Les élus se mobilisent en faveur de la société Lagarde, à St-Loubès

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, ont écrit à Laurent Mayon, mandataire judiciaire en charge de la liquidation de la société Lagarde à St-Loubès, a-t-on appris hier, 19 juillet 2012.

Dans ce courrier, les élus rappellent leur implication permanente dans la recherche d’une solution industrielle et humaine à travers de nombreuses réunions de médiation, en présence notamment de Francis Wilsius, Conseiller Régional en charge de la sécurisation des parcours professionnels et du Commissaire Régional au Redressement Productif. Lors de ces réunions, James Grégoire, un ancien dirigeant de Lagarde, a présenté une offre sérieuse destinée à relancer l’activité industrielle et reprendre tous les salariés.

Alain Rousset et Philippe Madrelle jugent donc inacceptable que le mandataire judiciaire ne réserve pas une suite favorable à cette offre et lui demandent de la reconsidérer.

Le projet comprend la reprise des 21 salariés et de la totalité des actifs pour 1,1 million d’euros.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Région Aquitaine mobilise les acteurs pour tenir le cap des 1000 emplois en 2014 à Ford Blanquefort

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Francis Wilsius, Conseiller Régional délégué à la sécurisation des parcours professionnels, ont reçu, le 30 mars 2012, à l’Hôtel de Région, l’intersyndicale de Ford à Blanquefort, pour un point de situation sur le plan de reconversion industrielle du site.

Les représentants syndicaux ont exprimé leurs inquiétudes face au démantèlement en cours de l’ancien parc de machines et face aux retards constatés dans la réalisation des nouveaux projets. L’objectif d’au moins 1000 emplois à l’horizon 2014 semble difficile à atteindre.

Le Président de la Région Aquitaine a réaffirmé, face à ces enjeux, l’unité des collectivités locales, toujours désireuses d’accompagner l’entreprise dans la reconversion de sa seule usine française.

À cet effet, Alain Rousset a proposé les actions suivantes…

  • Organisation prochaine d’un Comité de Pilotage, intégrant les partenaires sociaux.
  • Mobilisation de l’État pour le maintien de l’activité de .ford. à Blanquefort.
  • Mobilisation des directions européenne et américaine du groupe Ford.
  • Le versement des aides régionales à l’investissement reste conditionné à la réalisation effective d’au moins 1000 emplois.
  • L’action de formation de la Région se poursuit afin de sécuriser les parcours professionnels des salariés, et un bilan sera réalisé à la fin de l’année 2012.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Une réunion entre les élus locaux et les dirigeants de Ford Europe s’est tenue aujourd’hui, 24 février 2012

Vincent Feltesse, Président de la Cub, Francis Wilsius, Conseiller Régional représentant Alain Rousset, Jean-Luc Gleyze, Vice-Président du Conseil Général de la Gironde, représentant Philippe Madrelle, Christine Bost, Vice-Présidente de la Cub, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde chargée de l’économie, Nicolas Florian, Vice-Président de la Cub chargé du développement économique, Michel Duchène, Adjoint au Maire de Bordeaux, Vice-Président de la Cub représentant Alain Juppé, ont accueilli aujourd’hui, 24 février 2012, à la Cub, Mike Flewitt qui a succédé à Ken Mac Farlane à la vice-présidence de la stratégie industrielle de Ford Europe. Mike Flewitt, aujourd’hui directement en charge du plan de reconversion industriel du site de Ford à Blanquefort, était notamment accompagné de Nick Caton, Vice-Président en charge des ressources humaines, et Wolfgang Schneider, Vice-Président en charge des relations institutionnelles.

Cette réunion a permis de faire un point sur les missions actuelles de l’usine First Aquitaine Industries de Blanquefort et les projets à venir : les élus ont notamment insisté sur l’impératif d’atteindre, grâce à ces projets, 1000 emplois dans l’usine et de contribuer ainsi au renforcement du tissu économique local. Ils ont aussi pu rappeler l’effort financier exceptionnel des collectivités locales en soutien aux investissements à réaliser et, en contrepartie, leurs différentes demandes, telles que votées par l’ensemble des élus à la fin de l’année 2011.

Rappel

Après une reprise du contrôle de l’usine de Blanquefort officialisée en janvier 2011, Ford a présenté un programme d’investissement de 132 millions d’euros, dont près de sept millions d’euros en recherche et développement, assorti d’un engagement au maintien d’un millier d’emplois dans l’usine. Une partie de ces effectifs – 680 postes environ – devrait être affectée à de nouveaux projets industriels : assemblage de transmissions automatiques, usinage de pièces en aluminium pour transmissions automatiques, fabrication de composants de pignonnerie, fabrication de double embrayage, production de carters avant de moteurs Fox et réalisation de modules de transports – Racks.

Au regard de ce programme d’investissement, le montant des aides publiques devrait au total s’élever à 25 millions d’euros :

  • 7,5 millions d’euros accordés par l’État ;
  • 7,5 millions d’euros par les collectivités territoriales (Conseil Régional d’Aquitaine, Conseil Général de la Gironde, Cub) ;
  • 10 millions d’euros au titre de l’emploi des salariés (huit millions d’euros pris en charge par l’État et deux millions d’euros par la Région Aquitaine, au travers des organismes paritaires de formation).

Le versement de ces aides est évidemment conditionné au maintien effectif des 1000 emplois que Ford s’est engagé à employer dans l’usine.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

830 emplois ont été sécurisés sur le site de Ford à Blanquefort

Hier, jeudi 1er décembre 2011, à l’Hôtel de Région, Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Francis Wilsius, Conseiller Régional délégué en charge de la sécurisation des parcours professionnels, Vincent Feltesse, Président de la Cub, Jean-Luc Gleyze, Vice–résident du Conseil Général de la Gironde en charge de l’économie, et Christine Bost, Conseillère Générale du Canton de Blanquefort, ont rencontré les dirigeants de Ford Europe pour un point d’étape sur le projet de sauvegarde des emplois.

Ce projet a démarré en septembre 2011 avec une contribution des collectivités de 7,5 millions d’euros pour un engagement de l’industriel sur la sauvegarde de 1000 emplois.

À l’issue de cette réunion, les collectivités territoriales se félicitent de cette reprise de contact direct avec Ford Europe, ainsi que de la montée en puissance des projets de l’industriel. Les efforts fournis par Ford Europe ont permis de sécuriser jusqu’à aujourd’hui 830 emplois, constituant ainsi une réelle avancée, et l’entreprise conserve l’objectif des 1000 emplois.

Les élus de la Région Aquitaine, du Conseil Général de la Gironde et de la Cub resteront vigilants pour que cet objectif soit réellement atteint, et espèrent qu’il puisse être dépassé avec de nouveaux projets structurants et pérennes.

Ces relations régulières menées depuis plus de 18 mois avec un grand industriel de l’automobile confirment le rôle de la Région, de la Cub et du Département dans la mise en place d’une réelle politique de ré-industrialisation. Les collectivités territoriales constituent aujourd’hui les acteurs les plus à même d’implanter et de maintenir les activités industrielles sur les territoires, afin de conserver et de développer emplois, formation, compétences, et dynamisme économique.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Le Conseil Régional d’Aquitaine et Eiffage font le pari d’une deuxième chance aux jeunes sans qualification

Francis Wilsius, Conseiller Régional d’Aquitaine en charge de la sécurisation des parcours, et Jean-François Martel, Directeur Régional d’Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest, procéderont à la remise de diplômes professionnels auprès de 31 jeunes et à l’accueil d’autres jeunes sans qualification demain, mardi 20 septembre 2011, à Izon, en Gironde.

Cette remise de titres professionnels fait suite à une action de formation sur les métiers Coffreur-bancheurs génie-civil, canalisateur et constructeur de route élaboré à la demande d’Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest en partenariat avec le Cfc Sylvain Joyeux, organisme de formation spécialisé dans les travaux publics.

Continuer la lecture de « Le Conseil Régional d’Aquitaine et Eiffage font le pari d’une deuxième chance aux jeunes sans qualification »

La Région Aquitaine entend donner un second souffle au dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience

Francis Wilsius, Conseiller Régional d’Aquitaine délégué à la sécurisation des parcours professionnels, animera, le mercredi 15 juin 2011, à Aquitaine Cap Métiers, à Bordeaux, en Gironde, une journée de travail avec les acteurs locaux de la Vae, qui permettra de développer ces parcours auprès des demandeurs d’emploi ou des salariés.

La Région Aquitaine souhaite développer des parcours de Vae en Aquitaine : à ce titre, elle organise cinq journées de travail à travers le territoire aquitain. Depuis 2004, le Conseil Régional d’Aquitaine assure la compétence des Points Relais Conseil en Vae, première étape pour les personnes souhaitant entamer un parcours de Vae grâce à leur expérience professionnelle, et obtenir un diplôme ou une qualification.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine entend donner un second souffle au dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience »

Le Conseil Régional d’Aquitaine s’est invité à Ford France aujourd’hui, 18 octobre 2010

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, reste très vigilant face au manque d’informations concernant la situation de First Aquitaine Industries et le développement des nouvelles activités de Ford sur ce site, a-t-on appris le 15 octobre 2010.

Aussi, il a demandé à Francis Wilsius, Conseiller Régional en charge de la sécurisation des parcours professionnels, d’accompagner aujourd’hui, lundi 18 octobre 2010, une délégation d’élus locaux, au premier rang desquels Pascale Got, Député du Médoc, Vincent Feltesse, Président de la Cub et Maire de Blanquefort, et Christine Bost, Conseillère Générale de Gironde.

Ces élus se sont invités chez Ford France, à St-Germain-en-Laye, qui a rencontré l’intersyndicale de First Aquitaine Industries pour faire un point sur les projets d’activités susceptibles d’être développés sur le site de Blanquefort.

Le Conseil Régional d’Aquitaine, qui a déjà financé des actions de formation professionnelle dans le cadre de la conversion du site, ne peut accepter ces méthodes qui consistent à n’associer les collectivités qu’au moment des financements, a ajouté Alain Rousset.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Ford Blanquefort, les élus de la Région Aquitaine ont accompagné à Paris, le 2 octobre 2010, les manifestants

Matthias Fekl, Vice-Président du Conseil Régional d’Aquitaine en charge de l’économie, de l’emploi et des entreprises, Francis Wilsius, Conseiller Régional en charge de la sécurisation des parcours professionnels, en compagnie d’autres élus locaux, ont accompagné le samedi 2 octobre 2010 les salariés de First Aquitaine Industries qui sont allés manifester devant le stand de Ford au Mondial de l’Automobile, à Paris.

Devant la difficulté de la reprise de l’entreprise Ford Blanquefort, la Région Aquitaine, les collectivités locales et les représentants des salariés interpellent depuis plusieurs mois Ford Europe et l’État pour les alerter sur la situation industrielle dégradée de First Aquitaine Industries.

Face à l’absence de solutions pérennes, Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, restait toujours vigilant, a-t-on appris le 1er octobre 2010, et espérait beaucoup de la rencontre prévue aujourd’hui, 4 octobre 2010, entre l’intersyndicale et la direction de Ford à Cologne.

Enfin, le Président de la Région Aquitaine a renouvelé le souhait de voir se constituer un comité de pilotage présidé par Christine Lagarde, Ministre de l’Économie.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Un front local uni s’est constitué pour sauver le site de Blanquefort

Une réunion associant les membres de l’intersyndicale de First Aquitaine Industries et les principaux élus concernés, Vincent Feltesse, Président de la Cub, Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Premier Vice-Président de la Cub, Pascale Got, Député de la Gironde, Christine Bost, Maire d’Eysines, Vice-Présidente de la Cub, Conseillère Générale représentant Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, Mathias Felk, Vice-Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Francis Wilsius, conseiller régional – s’est tenue le 28 juin 2010 au siège du Conseil Régional d’Aquitaine.

Les participants à cette réunion sont notamment convenus de présenter et entretenir un front uni dans le contexte du manque de perspectives du site de Blanquefort, afin de peser sur les décisions à venir du Groupe Ford. Constatant l’urgence économique et sociale de ce dossier et l’impérieuse nécessité d’une implication au plus niveau, ils ont décidé d’adresser un courrier à Christine Lagarde, en sa qualité de Ministre de l’Économie et des Finances. Il sera demandé à cette dernière de se saisir à nouveau de ce dossier et d’organiser rapidement une réunion, sous son autorité, en présence des représentants de Ford Europe, au-delà du comité de pilotage local récemment convoqué par Dominique Schmitt, Préfet de la Région Aquitaine.

Gilles Penel, secrétaire du Comité d’Entreprise de First Aquitaine Industries, a effectué, à cette occasion, un compte-rendu de la réunion qui s’est tenue, le 25 juin 2010, à Cologne, entre les représentants de Ford Europe et les membres de l’intersyndicale. Le sentiment général est plutôt mitigé : si la volonté d’une implication sur le site jusqu’à ce qu’une solution pérenne soit trouvée constitue un point positif, il reste que Ford a exclu toute possibilité de retour direct sur le site de Blanquefort.

Source : Cub

La Région Aquitaine déjà mobilisée pour les chômeurs en fin de droits

À l’heure où la communication gouvernementale baptise un énième plan d’action, cette fois à destination des demandeurs d’emploi en fin de droits, la Région Aquitaine agit depuis plusieurs années pour développer un véritable service public de qualité répondant aux enjeux de prise en charge de ces personnes en difficulté, rappellent Catherine Veyssy, Vice-Présidente en charge de la formation, et Francis Wilsius, conseiller régional en charge de la sécurisation des parcours professionnels.

La Région Aquitaine a fait de la formation professionnelle un outil fondamental dans la lutte pour l’emploi, qu’il s’agisse de l’accès des jeunes à l’emploi, du maintien dans l’emploi des salariés, ou du retour à l’emploi des chômeurs de longue durée. Afin d’offrir de réelles solutions de reprise d’activité pour les demandeurs d’emploi en fin de droits, le Conseil Régional d’Aquitaine s’appuie sur quatre dispositifs.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine déjà mobilisée pour les chômeurs en fin de droits »