La troisième édition d’« Invest in Photonics® » se déroulera à Bordeaux les 12 et 13 décembre 2012

La troisième édition d’Invest in Photonics ®, convention d’affaires européennes dédiée aux investissements dans l’industrie photonique, se déroulera à Bordeaux, place de la Bourse, les 12 et 13 décembre 2012.

Invest in Photonics ® met cette année à l’honneur trois marchés en forte croissance de l’industrie photonique :

  1. les technologies Vertes,
  2. la santé,
  3. les biens de consommation.

Pour la première fois, l’édition 2012 d’Invest in Photonics ® se concentre sur le marché asiatique. Les technologies basées sur la photonique touchent de plus en plus de secteurs en Asie, comme l’information et la communication, la Chine fabriquant une majeure partie des câbles de fibre optique et l’Inde étant l’un des principaux fournisseurs. Les composants des écrans et systèmes d’affichage sont désormais produits en grande partie dans cette partie du monde. Les autres développements majeurs concernent les systèmes d’énergie photonique, qui incluent notamment la fabrication de dispositifs avancés d’éclairage et de diodes Laser.

Les participants attendus à Invest in Photonics ® débattront du potentiel et des enjeux de cette région en forte croissance, et discuteront des tendances et des pratiques commerciales en Asie. Ces débats permettront de mettre en lumière (sic) la réalité du marché asiatique, ses menaces et ses opportunités, et fourniront les données nécessaires à la mise en place d’une stratégie commerciale durable sur ce marché. 300 participants sont attendus, soit plus du double par rapport à l’édition 2010.

Source : Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux

La Région Aquitaine va aider les entreprises à se développer au Québec

Ludovic Freygefond, Vice-Président du Conseil Régional d’Aquitaine en charge de l’international et de la coopération décentralisée, Éric Guilloteau, Conseiller Régional délégué à l’export, et Michel Robitaille, Délégué Général du Québec à Paris, ouvriront le mardi 27 mars 2012, à 17 h 30, à l’Hôtel de Région, à Bordeaux, l’événement Investir au Québec et présentation du Plan Nord.

Cette rencontre permettra de présenter aux chefs d’entreprise aquitains les opportunités d’affaires au Québec et le plan de développement du Nord-Québec, projet sans précédent d’au moins 80 milliards de dollars engagé sur 25 ans par le gouvernement du Québec.

Pièce central du dispositif de développement québecois, le Plan Nord lancé en 2011 représente un vaste éventail d’opportunités, en particulier dans les domaines énergétique (hydro-électricité et éolien), minier, forestier, touristique, bio-alimentaire, universitaire, et dans le domaine du transport. Deux fois la superficie de la France, 1,5 million d’hectares de terres arables, 200 000 km2 de sylviculture, un potentiel d’énergies renouvelables de 3500 Mw…, le Québec nordique ouvre ses richesses aux entreprises aquitaines, ouverture confortée par la coopération économique l’Aquitaine et le Québec.

L’Aquitaine et le Québec ont, en effet, développé des relations directes et privilégiées leur permettant de mettre en œuvre, dans leur intérêt mutuel, des actions et des projets dans le domaine économique qui profitent aux entreprises, Clusters et universités régionales.

Comme l’internationalisation des entreprises étant une priorité stratégique de la Région Aquitaine, la Région se tiendra aux côtés des entrepreneurs aquitains qui feront le choix d’investir au Québec.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

« Aquitaine Développement Innovation » est la nouvelle agence régionale pour le développement

Aquitaine Développement Innovation est la nouvelle agence régionale née de la fusion de 2Adi et d’Innovalis Aquitaine. Elle jouera un rôle dans l’animation de l’écosystème régional d’innovation et du développement industriel, a-t-on appris hier, 20 mars 2012.

Aquitaine Développement Innovation traduit dans ses missions les priorités du Conseil Régional d’Aquitaine en faveur du développement économique et de l’innovation. Sa création est un signal fort d’aider nos entreprises, nos filières et nos territoires à relever les défis économiques, technologiques, sociaux et environnementaux. Elle doit les aider à créer de la valeur et des emplois grâce à l’innovation, précise Alain Rousset, président du Conseil Régional d’Aquitaine.

Aquitaine Développement Innovation est chargée d’anticiper les mutations économiques, d’accroître la compétitivité et le potentiel d’innovation des Pme, de faire émerger de nouvelles filières régionales, d’animer et de coordonner les Clusters et les pôles de compétitivité, et de contribuer activement au potentiel d’attractivité de la région en vue d’implantations d’entreprises.

À cet effet, Aquitaine Développement Innovation a été structurée en sept départements :

  1. Asd ;
  2. matériaux, énergie, bois, environnement, optique – Laser ;
  3. Tic, santé, services ;
  4. Marketing et réseaux ;
  5. compétitivité et Design ;
  6. compétitivité et financements ;
  7. secrétariat général & territoires.

Composée de 50 personnes, Aquitaine Développement Innovation est dotée d’un budget de six millions d’euros et compte 540 adhérents.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Cinq projets aquitains ont été retenus au treizième appel appel à porjet du Fonds Unique Interministériel

Le Préfet de la Région Aquitaine, Patrick Stefanini, se réjouit de l’excellent résultat obtenu par les quatre pôles de compétitivité d’Aquitaine (Route des Lasers, Pôle Avenia, Aerospace Valley et Xylofutur) au treizième appel à projets du Fui, a-t-on appris hier, 6 mars 2012.

Cinq projets labellisés par des pôles aquitains et associant des entreprises et laboratoires d’Aquitaine ont été retenus. Il s’agit des projets :

Continuer la lecture de « Cinq projets aquitains ont été retenus au treizième appel appel à porjet du Fonds Unique Interministériel »

« Initiative d’Excellence de Bordeaux », la Région Aquitaine entre satisfaction et inquiétude

À l’occasion de la signature de l’Initiative d’Excellence de Bordeaux aujourd’hui, 3 février 2012, à Bordeaux, par le Premier Ministre, Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, tient à féliciter à nouveau les universités et écoles de l’Université de Bordeaux pour leur sélection dans cet appel à projets pourvu d’une dotation de 700 millions d’euros.

Ce succès consacre la qualité des recherches menées sur le site, ainsi que la forte mobilisation des chercheurs et enseignants-chercheurs. Il conforte également la politique volontariste menée par la Région Aquitaine, depuis 1998, pour accompagner le développement et la structuration de la communauté académique : appels à projets, chaires d’excellence pour inciter les chercheurs de haut niveau à venir s’installer en Aquitaine, accompagnement de grands projets structurants (Iecb, 13,8 millions d’euros d’aide régionale), l’Isvv (18 millions d’euros d’aide régionale) ou encore le projet Petal (25 millions d’euros d’aide régionale)… constituent les dispositifs mis en place pour accompagner l’émergence des nouvelles équipes et aujourd’hui la reconnaissance de leur excellence !

Cependant, ce succès ne doit pas occulter la réalité actuelle du financement de l’enseignement supérieur et de la recherche en France. Alors que le Premier Ministre vient d’annoncer, ce matin, 3 février 2012, cinq nouveaux campus de rang mondial, on observe une tension budgétaire sans précédent affectant les universités françaises et les organismes de recherche, au premier rang desquels le Cnrs, et pour nous, en Aquitaine, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Voici quelques exemples concrets…

  • L’Opération Campus, seulement 57 millions d’euros d’opérations engagées, alors que le Gouvernement annonçait cinq milliards d’euros (source : rapport de la Mission d’Évaluation et de Contrôle de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale).
  • le Programme National des Investissements d’Avenir et son effet d’annonce de 22 milliards d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche. En Aquitaine, la dotation Idex Bordeaux de 700 millions d’euros, placée au Trésor, générera en réalité, une rémunération de 23,9 millions d’euros par an pendant dix ans, soit un financement global de 239 millions d’euros. Parlons vrai, ce sont les intérêts !

Sur le même périmètre, la Région Aquitaine investit plus de 35 millions d’euros par an, soit 1,5 fois l’apport de l’État à l’Idex.

Mécaniquement, force est de constater que les investissements d’avenir ne pourront se faire sans la contribution des collectivités et plus singulièrement celle des Régions. Dès lors, pourquoi ne sont-elles pas associées à leur gouvernance ?

Le redressement industriel et technologique de la France suppose une immersion totale dans le tissu local de la recherche, de l’industrie et de la formation. Il suppose également d’inventer de nouveaux systèmes de gouvernance, modernes et innovants qui favorisent la fertilisation croisée à différentes échelles : État – Régions, Universités – Instituts de recherche (Cea, Inra, Inria, Inserm), grandes écoles (Ipb, Sciences Po Bordeaux)…

Ne peut-on pas jouer la synergie et partager des stratégies communes pour construire la compétitivité à long terme de la France ?

L’investissement de l’enseignement supérieur et de la recherche est vital pour l’avenir de la France et de nos régions, et mérite un soutien constant et ambitieux, bien sûr géré de façon rigoureuse mais à la hauteur de l’enjeu qu’il représente pour la France. Cet investissement doit permettre l’entrée de la France dans la société de la connaissance, par une élévation du niveau de formation des jeunes s’appuyant sur un dispositif d’enseignement équitable et performant.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Jean-Georges Micol va diriger l’Agence de l’Innovation et du Développement Industriel en Aquitaine

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, a annoncé hier, 29 novembre 2011, la nomination de Jean-Georges Micol au poste de Directeur Général de l’Aidia à compter du 2 janvier 2012.

À 51 ans, Jean-Georges Micol est un cadre dirigeant, spécialiste en Marketing et en développement, avec une forte expérience internationale dans le domaine des hautes technologies (image, énergie, télécommunications…) et une expertise dans le pilotage de projets complexes et fédérateurs.

Jean-Georges Micol a assumé des fonctions de haut niveau dans les groupes Danone, Alshtom, Thomson avant d’apporter son expertise à des Pme innovantes en Aquitaine.

Le dernier poste de Jean-Georges Micol était Directeur du Marketing et du développement durable de Solarezo, où il a largement contribué à structurer les activités photovoltaïques et biomasse-énergie en lançant de nouvelles offres et en établissant de nouveaux partenariats.

Jean-Georges Micol a également coordonné la participation de Solarezo au projet de recherche et développement collaboratif Isocel, et est Vice-Président, représentant des membres du pôle photovoltaïque aquitain Sysolia au sein de la structure de gouvernance AlphanovRoute des Lasers.

L’Aidia est le nouvel outil économique dont se dote le Conseil Régional d’Aquitaine, dans le cadre de la fusion de ses deux agences régionales, 2Adi et Innovalis. Avec une structure de près de 60 salariés, l’Aquitaine fait le choix de renforcer sa force de frappe pour le développement économique et celui de l’emploi industriel.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La « Première Pierre » de l’Institut d’Optique Graduate School sera posée demain, 6 octobre 2011, à Talence

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, posera la Première Pierre du centre de formation, recherche et transfert de technologie lié à l’optique demain, jeudi 6 octobre 2011, à Talence.

Projet ambitieux porté par la Région Aquitaine, ce centre d’optique de 19 500 m2 fédérera dès septembre 2012 les activités de recherche, transfert de technologie et formation dans le domaine de l’optique. Ce continuum formation – recherche – création d’entreprise sera appuyé sur trois structures…

  1. L’Iogs ou Sup Optique : la prestigieuse école de Palaiseau, dans l’Essonne, installera une antenne qui formera ses élèves de deuxième année, ainsi que le laboratoire Lp2n, en collaboration avec l’Université de Bordeaux I et le Cnrs.
  2. Alphanov : cette structure de transfert de technologie née en 2007 comptera 25 personnes au centre d’optique.
  3. Pyla, plate-forme de formation continue aux métiers de l’optique, complètera l’offre de formation initiale de l’Iogs.

Le Conseil Régional d’Aquitaine investit 46,6 millions d’euros dans ce projet. Pour Alain Rousset, cette implantation s’inscrit dans la stratégie de la Région Aquitaine de développer une filière émergente qui sera au XXIème siècle ce que l’électronique a été pour le XXème siècle.

La construction du bâtiment s’inscrit dans une démarche volontariste de qualité environnementale, alliant éco-construction, éco-gestion, confort et respect de la santé.

Moteur dans la modernisation du campus universitaire de Bordeaux, ce centre d’optique contribuera également à amplifier l’attractivité nationale et internationale de l’Aquitaine.

En Aquitaine, le soutien régional a été déterminant pour le développement de la filière de l’optique, avec plus de 114 millions d’euros d’investissements depuis 1997. Cette filière, appuyée notamment sur le Laser Megajoule, le projet de recherche Petal et le pôle de compétitivité Route des Lasers, représente 70 entreprises et 600 chercheurs, c’est-à-dire l’une des plus fortes concentrations européennes de spécialistes du domaine.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Commission Départementale d’Aménagement Commercial de la Gironde s’est réunie le 2 août 2011

La Cdac de la Gironde s’est réunie le 2 août 2011 à la Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde. Ont été examinées et accordées les demandes suivantes…

  • À Bègles, extension d’un ensemble commercial par extension du magasin La Halle o Chaussures à
    enseigne La Halle o Chaussures pour une surface totale de 75 m2 par la Sa Compagnie Européenne de la Chaussure.
  • À Mérignac, demande d’extension d’un ensemble commercial par extension du point de vente La Halle à enseigne La Halle pour une surface totale de 79.2 m2 par la Sa La Halle.
  • À Langon, création d’un commerce de détail à dominante alimentaire, secteur 1, à enseigne Super U pour une surface totale de 1604 m2 par la Sarl Juama.
  • Au Barp, extension d’un ensemble commercial par création d’un magasin de type Lisa à enseigne Maïsadour pour une surface totale de 1489 m2 par la Sas Espaces Verts.
  • À St-André-de-Cubzac, création d’un ensemble commercial Ecopar d’Aquitaine (?, ndr), secteur 2 non alimentaire, comprenant 26 lots et 10 à 12 kiosques d’une surface unitaire intérieure à 1000 m2 pour une surface totale de 29 850 m2 par la Scvv Aquitaine Alizés.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

De l’emploi à l’insertion, le développement durable trouve un terrain fertile en Aquitaine

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 6 juin 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 350 dossiers pour un montant total de 66 822 863,30 euros.

La Région Aquitaine est résolument engagée pour le développement durable depuis de nombreuses années et a été la première Région à se doter, en 2004, du Pca, dont l’objectif était de réduire de 10 % les émissions de gaz à effet de serre aquitaines à l’horizon 2013. Cette politique a été relancée en 2010 avec le Défi Aquitaine Climat.

Continuer la lecture de « De l’emploi à l’insertion, le développement durable trouve un terrain fertile en Aquitaine »

Le Conseil Général de la Gironde célèbre l’Europe

Le Conseil Général de la Gironde organise depuis aujourd’hui, 9 mai 2011, au 20 mai 2011 une exposition de photos-reportages intitulée L’Europe et les girondins.

Si le 9 mai est aujourd’hui institué comme la Journée de l’Europe, c’est pour rappeler le 9 mai 1950 : à cette date, Robert Schuman a prononcé son célèbre discours. Cet acte fondateur de l’Europe entendait préserver la paix entre les états du continent européen et aboutir à des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait (principes plutôt malmenés ces temps-ci par les gouvernements, ndr).

Continuer la lecture de « Le Conseil Général de la Gironde célèbre l’Europe »