Michel Vayssié devient Directeur Général des Services de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Vincent Feltesse, Président de la Cub, a décidé de promouvoir Michel Vayssié au poste de Directeur Général des Services de la Cub, a-t-on appris aujourd’hui, 16 juillet 2012. Actuellement Directeur Général Adjoint en charge du pôle de l’administration générale, ce dernier prendra ses fonctions le 1er août 2012, et succèdera donc à Éric Delzant, qui vient d’être nommé Préfet de la région Auvergne, Préfet du Puy-de-Dôme.

Ancien élève de l’Ena, promotion Cyrano de Bergerac, aujourd’hui âgé de 52 ans, Michel Vayssié a notamment exercé les fonctions de magistrat de chambre régionale des comptes, puis orienté sa carrière dans l’administration des collectivités territoriales, occupant successivement les postes d’Inspecteur général en Essonne, puis de Directeur Général Adjoint au Conseil Général du Pas-de-Calais.

Michel Vayssié avait intégré les cadres de la Cub, en qualité de Directeur Général Adjoint, le 1er janvier 2010. Dans ce cadre, il s’est particulièrement impliqué dans la réorganisation des services, l’évolution des compétences de la Cub, la mise en place d’un véritable dialogue social.

Vincent Feltesse, qui a fait le choix d’une promotion interne, a décidé d’assigner au nouveau Directeur Général des Services trois objectifs majeurs :

  1. conforter l’organisation territoriale de la Cub pour plus de proximité avec les habitants et les communes,
  2. positionner la Cub comme partenaire et acteur majeur du territoire,
  3. réussir les grands chantiers métropolitains (préparer le passage à la régie de eau et de l’assainissement, troisième phase du tramway…).

Source : Cub (information directe)

Le Conseil Général de la Gironde a tenu une Commission Permanente le 8 juin 2012

La Commission Permanente du Conseil Général de la Gironde, qui s’est réunie le 8 juin 2012, a étudié 246 dossiers pour une somme totale de plus de 13,37 millions d’euros. Parmi les principaux dossiers, figuraient les transports, les collèges, les logements et le développement durable…

Continuer la lecture de « Le Conseil Général de la Gironde a tenu une Commission Permanente le 8 juin 2012 »

Un « BarCamp » sur le télé-travail et le « Coworking » se tiendra à Bordeaux le 1er juin 2012

Après Caen et Lille, Zevillage.net organise le troisième BarCamp Activity le 1er juin 2012, de 9 h 30 à 17 h 00, au Conseil Régional d’Aquitaine, à Bordeaux, avec le relais du réseau des tiers-lieux aquitains. Cette édition aura pour thème Mise en réseau des Tiers-lieux et de leurs occupants.

Continuer la lecture de « Un « BarCamp » sur le télé-travail et le « Coworking » se tiendra à Bordeaux le 1er juin 2012 »

Jean-Michel Baylaucq a été nommé directeur régional de Lcl de la Gironde

Jean-Michel Baylaucq, âgé de 37 ans, prend la tête de la Direction Régionale de Lcl de la Gironde, a-t-on appris aujourd’hui, 20 février 2012. Succédant à Fabienne Funck qui prend la Direction Régionale de Lcl Midi-Pyrénées Sud, il est à la tête d’un dispositif de 41 agences, regroupant 300 collaborateurs au service de 120 000 clients particuliers et 10 000 clients professionnels.

Jean-Michel Baylaucq était précédemment membre du Comité de Direction en charge du Marketing et des Crédits au sein de la Caisse Régionale du Crédit Agricole Nord De France.

L’arrivée de Jean-Michel Baylaucq chez Lcl marque son arrivée dans la région avec une ambition forte, comme il l’explique : le projet d’entreprise de Lcl et le dynamisme de ses équipes commerciales doivent permettre d’en faire la banque de référence de la relation client en Gironde.

Source : Territoires & Co

Trois nouveaux laboratoires d’excellence impliquent des chercheurs aquitains

L’Aquitaine continue à obtenir du succès dans le Programme National des Investissements d’Avenir, avec trois nouveaux laboratoires d’excellence qui impliquent des chercheurs aquitains, a-t-on appris le 14 février 2012.

  • 30 millions d’euros pour trois nouveaux laboratoires d’excellence impliquant des chercheurs d’Aquitaine…
    • Dans l’électronique pour fabriquer de nouveaux types de composants avec le laboratoire Ganex doté de 9,5 millions d’euros porté par le Cnrs : réseau national sur le GaN réparti entre Talence, Aubière, Caen, Tours, Marcoussis, Orsay, Montpellier, Metz, Toulouse, Villeneuve-d’Ascq, Nantes, Valbonne, St-Martin-d’Hères, Villeurbanne.
    • Dans le domaine de la santé…
      • pour soigner des maladies comme l’anémie ou la malaria en étudiant les caractéristiques des globules rouges et leurs interactions avec les parois des vaisseaux sanguins, avec le laboratoire GR-Ex doté de 8,5 millions d’euros porté par l’Université Paris-Cité en réseau sur les villes de Bordeaux, Paris, Fontenay-aux-Roses, Kremlin-Bicêtre, Montpellier.
      • Pour lutter contre les maladies parasitaires avec le laboratoire ParaFrap doté de 12 millions d’euros, porté par l’Université Lille- Nord-de-France, réparti entre les villes de Strasbourg, Bordeaux, Roscoff, Paris, Montpellier, Toulouse, Lille, Marseille, Grenoble.
  • Ces laboratoires viennent renforcer les lignes de forces de la région et ouvrent de nouvelles perspectives pour les équipes de recherche à travers des collaborations avec les meilleures équipes de recherche françaises…
    • La région Aquitaine, en pointe dans les domaines de la physique, du Laser, des matériaux, des neurosciences et de l’imagerie.
    • Avec 35 projets lauréats (vague 1 et 2), la région affiche l’un des plus forts taux de succès au Programme National des Investissements d’Avenir pour un montant global de 1283,6 millions d’euros, dont 906,5 millions d’euros impliquent uniquement des partenaires de la région.
    • Les projets, portés par l’Université de Bordeaux ont été élaborés dans le cadre d’une stratégie cohérente en adéquation avec les forces scientifiques des établissements du site, salué par l’attribution de 700 millions d’euros pour constitué l’Initiative d’Excellence de Bordeaux.
    • En médecine, il faut souligner le caractère innovant d’un projet de suivi de cohorte qui concerne directement les étudiants, en se proposant d’explorer les facteurs de risque des jeunes adultes.
    • Avec un projet dans le domaine de l’archéologie, le contexte remarquable des sites préhistoriques de la région bénéficieront également des investissements d’avenir.
    • La sélection de l’Initiative d’Excellence de Bordeaux, dotée de 700 millions d’euros, est emblématique de l’ensemble de ces succès.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

La chasse à la bécasse des bois reste suspendue en Gironde

Compte tenu de la persistance du froid, le Préfet de la Gironde a décidé proroger la suspension de la chasse à tir de la bécasse des bois jusqu’au 20 février 2012 inclus, a-t-on appris le 10 février 2012.

Selon l’Oncfs

La persistance d’un froid très vif sur une grande partie du territoire national continue à rendre difficiles les conditions de survie de certaines espèces d’oiseaux, dont la bécasse des bois et les turdidés. Les régions littorales voient leur rôle de refuge prendre de plus en plus d’importance.

Dans le détail, des bécasses des bois sont encore observées à l’intérieur du pays le long de cours d’eau où elles peuvent espérer trouver de la nourriture. C’est le cas notamment en Rhône- Alpes et en Bourgogne. Dans leur majorité, les bécasses ont fui les sites d’hivernage intérieurs en raison d’un gel trop puissant. Cette fuite a contribué à une augmentation très significative des effectifs de bécasses dans les régions Manche – Atlantique et, dans une moindre mesure, méditerranéenne. Dans le Nord – Pas-de-Calais, des rassemblements d’oiseaux sont observés dans la frange côtière où des comportements anormaux (observations en journée à découvert, présence en ville, distance de fuite très réduite) sont signalés, ainsi qu’en Seine-Maritime et dans le Calvados. En Bretagne, des effectifs élevés sont observés dans les Côtes-d’Armor et dans le Morbihan, non seulement dans les zones littorales mais également à l’intérieur de ces départements. Le Finistère ne semble pas avoir encore enregistré une augmentation notable des effectifs mais reste une zone refuge potentielle compte tenu de son statut privilégié dans la situation météorologique actuelle. De fortes augmentations d’effectifs sont notées dans tous les départements côtiers de la Loire-Atlantique aux Pyrénées-Atlantiques, en particulier en Gironde et en Charente-Maritime où les densités s’avèrent élevées. Cet arc atlantique constitue la zone refuge privilégiée à l’heure actuelle. En zone méditerranéenne, des arrivées importantes de bécasses sont enregistrées dans l’Hérault, les Bouches-du-Rhône et le Var ainsi qu’en Corse.

La neige et le gel entraînent des difficultés d’accès à la nourriture et à l’eau qui ont fait fuir les turdidés de l’intérieur du pays vers le Sud-Ouest. Le littoral aquitain et les côtes Manche – Atlantique, en général, deviennent des zones refuge essentielles pour les turdidés, notamment les grives mauvis et les grives musiciennes. Le littoral méditerranéen accueille également de plus en plus d’oiseaux, en particulier des grives musiciennes. La fréquentation de sites inhabituels, comme les talus de bord de route où les oiseaux se concentrent, est fréquemment signalée. Les distances de fuite restent toujours très faibles. Des cas de mortalité de grives et merles liés au gel intense sont annoncés.

Les prévisions météorologiques n’indiquent pas de redoux avant mardi prochain [c’est-à-dire demain, le 14 février 2012, ndr] dans l’Ouest et le Nord-Ouest de la France. Dans ces régions, un retour aux normales saisonnières ne devrait pas être observé avant le milieu de la semaine prochaine [c’est-à-dire vers le 15 février 2012, ndr]. Le Sud-Ouest devrait suivre cette tendance avec quelques jours de retard. En revanche, le Massif Central et plus généralement les régions intérieures du pays resteront encore très froides. Dans les conditions actuelles, l’énergie encore disponible aux oiseaux doit être mobilisée pour trouver de la nourriture et tout dérangement provoquant un envol inutile est à éviter.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

La Communauté Urbaine de Bordeaux a tenu un « Grenelle des Mobilités » le 2 décembre 2011

Lancé à l’initiative de Vincent Feltesse, Président de la Cub, le Grenelle des Mobilités a permis de réunir le vendredi 2 décembre 2011, au Frac d’Aquitaine, les principaux acteurs institutionnels concernés par ce dossier : Alain Juppé, Maire de Bordeaux, premier Vice-Président de la Cub, Alain Rousset, Député de la Gironde, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Gilles Savary, Vice-Président du Conseil Général de la Gironde, Patrick Stefanini, Préfet d’Aquitaine. Cette Table Ronde s’est déroulée dans le cadre de la coopérative métropolitaine, lieu de mise en œuvre du projet métropolitain, adopté le 25 novembre 2011 par le Conseil de Cub.

Trouver des solutions innovantes pour endiguer le phénomène de congestion de l’agglomération bordelaise et notamment de la rocade. Intégrer le contexte de l’urgence environnementale en réduisant la production de gaz à effet de serre. Interroger un système générateur de difficultés économiques et sociales. Repenser un modèle global de mobilité principalement fondé sur l’usage individuel de la voiture et des réponses publiques qui privilégient le développement des transports collectifs… Tels sont les principaux défis de ce chantier hors norme.

Le Grenelle des Mobilités représente une démarche assez exceptionnelle, sortant d’un quotidien de planification et d’organisation des transports des collectivités. Il propose en effet d’inventer une méthode de co-production de réponses inédites à une question politiquement urgente, en associant six collèges représentatifs :

  1. l’État,
  2. les collectivités locales,
  3. les employeurs,
  4. les salariés,
  5. le monde associatif,
  6. un dernier groupe composé d’experts, d’universitaires et d’acteurs techniques.

Continuer la lecture de « La Communauté Urbaine de Bordeaux a tenu un « Grenelle des Mobilités » le 2 décembre 2011 »

« Agir pour le bien-être des aquitains »

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 17 octobre 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 440 dossiers pour un montant total de 187 222 435,79 euros.

De nombreux dossiers portaient sur la santé et le social, dont voici quelques illustrations…

Contrats de Pays, soutenir les initiatives locales pour améliorer le cadre de vie

Dans le souci de conduire une politique d’aménagement et de développement territorial équitable, la Région Aquitaine négocie avec les territoires des contrats d’une durée de trois à quatre ans organisés autour de trois axes d’intervention :

  1. l’économie,
  2. le logement,
  3. les services à la population.

Continuer la lecture de « « Agir pour le bien-être des aquitains » »

La Région Aquitaine et TV7-Bordeaux ont signé un contrat d’objectifs et de moyens

Les élus régionaux ont adopté le projet de mise en œuvre du service public télévisuel régional lors de la séance plénière du 27 juin 2011. Cette démarche s’appuie, dans une première étape, sur un Com d’une durée de trois ans avec TV7-Bordeaux qui se voit confier la mission de produire et diffuser des programmes d’intérêt public.

Les élus régionaux se sont réunis à différentes reprises au cours des deux dernières années pour débattre de la mise en œuvre du service public télévisuel régional.

Les modalités de cette démarche de longue haleine ont été adoptées lors de précédentes séances plénières. La Région a depuis lors poursuivi son dialogue avec les chaînes de télévision de son territoire, TV7-Bordeaux, Tvpi, et France 3 Aquitaine, sur la base de l’appel à manifestation d’intérêt lancé fin 2009.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine et TV7-Bordeaux ont signé un contrat d’objectifs et de moyens »

Quatre cabinets d’architectes ont été retenus pour le Pôle Culturel des Abattoirs de Bordeaux

De l’international, de la jeunesse, de la qualité architecturale, de la créativité reconnue, de la maturité, et du local également ! : par ces mots, Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, a qualifié les quatre cabinets d’architectes retenus pour la construction du futur pôle régional dédié à la culture et à l’économie créative sur le site des Abattoirs à Bordeaux, quai de Paludate.

Après de longues heures de délibération, le jury a sélectionné parmi 152 candidatures ceux qui vont concourir à la construction de ce pôle, a-t-on appris hier, 28 avril 2011.

Il s’agit de…

  1. Sanaa, Tokyo, Japon

    Ce cabinet représenté par les architectes Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa a obtenu The Pritzer Architecture Prize 2010, prix d’architecture le plus prestigieux.

    Leurs dernières créations sont le siège de Rolex à Lausanne, en Suisse, les deux boutiques Dior à Tokyo, au Japon. Ils sont également les lauréats du Louvre-Lens.

  2. Big, Copenhague, Danemark

    Ce cabinet dirigé par un jeune talentueux architecte a notamment signé le pavillon danois à l’Expo de Shangai 2010.

  3. W-Architectures, Toulouse, Haute-Garonne, France

    L’architecte Raphaël Voinchet a signé le Pip, en Dordogne, et le Musée Ingres à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne.

  4. Flint, Bordeaux, Gironde, France

    Cette agence a notamment réalisé la Cité internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais.

Ces quatre équipes auront cinq mois, jusqu’au 15 septembre 2011, pour faire une proposition identifiant clairement le lieu comme un outil régional de soutien à la culture, à la création et à l’expérimentation. Lieu d’exception et lieu convivial, ce lieu doit devenir un nouveau repère urbain pour tous, précise Alain Rousset.

Le projet retenu sera connu début novembre 2011 et livré fin 2014.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine