Les moules du Bassin d’Arcachon peuvent à nouveau être consommées

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 22 juin 2012, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, de la purification, du stockage, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des moules en provenance du Bassin d’Arcachon.

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer laissent apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation.

Les moules peuvent donc être à nouveau consommées dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Coques et palourdes en provenance du Bassin d’Arcachon peuvent être consommées depuis le 8 juin 2012

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 8 juin 2012, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, du stockage, de la purification, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des coques et des palourdes en provenance de l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer laissent apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation. Huîtres, coques et palourdes de l’ensemble du Bassin d’Arcachon peuvent donc être consommées.

En revanche, le ramassage et la consommation des moules restent interdits dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

L’interdiction concernant les moules reste valable tant que deux résultats consécutifs d’analyse de l’Ifremer, attestant du retour à la normale de leur qualité sanitaire, n’auront pas été constatés.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Le consommation des huîtres du Bassin d’Arcachon a été autorisée le 11 mai 2012

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 11 mai 2012, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, du stockage, de la purification, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des huîtres du Bassin d’Arcachon.

Les huîtres peuvent donc être à nouveau consommées dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon. Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer laissent apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation.

En revanche, le ramassage et la consommation des moules restent interdites dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon. De même, le ramassage et la consommation des coques et des palourdes restent interdites au Dud de la ligne reliant la jetée Belisaire, à Lège-Cap-Ferret, et la jetée de la Chapelle à Arcachon. Ces activités sont possibles à l’intérieur du Bassin.

Les interdictions concernant les moules, les coques et les palourdes restent valables tant que deux résultats consécutifs d’analyse de l’Ifremer, attestant du retour à la normale de leur qualité sanitaire, n’auront pas été constatés.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

26 avril 2012, les coquillages du Bassin d’Arcachon restent interdits à la consommation

Les résultats des analyses effectuées en début de semaine par le réseau de surveillance de l’Ifremer révèlent un nombre de cellules de Dinophysis toujours anormalement élevé dans les zones de production de l’ensemble du Bassin d’Arcachon, a-t-on appris hier, 26 avril 2012.

Par conséquent, l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, de la purification, du stockage, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation des huîtres et coquillages de l’ensemble du Bassin d’Arcachon est maintenue.

Cette décision concerne les activités professionnelles et les activités de plaisance. Elle a pour but d’assurer la protection du consommateur. Elle sera levée dès lors que deux analyses consécutives établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Les huîtres et les coquillages du Bassin d’Arcachon ont été interdites à la consommation le 13 avril 2012

Les résultats des analyses effectuées en début de semaine par le réseau de surveillance de l’Ifremer viennent d’être connus et révèlent un nombre de cellules de Dinophysis anormalement élevé dans les zones de production de l’ensemble du Bassin d’Arcachon, a-t-on appris hier, 13 avril 2012.

Par précaution, en concertation avec les représentants des organisations professionnelles des pêches et de l’ostréiculture, le Préfet de la Gironde a décidé d’interdire, la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des huîtres et coquillages de l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

L’Ifremer procèdera à de nouveaux prélèvements de coquillages le lundi 16 avril 2012. La mesure sera levée dès lors que deux analyses consécutives établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Les moules du Bassin d’Arcachon et les huîtres du Banc d’Arguin sont impropres à la consommation

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 5 avril 2012, d’interdire la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des moules en provenance du Bassin d’Arcachon.

Cette décision est intervenue après la détection, par le réseau de surveillance sanitaire de l’Ifremer, de toxines lipophiles au-delà du seuil de sécurité sanitaire défini.

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer ont révélé un nombre de cellules de Dynophisis anormalement élevé dans l’eau de mer du Banc d’Arguin, à La Teste-de-Buch.

Par précaution, en concertation avec les représentants des organisations professionnelles des pêches et de l’ostréiculture, le Préfet de la Gironde a décidé, le 7 avril 2012, d’interdire, la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des coquillages (huîtres, coques, palourdes…) en provenance du Banc d’Arguin.

Cette interdiction ne concerne pas les coquillages pêchés à l’intérieur du Bassin d’Arcachon, à l’exception des moules.

Ces mesures ont pour but d’assurer la protection du consommateur. La consommation de coquillages atteints par le Dynophisis peut, en effet, entraîner, dans la majeure partie des cas, des désagréments gastriques et des troubles plus importants chez les personnes plus fragilisées.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

La Région Aquitaine agit pour la sauvegarde de la faune aquatique

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

Avec 300 kilomètres de côtes, des estuaires, des ports, et des fleuves, l’Aquitaine est un territoire privilégié pour la pêche maritime et l’aquaculture. Ces activités contribuent fortement à l’équilibre de l’économie littorale et continentale du territoire aquitain et à la préservation de l’identité régionale. L’aquaculture, qui regroupe la conchyliculture et la pisciculture, reste néanmoins un secteur fragile, fortement dépendant des conditions structurelles et conjoncturelles, d’où la nécessité pour le Conseil Régional d’Aquitaine d’agir pour pouvoir préserver ces activités primordiales pour l’Aquitaine.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine agit pour la sauvegarde de la faune aquatique »

La commercialisation des huîtres du Banc d’Arguin a pu reprendre hier, 5 mai 2011

Le Préfet de la Gironde a décidé hier, 5 mai 2011, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, du stockage, de la purification, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des huîtres du Banc d’Arguin.

Continuer la lecture de « La commercialisation des huîtres du Banc d’Arguin a pu reprendre hier, 5 mai 2011 »

Les huîtres en provenance du Banc d’Arguin ont été interdites à la consommation le 21 avril 2011

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer ont conduit le Préfet de la Gironde à interdire, à compter du 21 avril 2011, la pêche, le ramassage, le transport, le stockage, la purification, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine des huîtres en provenance du Banc d’Arguin.

Continuer la lecture de « Les huîtres en provenance du Banc d’Arguin ont été interdites à la consommation le 21 avril 2011 »

La consommation des coques du Bassin d’Arcachon est interdite par arrêté préfectoral du 14 avril 2011

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer ont conduit le Préfet de la Gironde à interdire à compter d’hier, 14 avril 2011, la pêche professionnelle et de loisir, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des coques en provenance du Bassin d’Arcachon.

Continuer la lecture de « La consommation des coques du Bassin d’Arcachon est interdite par arrêté préfectoral du 14 avril 2011 »