Les élus se mobilisent en faveur de la société Lagarde, à St-Loubès

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, ont écrit à Laurent Mayon, mandataire judiciaire en charge de la liquidation de la société Lagarde à St-Loubès, a-t-on appris hier, 19 juillet 2012.

Dans ce courrier, les élus rappellent leur implication permanente dans la recherche d’une solution industrielle et humaine à travers de nombreuses réunions de médiation, en présence notamment de Francis Wilsius, Conseiller Régional en charge de la sécurisation des parcours professionnels et du Commissaire Régional au Redressement Productif. Lors de ces réunions, James Grégoire, un ancien dirigeant de Lagarde, a présenté une offre sérieuse destinée à relancer l’activité industrielle et reprendre tous les salariés.

Alain Rousset et Philippe Madrelle jugent donc inacceptable que le mandataire judiciaire ne réserve pas une suite favorable à cette offre et lui demandent de la reconsidérer.

Le projet comprend la reprise des 21 salariés et de la totalité des actifs pour 1,1 million d’euros.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Les exécutifs d’Aquitaine se retrouveront le 12 juillet 2012

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, accueillera la Conférence des exécutifs aquitains, exercice de gouvernance partagée, dans le but de construire les grands projets concernant le territoire régional le jeudi 12 juillet 2012 à l’Hôtel de Région, à Bordeaux.

Les exécutifs acteront les propositions issues des groupes de travail mis en place depuis février 2011 dans cinq domaines :

  1. formation, emploi, insertion ;
  2. logement ;
  3. foncier ;
  4. politique de l’eau ;
  5. Thd.

La Conférence des exécutifs aquitains du 12 juillet 2012 permettra aussi :

  • de proposer un point d’information sur la prochaine étape de programmation 2014-2020 pour les fonds européens et le Cper ;
  • de présenter la proposition de gouvernance, à l’échelle territoriale, du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, qui doit être présenté en Séance Plénière du Conseil régional le 22 octobre 2012.

En plus des exécutifs départementaux, cette conférence réunira également les présidents de huit Ca et de la Cub, et les maires de leurs villes-centres, comme Bordeaux, Périgueux ou Dax.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Communauté Urbaine de Bordeaux attend une démarche « Interscot » plus volontariste

Lancée fin 2010 à l’initiative du Préfet et du Président du Conseil Général de la Gironde, la démarche Interscot a permis d’ouvrir un espace de dialogue à l’échelle du département, associant territoires urbains et ruraux, métropole bordelaise et territoires périphériques. Cette démarche transversale va également déboucher sur un projet de manifeste qui réaffirme quelques grands principes, pour certains en phase avec le projet métropolitain de la Cub, a-t-on appris le 7 juin 2012 : réduction de la consommation du foncier, nécessité d’un développement urbain organisé autour des centralités et des axes de transport… Sur ces derniers points, la Cub attend de ce document une démarche et des objectifs plus volontaristes. Ce projet sera, par ailleurs, mis à la concertation dans les différents territoires et présenté aux instances communautaires avant la fin de l’année 2012.

Ce dossier a, enfin, permis aux élus de déplorer l’autorisation de la Cdac au Village d’Aquitaine, à St-André-de-Cubzac, Vincent Feltesse réaffirmant à cette occasion qu’il n’était pas question pour la Cub de sortir du cadre vertueux de la charte d’urbanisme commercial qu’elle a adopté.

Continuer la lecture de « La Communauté Urbaine de Bordeaux attend une démarche « Interscot » plus volontariste »

Le Conseil Général de la Gironde a évalué sa responsabilité sociétale

Le 4 juin 2012, s’est déroulée la restitution publique de l’évaluation de la Responsabilité Sociétale du Conseil Général de la Gironde, selon le référentiel de l’Afaq 26 000 Collectivités, en présence de Bernard Dussaut, premier Vice-Président, Hervé Gillé, Délégué du Président au développement durable, Plan Climat et Responsabilité Sociétale.

Labellisé par l’État Agenda 21 local France depuis 2007, trois fois lauréat des Rubans du Développement Durable depuis 2004 et premier conseil général de France à faire évaluer sa responsabilité sociétale, le Conseil Général de la Gironde renforce sa position de collectivité innovante en matière de développement durable.

Continuer la lecture de « Le Conseil Général de la Gironde a évalué sa responsabilité sociétale »

Le Conseil Général de la Gironde a voté ses taux de fiscalité pour l’année 2012

Réunis en séance plénière le 26 mars 2012, les Conseillers Généraux de la Gironde ont voté le compte administratif 2011 et l’augmentation du taux de fiscalité sur le foncier bâti de 3,5 % pour 2012.

Vote du Compte Administratif 2011

L’année 2011 a été marquée par la volonté de l’État de geler des dotations et de contraindre les collectivités à rechercher des économies voire d’ajuster l’investissement.

Toutefois, malgré la nouvelle donne fiscale et un contexte visant à réduire ses marges de manœuvre, les résultats financiers de la Gironde se sont traduits par :

  • une remontée de l’épargne brute à la faveur de la poursuite de l’embellie sur les droits de mutation et une maîtrise des dépenses de fonctionnement ;
  • un effort d’investissement qui reste supérieur à 200 millions d’euros et qui a généré un emprunt de 79,5 millions d’euros.

Continuer la lecture de « Le Conseil Général de la Gironde a voté ses taux de fiscalité pour l’année 2012 »

Une réunion entre les élus locaux et les dirigeants de Ford Europe s’est tenue aujourd’hui, 24 février 2012

Vincent Feltesse, Président de la Cub, Francis Wilsius, Conseiller Régional représentant Alain Rousset, Jean-Luc Gleyze, Vice-Président du Conseil Général de la Gironde, représentant Philippe Madrelle, Christine Bost, Vice-Présidente de la Cub, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde chargée de l’économie, Nicolas Florian, Vice-Président de la Cub chargé du développement économique, Michel Duchène, Adjoint au Maire de Bordeaux, Vice-Président de la Cub représentant Alain Juppé, ont accueilli aujourd’hui, 24 février 2012, à la Cub, Mike Flewitt qui a succédé à Ken Mac Farlane à la vice-présidence de la stratégie industrielle de Ford Europe. Mike Flewitt, aujourd’hui directement en charge du plan de reconversion industriel du site de Ford à Blanquefort, était notamment accompagné de Nick Caton, Vice-Président en charge des ressources humaines, et Wolfgang Schneider, Vice-Président en charge des relations institutionnelles.

Cette réunion a permis de faire un point sur les missions actuelles de l’usine First Aquitaine Industries de Blanquefort et les projets à venir : les élus ont notamment insisté sur l’impératif d’atteindre, grâce à ces projets, 1000 emplois dans l’usine et de contribuer ainsi au renforcement du tissu économique local. Ils ont aussi pu rappeler l’effort financier exceptionnel des collectivités locales en soutien aux investissements à réaliser et, en contrepartie, leurs différentes demandes, telles que votées par l’ensemble des élus à la fin de l’année 2011.

Rappel

Après une reprise du contrôle de l’usine de Blanquefort officialisée en janvier 2011, Ford a présenté un programme d’investissement de 132 millions d’euros, dont près de sept millions d’euros en recherche et développement, assorti d’un engagement au maintien d’un millier d’emplois dans l’usine. Une partie de ces effectifs – 680 postes environ – devrait être affectée à de nouveaux projets industriels : assemblage de transmissions automatiques, usinage de pièces en aluminium pour transmissions automatiques, fabrication de composants de pignonnerie, fabrication de double embrayage, production de carters avant de moteurs Fox et réalisation de modules de transports – Racks.

Au regard de ce programme d’investissement, le montant des aides publiques devrait au total s’élever à 25 millions d’euros :

  • 7,5 millions d’euros accordés par l’État ;
  • 7,5 millions d’euros par les collectivités territoriales (Conseil Régional d’Aquitaine, Conseil Général de la Gironde, Cub) ;
  • 10 millions d’euros au titre de l’emploi des salariés (huit millions d’euros pris en charge par l’État et deux millions d’euros par la Région Aquitaine, au travers des organismes paritaires de formation).

Le versement de ces aides est évidemment conditionné au maintien effectif des 1000 emplois que Ford s’est engagé à employer dans l’usine.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Pour les élus locaux, le Fonds de Solidarité Territoriale est inacceptable en l’état

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, et Vincent Feltesse, Président de la Cub, dénoncent les modalités de répartition du Fst doté de 12 millions d’euros pour la Lgv Sea sur la section Angoulême – Bordeaux, a-t-on appris le 8 février 2012.

Ce dispositif d’accompagnement des territoires traversés a pour objet d’améliorer l’insertion environnementale de la Lgv Tours – Bordeaux. Réunis en Comité des Exécutifs le 10 novembre 2011, la Région Aquitaine, le :gg: et la Cub ont exprimé le souhait d’une meilleure répartition de ce fonds en respectant deux critères : 50 % pour le linéaire de voies traversant la commune et 50 % pour le nombre de la population des communes traversées. Cette demande avait, d’ailleurs, reçu l’appui du Préfet de la Région Aquitaine, coordonnateur du projet.

Continuer la lecture de « Pour les élus locaux, le Fonds de Solidarité Territoriale est inacceptable en l’état »

Plusieurs écoles girondines viennent d’être inaugurées

Dans le cadre d’une politique volontariste, le Conseil Général de la Gironde apporte un soutien aux collectivités locales pour l’enseignement du premier degré. En ce début du mois de février 2012, Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, a inauguré deux écoles, deux classes et une centrale photovoltaïque.

  • Inauguration de l’école Jacques Prévert de St-Jean-d’Illac, en présence de Jacques Fergeau, Maire, le 3 février 2012

    Face à la forte progression démographique, la commune de St-Jean-d’Illac a décidé de restructurer son groupe scolaire Jacques Prévert. Ces travaux ont porté sur la création de sept unités pédagogiques : deux classes maternelles, un dortoir, une salle polyvalente, deux salles d’accueil (maternelle et primaire), la cour de récréation, la restructuration du restaurant scolaire et leurs équipements.

    La commune a sollicité une aide du Département dans le cadre du dispositif départemental de la Cae.

    Dans ce cadre, le Conseil Général de la Gironde a soutenu à hauteur de 212 375 euros ce projet d’un coût global de 1 656 213 euros.

    De plus, 8000 euros ont été accordés, pour l’aménagement du parking, au titre des aménagements de sécurité et 19 000 euros pour des travaux de voirie relatifs aux accès du groupe scolaire, au titre du Fdavc.

Continuer la lecture de « Plusieurs écoles girondines viennent d’être inaugurées »

« Solidarité 2013 », un programme immobilier audacieux du Conseil Général de la Gironde

Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, a lancé officiellement le programme de construction de 12 Mdsi hier, jeudi 2 février 2012, en présence de Christian Gaubert, Vice-Président en charge du patrimoine départemental, et d’Alain Denat, Directeur Délégué de Vinci Construction France et Président de la société de projet Les Éco solidaires Gironde, société créée par Vinci Construction France et Atlante Gestion et attributaire du contrat de partenariat.

Le Conseil Général de la Gironde a engagé pour ses services médico-sociaux un projet de réorganisation fonctionnelle et géographique intitulé Solidarité 2013 qui s’appuie sur un programme immobilier audacieux. Soucieux de conforter l’indispensable caractère de proximité de ses interventions médico-sociales, l’institution s’est attachée à maintenir 37 Mdsi en donnant à certaines d’entre elles le statut de pôle fédérant sur les territoires l’ensemble des missions de solidarité.

Continuer la lecture de « « Solidarité 2013 », un programme immobilier audacieux du Conseil Général de la Gironde »

Le Conseil Général de la Gironde et La Poste se mobilisent contre les risques d’exclusion

Aujourd’hui, vendredi 20 janvier 2011, Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, et Agnès Grangé, Déléguée Régionale du Groupe La Poste, ont signé une convention de partenariat et d’objectifs pour faciliter l’accès aux services postaux et bancaires des plus démunis.

Chef de file des politiques d’insertion, le Conseil Général de la Gironde bâtit l’offre sociale à mettre en œuvre dans le cadre du Rsa en agissant sur les difficultés des personnes et leur environnement.

Dans ce contexte, le Département et la Délégation Régionale Aquitaine du Groupe La Poste ont amorcé depuis 2010 une réflexion sur les moyens à mettre en œuvre contribuant à réduire le processus d’exclusion pour les personnes les plus vulnérables.

Un diagnostic a été mené dans quatre bureaux de La Poste de Bordeaux et de la Cub en 2010, Bordeaux Maritime, Salinières, Grand Parc et Les Aubiers, confirmant les typologies de public en grande difficulté (personnes ne maîtrisant pas la langue française, public en errance, personnes très précaires) et l’impact de ces difficultés sur leur situation économique.

Cette convention fixe donc les modalités et les principes directeurs du partenariat sur lesquels reposeront les interventions de chacun en vue de faciliter l’accès au service postal et bancaire de ces personnes en situation de précarité, notamment les allocataires du Rsa.

La convention définit également un plan global d’actions accompagné d’un calendrier prévisionnel sur trois ans.

Pour l’année 2012, le Département et le Groupe La Poste ont ciblé les personnes maîtrisant peu ou mal la langue française et le public en errance qui se heurte à des difficultés d’accessibilité aux services bancaires. Ainsi, dans cinq bureaux de poste de la Cub, Mérignac Centre, Bordeaux Saint-Jean, Bordeaux Salinières, Bordeaux Victoire et Cenon, des permanences d’interprétariat seront mises en place au cours des périodes de versement des prestations sociales, et des documents financiers et postaux traduits en plusieurs langues seront proposés.

Pour chaque action menée, la Direction Régionale du Groupe La Poste signera une convention spécifique avec des associations œuvrant dans le champ de l’insertion.

Cette convention intervient dans le cadre d’actions que le Groupe La Poste développe dans tout le territoire avec des associations ou des institutionnels, dans le cadre du programme de présence postale territorial 2011 – 2013 dédié aux Zus, dont l’une des actions consiste à accompagner l’accès aux services postaux des clientèles dites vulnérables.

Source : Conseil Général de la Gironde