Service de l’assainissement dans la Communauté Urbaine de Bordeaux, la facture va baisser de 6 %

Vincent Feltesse a annoncé sa décision concernant le futur délégataire du service public de l’assainissement, lors de la réunion du Bureau de la Cub, qui s’est déroulée le 12 juillet 2012. En revenant sur les motivations de ce choix, le Président de la Cub a insisté sur le fait que l’offre du candidat pressenti devrait aboutir à une baisse moyenne de la redevance d’assainissement de l’ordre de 30 % et se concrétiser, de fait, par une baisse de la facture globale de l’usager d’environ 6 %, sur la base d’une facture moyenne de 451 euros pour 120 mètres cubes consommés.

Vincent Feltesse a, par ailleurs, rappelé que cette Dsp de transition préparera et accompagnera la montée en puissance de la future régie publique de l’assainissement, en structurant le service au sein d’une société dédiée, ouverte à la société civile et aux usagers. Une attention particulière sera aussi portée aux questions sociales, notamment à la prise en compte de la situation des personnels concernés.

Enfin, l’objectif de maîtrise de la facture globale de l’eau et de l’assainissement, reste l’orientation forte fixée pour les années à venir.

Sur ces bases, Vincent Feltesse envisage de retenir Lyonnaise des Eaux comme futur délégataire du service public de l’assainissement, qui a remis l’offre finale la plus satisfaisante. Ce choix sera définitif à l’issue de la mise au point du contrat, qui se déroulera durant l’été avec le candidat pressenti.

Cette désignation et le projet de contrat seront ensuite soumis à la délibération du Conseil de Cub, le 28 septembre 2012.

Source : Cub

Michel Vayssié devient Directeur Général des Services de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Vincent Feltesse, Président de la Cub, a décidé de promouvoir Michel Vayssié au poste de Directeur Général des Services de la Cub, a-t-on appris aujourd’hui, 16 juillet 2012. Actuellement Directeur Général Adjoint en charge du pôle de l’administration générale, ce dernier prendra ses fonctions le 1er août 2012, et succèdera donc à Éric Delzant, qui vient d’être nommé Préfet de la région Auvergne, Préfet du Puy-de-Dôme.

Ancien élève de l’Ena, promotion Cyrano de Bergerac, aujourd’hui âgé de 52 ans, Michel Vayssié a notamment exercé les fonctions de magistrat de chambre régionale des comptes, puis orienté sa carrière dans l’administration des collectivités territoriales, occupant successivement les postes d’Inspecteur général en Essonne, puis de Directeur Général Adjoint au Conseil Général du Pas-de-Calais.

Michel Vayssié avait intégré les cadres de la Cub, en qualité de Directeur Général Adjoint, le 1er janvier 2010. Dans ce cadre, il s’est particulièrement impliqué dans la réorganisation des services, l’évolution des compétences de la Cub, la mise en place d’un véritable dialogue social.

Vincent Feltesse, qui a fait le choix d’une promotion interne, a décidé d’assigner au nouveau Directeur Général des Services trois objectifs majeurs :

  1. conforter l’organisation territoriale de la Cub pour plus de proximité avec les habitants et les communes,
  2. positionner la Cub comme partenaire et acteur majeur du territoire,
  3. réussir les grands chantiers métropolitains (préparer le passage à la régie de eau et de l’assainissement, troisième phase du tramway…).

Source : Cub (information directe)

Vincent Feltesse se félicite de la nomination d’Éric Delzant comme Préfet de la Région Auvergne

Vincent Feltesse, Président de la Communauté urbaine de Bordeaux, a adressé ses félicitations les plus chaleureuses à Éric Delzant, qui a été nommé le 11 juillet 2012, en Conseil des Ministres, Préfet de la région Auvergne, Préfet du Puy-de-Dôme.

Souhaitant un plein succès à Éric Delzant dans ses nouvelles fonctions, Vincent Feltesse tient à saluer les qualités humaines et professionnelles de ce haut fonctionnaire très attaché au service public. Le Président de la Cub ne peut, à ce titre, qu’approuver le retour de ce dernier dans le rang préfectoral, nomination légitime au regard de ses compétences et de son parcours professionnel.

Éric Delzant avait pris ses fonctions de Directeur Général des services de la Cub le 1er septembre 2009. Impliqué dans tous les grands chantiers de la Cub – économie, urbanisme, transports, eau et assainissement… – il a notamment contribué à adapter la Cub aux défis d’une agglomération en plein mutation, à mettre en adéquation les moyens et ambitions du nouveau projet métropolitain porté par les élus, tout en portant la volonté d’une plus grande proximité de l’institution. Il a particulièrement réussi, à cet égard, la mise en place de la nouvelle organisation communautaire, chantier de plus de deux années.

Source : Cub

Martignas-sur-Jalle devrait intégrer la Communauté Urbaine de Bordeaux dès 2013

Le Bureau de la Cub s’est réuni, le 21 juin 2012, sous la présidence de Vincent Feltesse. Le Président de la Cub est, à cette occasion, revenu sur le calendrier d’adhésion de la commune de Martignas-sur-Jalles à la Cub, en précisant que la procédure était engagée pour une intégration dès 2013. Le Conseil de Cub gagnerait alors un élu supplémentaire et totaliserait 121 élus.

Concernant le mode de gestion du service public des transports, le contrat avec Keolis arrive à expiration fin 2014. Or, le calendrier est serré, avec des procédures de consultation et de mise en place du service, plus ou moins longues et complexes, selon les options retenues. Après la séquence de concertation qui s’est déroulée en début d’année 2012 et une réflexion menée par un groupe d’élus ad hoc, le Bureau de la Cub s’accorde, à une large majorité, sur le principe d’une nouvelle procédure de Dsp. Ce choix est pour partie dicté par les avantages financiers et fiscaux de cette formule. Cependant, la possibilité d’un recours au savoir-faire technique des opérateurs présents sur le marché a également pesé dans la balance. Cette option sera soumise à l’approbation du Conseil de Cub, le 13 juillet 2012.

Les grands élus de la Cub ont également décidé d’approuver les conclusions du groupe de travail qui s’est réuni à six reprises, sous la présidence de Françoise Cartron et confirmé leur engagement à réaliser une nouvelle salle, ayant vocation à accueillir des spectacles de variété, mais également sportifs. Une délibération de principe sera, à cet égard, votée en juillet 2012.

Si le cahier des charges reste évidemment à affiner, ce nouvel équipement aura pour objet de préserver une polyvalence d’usages et permettre des spectacles s’organisant autour de salles en arène ou en U, ou de scènes frontales. Il est également proposé de confier la réalisation et l’exploitation de cet équipement d’agglomération à un opérateur privé, par le biais d’une concession de travaux publics. Le candidat se rémunérera via l’exploitation de la salle, la Cub souhaitant limiter sa participation, dans un environnement économique contraint, à une enveloppe de 35 à 40 millions d’euros Ht. La localisation de cet équipement à Floirac, au débouché du Pont Jean-Jacques Bosc, recueille, enfin, une majorité de suffrages.

Source : Cub

Le logement, cause de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Le Bureau de la Cub s’est réuni le 24 mai 2012 sous la présidence de Vincent Feltesse. Ont été débattues les questions du logement et des navettes fluviales.

Logement

L’investissement de la Cub a incontestablement permis de favoriser la construction de logements sociaux dans la métropole bordelaise.
Depuis l’entrée en scène de la Cub, grâce à la prise de délégation des aides à la pierre, la progression est en effet constante et incontestable : 3200 logements conventionnés ont été mis en chantier en 2011, contre 2000 en 2007, soit une progression de 60 %. La production de logements véritablement ciblés sur les besoins des catégories sociales défavorisées a aussi augmenté. Néanmoins, il est difficile de répondre à la demande, qui concerne à 95 % les catégories PlusPlai, tandis que le prix de revient d’un logement social a doublé en dix ans pour s’établir aujourd’hui à 140 000 euros en moyenne.

Continuer la lecture de « Le logement, cause de la Communauté Urbaine de Bordeaux »

La Communauté Urbaine de Bordeaux affirme son soutien au commerce équitable

Le Conseil Local du commerce Équitable de l’agglomération bordelaise a été mis en place à la Cub aujourd’hui, 16 mai 2012.

Le Conseil Local du commerce Équitable aura notamment pour mission de soutenir la dynamique de ce secteur d’activité, de fédérer les multiples initiatives locales et d’épauler les acteurs et entreprises de la filière.

À cette occasion, la Cub accueille Arun Chandra Amabtipudi, Directeur Général indien d’une association de producteurs de coton biologique et équitable Chetna, membre du Bureau du réseau de 6200 petits producteurs d’Asie et d’Océanie.

En novembre 2011, la Cub a reçu le titre national Territoire de commerce équitable. Cette distinction récompense les nombreux
efforts de la collectivité pour favoriser le développement de cette filière. Elle amène également la Cub à poursuivre son soutien aux entreprises investies dans ce secteur d’activité. La quinzaine du commerce équitable, du 12 au 27 mai 2012, constitue l’occasion de mettre à l’honneur les initiatives locales.

Une subvention de 15 000 euros a ainsi été votée lors du Conseil de Cub d’avril 2012 pour structurer la filière et aider à l’organisation des diverses manifestations qui se déroulent durant la Quinzaine du Commerce Équitable. La Cub a apporté notamment son soutien à Solidari’quais, organisée par l’association La Place, qui a investi les 12 et 13 mai 2012 la Maison Éco-citoyenne de Bordeaux et les alentours, en déployant un Village Équitable et Citoyen.

Source : Cub

La Communauté Urbaine de Bordeaux prépare un important plan de charge de l’eau

Le Bureau de la Cub s’est réuni le 10 mai 2012 sous la présidence de Vincent Feltesse. La question du nom du futur pont levant, actuellement en chantier sur la Garonne, a été rapidement évoquée, les élus présents s’accordant à ouvrir le débat sur les propositions respectives de Vincent Feltesse (Pont Toussaint Louverture) et Alain Juppé (Pont Chaban-Delmas).

Le dossier de l’eau va être au cœur de l’actualité des prochains mois et s’articuler en trois chapitres principaux.

  1. Les négociations avec les quatre candidats retenus pour la Dsp Asainissement seront pilotées par Jean-Pierre Turon et s’étaleront jusqu’à mi-juin 2012. Une communication en Bureau, présentant le choix de Vincent Feltesse est ensuite prévue mi-juillet 2012, avant la présentation d’une délibération en septembre 2012.
  2. Pour les nouvelles ressources, la Cub rendra les arbitrages sur les différents scénarios proposés à l’issue d’études dont le rendu est prévu à l’automne 2012 : pompage dans la nappe du Cénomanien (dans le Sud de la Gironde), prélèvement dans la Garonne, pompage dans la nappe de l’Oligocène (dans le secteur de Ste-Hélène).
  3. Concernant l’état de la ressource, après la sécheresse sévère de l’hiver 2010 et dans le contexte de l’arrêt des installations de Gamarde – pollution au perchlorate oblige – qui privent la Cub de près de 15 000 m3 d’eau par jour, la capacité du réseau est estimée à 193 000 m³ d’eau par jour. Elle permet aujourd’hui de faire face aux pics de consommation traditionnellement enregistrés en juin.

Forte d’un objectif de 15 % de parts de déplacements pour la bicyclette à l’horizon 2020, objectif inscrit au Plan Climat de la Communauté Urbaine de Bordeaux, la Cub souhaite se doter d’une boîte à outils complète pour les prochaines années, qui articule aménagements, services et actions de communication. Un document cadre chiffré sera soumis au Conseil de Cub de juillet 2012, puis décliné à l’échelle de chaque commune à l’automne 2012, grâce à un avenant aux contrats de co-développement.

Source : Cub

Avec le « Plu 3.1 », la Communauté Urbaine de Bordeaux entend relever le défi d’une métropole millionnaire

Le Bureau de la Cub, réuni le 29 mars 2012 sous la présidence de Vincent Feltesse, a consacré une séance exceptionnelle au projet de Plu 3.1.

Après six mois de travaux et de nombreuses réunions de concertation, l’objectif principal de cette réunion consistait à recueillir les réactions des maires en croisant les deux échelles de ce dossier : une nécessaire vision métropolitaine portée par la Cub – le Plu étant aussi un outil de mise en œuvre du projet métropolitain – d’une part, et, d’autre part, les 27 projets de territoires mûris par les communes.

Le projet de métropole millionnaire, comme antidote à l’étalement urbain et à la consommation inexorable de nouveaux espaces naturels, se retrouve pratiquement dans les projections démographiques des communes. Les estimations cumulées de ces dernières s’établissent, en effet, autour de 950 000 à 960 000 habitants dans la Cub, à l’horizon 2030. Pour Vincent Feltesse, cela revient simplement à accompagner le flux démographique naturel de la Gironde qui gagne pratiquement 20 000 nouveaux habitants tous les ans, en faisant juste preuve d’un minimum d’ambition et en intégrant les priorités sociales et environnementales de la population.

Même si ces chiffres restent à affiner, il faudra, en corollaire, arriver à construire 9000 logements par an en moyenne, dans une logique de ville plus intense, en occupant mieux les espaces déjà urbanisés, en construisant des logis le long des corridors de transport, en prévoyant les services aux habitants…

Le travail va à présent s’affiner avec les communes et s’orienter aussi sur la question qualitative des types de logements à construire pour répondre aux besoins. Pour mémoire, la Cub est l’une des premières collectivités en France à se lancer dans l’exercice de la révision d’un Plu estampillé Grenelle 2. Cet exercice inédit impose de corréler, dans un même document, les enjeux locaux de l’urbanisme, de l’habitat et des déplacements – Plu, Pdu et Plh, d’où l’appellation Plu 3.1 – et d’intégrer des problématiques nouvelles comme la bio-diversité ou l’aménagement numérique, pour citer ces deux exemples.

L’adoption du Plu 3.1 est programmée pour la fin de l’année 2013, la première version du Plu ayant été adoptée en 2006.

Vincent Feltesse a annoncé la venue à Bordeaux de Jean-Pierre Bel, Président du Sénat, le 5 avril 2012. Le deuxième personnage de l’État, qui a répondu favorablement à l’invitation du Président de la Cub, rencontrera à cette occasion les élus du Bureau de la Cub, pour évoquer notamment les questions de la métropole et de l’évolution territoriale de l’agglomération bordelaise.

Source : Cub

Une réunion entre les élus locaux et les dirigeants de Ford Europe s’est tenue aujourd’hui, 24 février 2012

Vincent Feltesse, Président de la Cub, Francis Wilsius, Conseiller Régional représentant Alain Rousset, Jean-Luc Gleyze, Vice-Président du Conseil Général de la Gironde, représentant Philippe Madrelle, Christine Bost, Vice-Présidente de la Cub, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde chargée de l’économie, Nicolas Florian, Vice-Président de la Cub chargé du développement économique, Michel Duchène, Adjoint au Maire de Bordeaux, Vice-Président de la Cub représentant Alain Juppé, ont accueilli aujourd’hui, 24 février 2012, à la Cub, Mike Flewitt qui a succédé à Ken Mac Farlane à la vice-présidence de la stratégie industrielle de Ford Europe. Mike Flewitt, aujourd’hui directement en charge du plan de reconversion industriel du site de Ford à Blanquefort, était notamment accompagné de Nick Caton, Vice-Président en charge des ressources humaines, et Wolfgang Schneider, Vice-Président en charge des relations institutionnelles.

Cette réunion a permis de faire un point sur les missions actuelles de l’usine First Aquitaine Industries de Blanquefort et les projets à venir : les élus ont notamment insisté sur l’impératif d’atteindre, grâce à ces projets, 1000 emplois dans l’usine et de contribuer ainsi au renforcement du tissu économique local. Ils ont aussi pu rappeler l’effort financier exceptionnel des collectivités locales en soutien aux investissements à réaliser et, en contrepartie, leurs différentes demandes, telles que votées par l’ensemble des élus à la fin de l’année 2011.

Rappel

Après une reprise du contrôle de l’usine de Blanquefort officialisée en janvier 2011, Ford a présenté un programme d’investissement de 132 millions d’euros, dont près de sept millions d’euros en recherche et développement, assorti d’un engagement au maintien d’un millier d’emplois dans l’usine. Une partie de ces effectifs – 680 postes environ – devrait être affectée à de nouveaux projets industriels : assemblage de transmissions automatiques, usinage de pièces en aluminium pour transmissions automatiques, fabrication de composants de pignonnerie, fabrication de double embrayage, production de carters avant de moteurs Fox et réalisation de modules de transports – Racks.

Au regard de ce programme d’investissement, le montant des aides publiques devrait au total s’élever à 25 millions d’euros :

  • 7,5 millions d’euros accordés par l’État ;
  • 7,5 millions d’euros par les collectivités territoriales (Conseil Régional d’Aquitaine, Conseil Général de la Gironde, Cub) ;
  • 10 millions d’euros au titre de l’emploi des salariés (huit millions d’euros pris en charge par l’État et deux millions d’euros par la Région Aquitaine, au travers des organismes paritaires de formation).

Le versement de ces aides est évidemment conditionné au maintien effectif des 1000 emplois que Ford s’est engagé à employer dans l’usine.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Communauté Urbaine de Bordeaux relance le projet de grande salle de spectacle à Floirac

Vincent Feltesse, Président de la Cub, a réitéré, le 16 février 2012, devant les élus du Bureau de la Cub, son engagement à tout mettre en œuvre pour permettre la réalisation de la salle de spectacle de grande capacité qui fait toujours défaut à la métropole bordelaise. Prenant acte de l’impasse du montage financier initialement envisagé, Vincent Feltesse a également affirmé ne pas avoir d’état d’âme à tirer un trait sur la réalisation de 29 500 m2 de surfaces commerciales – dans une agglomération déjà saturée – et rechercher, dès aujourd’hui, une solution nouvelle qui permette de faire aboutir ce projet. Ce dernier s’est enfin engagé à soumettre un nouveau montage de cette opération au Conseil de Cub d’ici l’été 2012.

À la suite de la communication du Président de la Cub, les élus du Bureau ont notamment acté les points suivants…

Continuer la lecture de « La Communauté Urbaine de Bordeaux relance le projet de grande salle de spectacle à Floirac »