l’engagement de l’État français pour ce projet comme me l’ont confirmé le Premier Ministre, François Fillon, en date du 9 janvier 2012 et la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, Nathalie Kosciusko-Morizet, en date du 1er février 2012.

Les Grands Projets du Sud Ouest représentent des enjeux économiques et environnementaux de premier ordre pour notre pays.

La phase [de] travaux va d’abord générer des retombées positives pour notre région en terme d’emploi, de formation et de dépenses locales. Puis, ce projet va connecter l’Aquitaine et lâ Espagne au réseau ferroviaire européen à grande vitesse. Un avantage essentiel pour notre tissu économique et pour l’industrie du tourisme et pour les besoins de déplacement de chaque Aquitain.

Le Conseil Régional d’Aquitaine reste pleinement mobilisé pour le développement de l’intermodalité et des modes de transports durables, dans l’intérêt général des aquitains.

Alain Rousset

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Région Aquitaine a pris acte de la décision ministérielle approuvant le tracé des Grands Projets du Sud-Ouest

L’annonce de la décision ministérielle approuvant le tracé des Grands Projets du Sud Ouest va désormais permettre de lancer les études préalables à l’enquête publique, une étape essentielle pour le développement du ferroviaire en Aquitaine.

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Bernard Uthurry, premier Vice-Président en charge des infrastructures et des transports, ont pris connaissance avec satisfaction de cette décision de bon sens qui, en premier lieu, permet d’engager les phases d’étude et de réalisation des Grands Projets du Sud Ouest, a-t-on appris le 6 avril 2012. Elle met ainsi en phase ce projet avec la réalisation de l’Y basque qui sera opérationnel en 2017, via la ligne existante entre Astigarraga et Irun, afin d’assurer la continuité trans-frontalière et met en perspective la prolongation de la Lgv entre Toulouse et Narbonne.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine a pris acte de la décision ministérielle approuvant le tracé des Grands Projets du Sud-Ouest »

Ligne à Grande Vitesse, les formations ont démarré

Des formations spécifiques sont mises en place pour répondre aux besoins du chantier de la Lgv entre Tours et Bordeaux.

À ce jour, 28 personnes ont intégré les formations de coffreurs-bancheurs mises en place par le Conseil Régional d’Aquitaine, à l’issue desquelles un emploi sur le chantier est assuré.

Le Conseil Général de la Gironde, en partenariat avec le Conseil Régional d’Aquitaine et la Cdc de l’Estuaire, a mis en place un chantier de formation et d’insertion Constructeur professionnel en voirie et réseaux divers dans la commune de Braud-et-Saint-Louis qui permet à 12 stagiaires, en formation depuis le 19 décembre 2011 et jusqu’au 22 juin 2012, d’acquérir les compétences professionnelles et de valider un titre professionnel.

Des formations de pré-qualification Lgv – canalisateur (?, ndr) seront annnoncées prochainement.

Le site du Conseil Régional d’Aquitaine présente les offres de formation spécifiques au chantier de la Lgv.

Source : Conseil Général de la Gironde

Le « Tram-train du Médoc » a été déclaré d’utilité publique

L’arrêté de Dup du Tram-train du Médoc a été signé le 23 mars 2012 par Patrick Stéfanini, Préfet de la Région Aquitaine. Vincent Feltesse, Président de la Cub, s’est réjoui de cette décision qui permet de lancer le chantier dès cette année 2012 et de prévoir une mise en service à la fin de l’année 2014. C’est évidemment une excellente nouvelle pour les habitants de Bruges, Blanquefort, et des communes environnantes qui sont appelés à bénéficier, dans moins de trois ans, d’un transport public circulant sans interruption de 5 h 00 à 1 h 00 du matin (sic), sept jours sur sept, avec des temps de déplacement considérablement améliorés.

Il s’agit d’aménager une ligne de tramway sur 7,1 kilomètres, pour l’essentiel en voie unique, entre Bordeaux et Blanquefort. Cette nouvelle ligne sera jalonnée de six stations et débranchée de la ligne C à hauteur du Pont de Cracovie, à Bordeaux. Elle utilisera, pour partie, d’anciennes voies ferrées, puis les voies actuellement utilisées par la voie ferrée Bordeaux – Pointe de Grave jusqu’à l’avenue Jean Jaurès à Bruges, lieu d’implantation de la station La Vache. Le tram-train circulera ensuite sur une voie unique, parallèle à la voie ferrée existante, jusqu’à Blanquefort. Des voies d’évitement seront toutefois créées au droit des stations prévues, à savoir Bruges Sud, Gare de Bruges, Tiscot, et Gare de Blanquefort.

Cette ligne sera ouverte, dans un premier temps, aux seules rames de tramway en service sur le réseau Tbc. Toutefois, les aménagements techniques intégrés permettent d’y prévoir, à plus ou moins brève échéance, la circulation d’autres matériels roulants, comme des trains de voyageurs ou des convois de fret.

Cette opération est actuellement estimée à 96,7 millions d’euros, l’État ayant acté une participation à cette opération à hauteur de 11,7 millions d’euros.

Source : Cub