Deux projets aquitains ont été retenus au fonds « Chaleur » de l’Ademe

La société Dalkia a été retenue dans le cadre de l’appel à projets national de l’Ademe pour mettre en place deux chaudières à bois dans les entreprises Dassault Aviation à Mérignac, en Gironde, et la papeterie Corenso à St-Seurin sur l’Isle, en Dordogne.

Ces deux projets représentent 7500 Tep économisées au profit de plaquettes forestières, à 75 % issues des forêts locales, ainsi que de connexes de bois et de produits de bois en fin de vie pour les 25 % restants. Ils participent au développement du bois comme source d’énergie dans la région et s’inscrivent dans le projet de Srcae élaboré conjointement par le Préfet de la région Aquitaine et le Président du Conseil Régional d’Aquitaine.

Le développement du bois comme source d’énergie est soutenu financièrement au plan régional par l’Ademe, le Feder et les collectivités locales. Il permet des économies d’énergies fossiles et une réduction des gaz à effet de serre. Il permet aussi de développer l’emploi local, puisque 2000 tonnes de bois exploitées, soient 600 Tep, entraînent la création d’un équivalent temps plein (exploitation forestière, broyage et transport).

Depuis 2009, 104 projets, représentant 560 000 Tep économisées, ont été retenus au niveau national, dont douze aquitains représentant 58 500 Tep, dans le cadre de l’appel Bciat.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Les exécutifs d’Aquitaine se retrouveront le 12 juillet 2012

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, accueillera la Conférence des exécutifs aquitains, exercice de gouvernance partagée, dans le but de construire les grands projets concernant le territoire régional le jeudi 12 juillet 2012 à l’Hôtel de Région, à Bordeaux.

Les exécutifs acteront les propositions issues des groupes de travail mis en place depuis février 2011 dans cinq domaines :

  1. formation, emploi, insertion ;
  2. logement ;
  3. foncier ;
  4. politique de l’eau ;
  5. Thd.

La Conférence des exécutifs aquitains du 12 juillet 2012 permettra aussi :

  • de proposer un point d’information sur la prochaine étape de programmation 2014-2020 pour les fonds européens et le Cper ;
  • de présenter la proposition de gouvernance, à l’échelle territoriale, du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, qui doit être présenté en Séance Plénière du Conseil régional le 22 octobre 2012.

En plus des exécutifs départementaux, cette conférence réunira également les présidents de huit Ca et de la Cub, et les maires de leurs villes-centres, comme Bordeaux, Périgueux ou Dax.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

L’Europe investit encore 34 millions d’euros en Aquitaine

Les partenaires aquitains se sont réunis, lundi 18 juin 2012, sous la co-présidence du Préfet de Région et du Président du Conseil Régional d’Aquitaine à l’occasion du 22ème Comité Régional de Programmation des Fonds Européens, qui a sélectionné plus de 160 nouveaux projets : ils bénéficieront de plus de 34 millions d’euros tous fonds confondus, Feder, Fse, Feader, Fep.

Les projets retenus s’articulent autour de quatre grandes thématiques :

  1. emploi et formation,
  2. environnement et énergie,
  3. soutien au développement du tourisme Doux,
  4. développement de services médicaux en milieu rural.

Continuer la lecture de « L’Europe investit encore 34 millions d’euros en Aquitaine »

La première bibliothèque numérique du droit de la santé est à Bordeaux

Quels sont les droits du malade ou ceux des établissements de santé ? Quels sont les textes juridiques relatifs à la télé-médecine ou au dossier médical ? Ces questions trouveront réponse au sein de la Bnds, première bibliothèque numérique de droit de la santé et d’éthique médicale.

Continuer la lecture de « La première bibliothèque numérique du droit de la santé est à Bordeaux »

Le Conseil Général de la Gironde est chef de file du projet « E-Coop, Coopératives numériques »

Isabelle Dexpert, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde en charge de la culture, du sport et de la vie associative, et Jean Touzeau, Vice-Président en charge des relations européennes et internationales et de la coopération décentraliséej ont ouvert le séminaire de lancement du projet E-Coop, Coopératives numériques (E-Coop, Digital cooperatives project), co-financé par le programme de coopération européenne Interreg Ivc Innovation & Environment, aujourd’hui, vendredi 6 avril 2012.

Continuer la lecture de « Le Conseil Général de la Gironde est chef de file du projet « E-Coop, Coopératives numériques » »

Cinq projets aquitains ont été retenus au treizième appel appel à porjet du Fonds Unique Interministériel

Le Préfet de la Région Aquitaine, Patrick Stefanini, se réjouit de l’excellent résultat obtenu par les quatre pôles de compétitivité d’Aquitaine (Route des Lasers, Pôle Avenia, Aerospace Valley et Xylofutur) au treizième appel à projets du Fui, a-t-on appris hier, 6 mars 2012.

Cinq projets labellisés par des pôles aquitains et associant des entreprises et laboratoires d’Aquitaine ont été retenus. Il s’agit des projets :

Continuer la lecture de « Cinq projets aquitains ont été retenus au treizième appel appel à porjet du Fonds Unique Interministériel »

L’Iprem, un institut dédié à la chimie de l’environnement et des matériaux dans le Sud de l’Aquitaine

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Claude Pouchan, Directeur Adjoint Scientifique de l’Institut de Chimie du Cnrs, et Jean-Louis Gout, Président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, se réunissent pour une cérémonie officielle à l’occasion de l’inauguration de l’Iprem le lundi 20 février 2012, à Pau.

L’Iprem est une Umr ayant pour tutelle le Cnrs et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Les domaines de compétence du laboratoire sont centrés sur les sciences de l’environnement et des matériaux.

Les équipes développent des programmes de recherche fondamentale (sciences analytiques, chimie théorique, chimie physique, physico-chimie des polymères, biologie et microbiologie) appliqués aux problèmes des matériaux et de l’environnement (traitement des surfaces, nouveaux matériaux, matériaux pour l’énergie, dépollution des sols et des eaux, notamment).

Fort de 225 personnes, dont 90 chercheurs et enseignants-chercheurs, près de 40 personnels technique et administratif et près de 100 doctorants et post-doctorants, l’Iprem assure un rôle influent dans le domaine des sciences chimiques à l’échelle nationale et internationale. Le laboratoire apporte son expertise à de nombreux industriels dans de multiples secteurs. Il existe une tradition de collaboration et de mutualisation des ressources, notamment avec des entreprises comme Arkema, Saft, Total, Turbomeca… Ces ressources sont aussi ouvertes aux Pme et Pmi aquitaines et nationales par le biais de nouvelles structures, Ut2A et Canbio.

Olivier Donard, Directeur de l’Iprem, est convaincu que la création d’un tel pôle de recherche structurant renforce l’attractivité du territoire du Sud de l’Aquitaine. Les récents succès dans le cadre du Programme National des Investissements d’Avenir témoignent du dynamisme du laboratoire, avec notamment l’obtention de deux Equipex, dont un principal dans le domaine de la spectrométrie de masse (Marss) et un en réseau (Xyloforest, transformation du bois et gestion de la forêt), ainsi qu’un Labex concernant le stockage d’énergie (Storex).

Le financement régional s’inscrit dans le cadre du financement pluri-annuel de grands équipements destinés à donner aux structures de recherche d’Aquitaine un avantage compétitif, à renforcer leur attractivité, tout en relevant le défi de l’aménagement du territoire.

Le coût total de la construction du bâtiment de l’Iprem est de 17,3 millions d’euros :

Quant aux équipements lourds, l’investissement s’élève à 22 millions d’euros, dont près de 60 % financés par la Région Aquitaine. Le complément a été assuré par le Feder et le Cnrs.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

« E-tinérance touristique numérique », un Pôle d’Excellence Rurale dans le Lot-et-Garonne

Le 3 février 2012, le Préfet du Lot-et-Garonne, Marc Burg, et le Président du Conseil Général du Lot-et-Garonne, Pierre Camini, se sont réunis à Agen afin de signer la convention Per E-tinérance touristique numérique, en présence des conseillers régionaux Lucette Lousteau et Matthias Felk.

En 2008, le Département du Lot-et-Garonne a défini son troisième schéma de développement touristique durable qui prévoyait notamment la refonte de la signalisation touristique et sa modernisation. L’objectif était de développer un dispositif alternatif novateur ouvrant sur des possibilités d’informations nombreuses tout en respectant l’environnement.

Dans cet esprit est né le projet de signalisation touristique numérique, défini avec les acteurs touristiques et élaboré avec le partenariat de structures départementales et régionales qualifiées.

Continuer la lecture de « « E-tinérance touristique numérique », un Pôle d’Excellence Rurale dans le Lot-et-Garonne »

Lectra, un cas d’école de l’innovation au service de la compétitivité, avec le soutien de la Région Aquitaine

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, se rendra demain, jeudi 5 janvier 2012, à Cestas, au siège industriel de Lectra, où il sera reçu par André Harari, Président du Conseil d’Administration et principal actionnaire de l’entreprise, cotée sur Nyse Euronext, avec son frère Daniel Harari, Directeur Général.

Cette visite permettra aux équipes de l’entreprise de présenter leurs solutions technologiques dédiées aux industries du textile et du cuir, et en particulier la nouvelle génération de découpeurs pour le cuir, Versalis ® (marque déposée par Lectra). Ce nouvel outil est le fruit d’un effort de recherche et développement soutenu par la Région Aquitaine afin d’accompagner la politique d’innovation de l’entreprise et de renforcer sa compétitivité. L’aide régionale, d’un million d’euros, complétée par un million d’euros du Feder, contribue ainsi, grâce à l’avancée technologique de l’entreprise, à développer le site de Cestas et à renforcer les partenaires aquitains de Lectra.

Le groupe Lectra emploie près de 1350 personnes dans le monde, dont la moitié en France, et l’autre moitié dans 30 pays. Avec 540 personnes, le site de Cestas (11,7 hectares, 27 400 m2 de bâtiments) regroupe ses activités de production, son centre de recherche et de développement (220 ingénieurs), ainsi que son principal centre d’appel international et un espace de démonstration et de conférence dédié à ses clients. La société s’apprête à inaugurer l’agrandissement de ses installations, avec notamment un nouvel espace de démonstration de 1400 m2 afin d’accompagner son développement.

Fondée en 1973, Lectra est le numéro un mondial des solutions technologiques intégrées – logiciels, systèmes de découpe automatique et services associés – dédiées aux industries utilisatrices de textiles, cuir, tissus industriels et matériaux composites. Elle s’adresse à de grands marchés sectoriels comme la mode (habillement, accessoires, chaussure), l’automobile (sièges et intérieurs, Airbags), l’ameublement, ainsi qu’à une variété d’autres industries (aéronautique, nautique, éolien, équipements de protection des personnes…). Entreprise transnationale, Lectra met sa passion pour l’innovation au service de ses 23 000 clients et réalise 90 % de son chiffre d’affaires (soient 190 millions d’euros en 2010) hors de France grâce à son réseau de 30 filiales implantées dans les cinq continents.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Le budget de la Région Aquitaine est de pour l’année 2012

Les élus régionaux d’Aquitaine, réunis en séance plénière le lundi 19 décembre 2011 à Bordeaux sous la présidence d’Alain Rousset, ont voté le Bp 2012 doté de 1352 millions d’euros avec une volonté affichée de prendre le contrepied de la conjoncture en maintenant les efforts d’investissement pour soutenir l’économie et l’emploi.

  • Développement économique, 60,8 millions d’euros.
  • Enseignement supérieur – recherche, 135,7 millions d’euros.
  • Formation professionnelle et apprentissage, 239,9 millions d’euros.
  • Éducation, 88 millions d’euros.
  • Construction dans les lycées, 114,9 millions d’euros.
  • Transports, 77,8 millions d’euros.
  • Ter, 178,1 millions d’euros.
  • Agriculture, 33,1 millions d’euros.
  • Environnement et patrimoine naturel, 9,2 millions d’euros.
  • Culture, 28,1 millions d’euros.

Dans un cadre budgétaire contraint, entre incertitude sur les ressources et objectif de l’exécutif aquitain de contenir l’endettement régional, le budget régional est axé sur le soutien à l’économie régionale, avec trois priorités :

  1. l’innovation, pour la compétitivité des entreprises, la recherche et l’enseignement supérieur ;
  2. l’emploi, notamment par l’accompagnement de la jeunesse ;
  3. le cadre de vie et l’environnement.

Ainsi, ce budget traduit la volonté de :

  • poursuivre une politique rigoureuse de gestion de l’argent public,
  • maintenir les priorités régionales,
  • préserver les moyens d’intervention, de manière à pouvoir réagir à une éventuelle dégradation de l’économie régionale.

À périmètre constant, le budget 2012 est stable par rapport à 2011 (+ 1,8 %), tout en permettant 23 millions d’euros de dépenses supplémentaires. En se recentrant sur ses compétences, la Région dégage 60 millions d’euros pour les grands projets qui préparent l’avenir de l’Aquitaine.

Ont voté contre ce Bp les élus du Groupe Majorité Présidentielle et de Forces Aquitaines.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine