Michèle Delaunay et Vincent Feltesse veulent que la cession de l’immeuble « Castéja » soit revue

François Hollande s’était engagé durant sa campagne électorale à mettre gratuitement à disposition des collectivités territoriales les biens de l’État pour y construire des logements sociaux. Avec la volonté du nouveau Président de la République de les voir rapidement se concrétiser, Michèle Delaunay, Ministre Déléguée, et Vincent Feltesse, Député, ont attiré l’attention de Cécile Duflot, Ministre du Logement, sur la prochaine cession de l’immeuble Castéja, situé au cœur de la ville de Bordeaux.

Au regard du déficit de logements sociaux et de l’exigence de mixité de notre ville, tous les deux invitent Cécile Duflot à redéfinir les modalités de cession de cet ensemble immobilier afin de compléter l’offre de logements conventionnés dans ce quartier très central de Bordeaux.

Source : Cabinet Parlementaire de Vincent Feltesse (information directe)

Réaction d’Alain Rousset à l’annonce du décès de Jean-François Poncet

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, a appris avec émotion et tristesse la brutale disparition de Jean François-Poncet, le 18 juillet 2012.

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la disparition Jean-François Poncet. C’était un homme pour qui j’avais la plus grande estime au-delà de nos engagements politiques différents. Très attaché au département du Lot-et-Garonne où étaient ses racines, Jean-François Poncet avait fait du développement économique de ce territoire, qu’il aimait avec passion, l’un des moteurs de son action, avec notamment l’Agropole d’Agen. Bénéfique, la politique qu’il avait impulsée a d’ailleurs été poursuivie après son retrait de la vie publique. Ministre des Affaires Étrangères de 1978 à 1981, c’est avec la même passion que Jean-François Poncet s’était consacré à la marche du monde, son autre passion. La France et le Lot-et-Garonne perdent avec lui un homme intègre, chaleureux et passionné.

Au nom de tous les élus de la Région Aquitaine, Alain Rousset adresse à la famille et aux amis de Jean François-Poncet ses condoléances attristées.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Le Conseil Général de la Gironde a voté le « Budget Supplémentaire » 2012

Vendredi 29 juin 2012, les conseillers généraux de la Gironde, réunis en séance plénière, ont voté le Bs du Département.

Trente dossiers étaient à l’ordre du jour de cette séance publique, dont le vote du Bs 2012 qui a été voté à l’unanimité (Ps et Front de gauche, 37 voix pour), l’opposition n’ayant pas participé au vote.

Le Bs intervient quelques mois après le vote du Bp et s’applique à reprendre les résultats du budget précédent et à ajuster les crédits votés afin de financer les dépenses nouvelles dans lesquelles le domaine social prédomine.

Continuer la lecture de « Le Conseil Général de la Gironde a voté le « Budget Supplémentaire » 2012 »

Vincent Feltesse a démissionné de la présidence d’Euratlantique

Alain Juppé, Maire de Bordeaux, a pris acte de l’annonce de la démission de Vincent Feltesse de la présidence d’Euratlantique, a-t-on appris aujourd’hui, 29 juin 2012, conformément à l’accord passé, lorsqu’Alain Juppé avait dû quitter ce poste en raison de ses fonctions ministérielles. Cette démission permettra à Alain Juppé, en accord avec les autres élus, Noël Mamère et Conchita Lacuey, de poser sa candidature au prochain Conseil d’Administration d’Euratlantique.

Source : Ville de Bordeaux (information directe)

Lgv, la Région Aquitaine dénonce la « posture purement électoraliste » de Michèle Alliot-Marie

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Bernard Uthurry, premier Vice-Président en charge des infrastructures, ont rappelé aujourd’hui, 13 avril 2012, que la décision ministérielle du 30 mars 2012 est conforme aux positions validées par le comité de pilotage du 9 janvier 2012, qui est l’instance de concertation locale réunissant les représentants des collectivités concernées et présidé par le Préfet de la région Aquitaine, coordonnateur des Grands Projets du Sud Ouest.

S’il est compréhensible que Madame Alliot-Marie ait une opinion particulière sur ce sujet concernant son territoire, il est en revanche choquant qu’une ancienne Ministre d’État conteste ainsi une décision d’intérêt général prise selon des principes démocratiques qui fondent notre modèle républicain. Au vu de ses dix années successives passées à la tête de quatre ministères différents, il est surprenant de constater que Madame Alliot-Marie n’a pas une parfaite connaissance des rouages de l’administration d’État.

Il est plus étonnant encore de lire une mise en cause de la légitimité du travail réalisé par Réseau Ferré de France – établissement public relevant de l’État -, et celui du Directeur Général des Infrastructures, des Transports et de la Mer [Daniel Bursaux], qui, par une décision parfaitement régulière, a concrétisé l’engagement de l’État français pour ce projet comme me l’ont confirmé le Premier Ministre, François Fillon, en date du 9 janvier 2012 et la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, Nathalie Kosciusko-Morizet, en date du 1er février 2012.

Les Grands Projets du Sud Ouest représentent des enjeux économiques et environnementaux de premier ordre pour notre pays.

La phase [de] travaux va d’abord générer des retombées positives pour notre région en terme d’emploi, de formation et de dépenses locales. Puis, ce projet va connecter l’Aquitaine et lâ Espagne au réseau ferroviaire européen à grande vitesse. Un avantage essentiel pour notre tissu économique et pour l’industrie du tourisme et pour les besoins de déplacement de chaque Aquitain.

Le Conseil Régional d’Aquitaine reste pleinement mobilisé pour le développement de l’intermodalité et des modes de transports durables, dans l’intérêt général des aquitains.

Alain Rousset

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Le groupe japonais Toray va s’implanter à Lacq

Le groupe japonais Toray a annoncé la construction, sur le site Induslacq, d’une unité de production de Pan, a-t-on appris aujourd’hui, 9 mars 20212. (Polymère très cohésif, le Pan est utilisé dans la fabrication de fibres textiles et comme précurseur de la fibre de carbone de haute qualité pour réaliser notamment des matériaux composites, ndr.) Ce projet, qui représente 130 millions d’investissement, devrait créer à terme 80 emplois directs. Le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques et la Cdc de Lacq s’engagent à soutenir ce projet à hauteur de quatre millions d’euros chacun.

Nous remercions Toray pour avoir fait le choix de Lacq. Nous remercions aussi les industriels et les partenaires syndicaux qui participent par la qualité de leur travail au dynamisme et à l’attractivité de ce territoire.

Cette implantation est une excellente nouvelle pour le bassin de Lacq pour trois raisons…

  1. La perspective de la création de 80 emplois directs en période de crise mondiale.
  2. La démonstration, une fois encore, de l’attractivité de notre territoire, lieu de recherche et d’innovation. Toray a préféré le bassin de Lacq à d’autres grands sites internationaux, et privilégié un environnement dédié à la chimie sur un bassin industriel compétitif.
  3. La construction de cette unité va conforter la vocation d’un bassin de Lacq spécialisé en chimie des matériaux et participer à l’équilibre économique de la plate-forme Induslacq après le départ de Total programmé fin 2013.

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy et l’absence d’une véritable politique industrielle a conduit à la destruction de 450 000 emplois industriels, à travers des fermetures et des délocalisations d’usines en nombre. En dépit de ce contexte, le bassin de Lacq confirme qu’il est une terre de travail, d’industrie et de création de richesse.

Merci aux salariés, aux techniciens, aux ingénieurs, aux dirigeants de Toray pour avoir choisi le bassin de Lacq.

Martine Lignières-Cassou, David Habib, Georges Labazée, Alain Rousset

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Michèle Delaunay propose à Alain Juppé de débattre de l’élection présidentielle

Michèle Delaunay a écrit à Alain Juppé hier, 6 mars 2012, pour lui proposer un débat sur l’élection présidentielle.

Voici la teneur du communiqué de presse…

Candidats désignés par leur parti aux élections législatives, Alain Juppé et Michèle Delaunay sont l’un et l’autre porte-parole de leurs candidats respectifs à Bordeaux.

Les bordelais ont le droit de connaître les positions de chacun face aux propositions récentes de Nicolas Sarkozy et de François Hollande ceci en particulier après le discours de Bordeaux qui a marqué notre ville.

Michèle Delaunay propose aux Media locaux d’organiser un débat entre Alain Juppé et elle-même sur les projets présidentiels des deux principaux candidats, ceci, sous la forme qui leur paraîtra la plus opportune.

Elle fait également cette proposition à Alain Juppé lui-même.

Source : Cabinet parlementaire de Michèle Delaunay (information directe)

Financement de la ligne à grande vitesse, Alain Rousset a écrit à François Fillon aujourd’hui, 5 mars 2012

Dans un courrier adressé aujourd’hui, 5 mars 2012, à François Fillon, Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, réagit aux récentes annonces des Départements du Gers et du Lot-et-Garonne de retirer leur financement, et au courrier conjoint adressé hier au Premier Ministre par la Région Midi-Pyrénées, le Conseil Général de Haute-Garonne et la Communauté Urbaine du Grand Toulouse.

Le Président de la Région Aquitaine affirme sa détermination à voir aboutir ce grand projet envisagé comme un tout indissociable et s’interroge sur la pertinence du modèle de financement retenu.

Continuer la lecture de « Financement de la ligne à grande vitesse, Alain Rousset a écrit à François Fillon aujourd’hui, 5 mars 2012 »

Un débat sur la justice fiscale aura lieu demain, 23 février 2012, à Bordeaux

Michèle Delaunay, Député de la Gironde, invite les bordelais à participer à un Café citoyen demain, jeudi 23 février 2012, à 18 h 30 au Connemara, 14-18 cours d’Albret, à Bordeaux, autour du thème Une grande réforme pour établir la justice fiscale. Edwin Le Héron, chargé de conférence à Sciences Po Bordeaux, et Bernard Blanc, Inspecteur Divisionnaire des Finances Publiques expliqueront l’état actuel de la fiscalité française dans ses différents aspects et présenteront la réforme qui constitue la pièce maîtresse du programme de François Hollande.

Source : Cabinet parlementaire de Michèle Delaunay (information directe)

Contraception, le Gouvernement constate, la Région Aquitaine agit

Naïma Charaï, Conseillère Régionale d’Aquitaine déléguée aux solidarités, à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations, a réagi au rapport gouvernemental publié le 16 février 2012 sur la contraception des mineures, en soulignant que si ce rapport pointe une réalité, il risque de ne pas s’accompagner de moyens suffisants, alors qu’en face des collectivités s’investissent déjà fortement dans ce domaine, comme la Région Aquitaine avec le Pass Contraception.

Après une campagne de sensibilisation lancée en 2010, les élus régionaux ont entériné le 19 décembre 2011 la création du Pass Contraception, dans une Aquitaine qui est au cinquième rang national pour les grossesses non désirées, avec 13,1 Ivg pour 1000 femmes de 15 à 49 ans, en progression chez les mineures.

Continuer la lecture de « Contraception, le Gouvernement constate, la Région Aquitaine agit »