Nouvelles énergies et ressources en eau, la Région Aquitaine développe ses actions de développement durable

Lors de la Commission Permanente du 11 juillet 2011, les élus régionaux ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301 euros. Plusieurs de ces dossiers concernent l’action régionale en matière de développement durable.

La Région Aquitaine a été la première Région à se doter, en 2004, d’un Plan Climat Régional, dont l’objectif était de réduire de 10 % les émissions de gaz à effet de serre aquitaines à l’horizon 2013. Cette politique a été poursuivie en 2010 avec le Défi Aquitaine Climat. Il vise à soutenir les initiatives des acteurs locaux, en matière de réductions de gaz à effet de serre comme de prise en compte des conséquences des changements climatiques.

Continuer la lecture de « Nouvelles énergies et ressources en eau, la Région Aquitaine développe ses actions de développement durable »

La Région Aquitaine soutient les « Chantiers écoles » et les formations de la rentrée 2011

Lors de la Commission Permanente du 11 juillet 2011, les élus régionaux ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301 euros. Parmi eux, plusieurs dossiers touchent le domaine de la formation, compétence clé à laquelle la Région Aquitaine consacre pour 2011 plus de 155 millions d’euros.

La formation professionnelle est un outil fondamental dans la lutte régionale pour l’emploi. Elle est un levier pour l’emploi des jeunes, en tant que compétence première des conseils régionaux. L’intervention de la Région en matière de formation professionnelle est essentiellement destinée aux jeunes et aux demandeurs d’emploi, notamment à travers le soutien aux initiatives locales de formation et aux Chantiers écoles qualification deuxième chance.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine soutient les « Chantiers écoles » et les formations de la rentrée 2011 »

« Aquil@b » sera un laboratoire sur les usages numériques aquitains

Un projet d’action-pilote destinée à élaborer la configuration d’un laboratoire des usages numériques baptisé Aquil@b a été adopté par les élus en juillet 2011.

En 2010, la Région Aquitaine a lancé un marché pour mener un audit de son action numérique territoriale. Cette étude a abouti notamment à recommander la constitution d’un Laboratoire des usages numériques à l’échelle régionale devant exercer une fonction de support pour l’ensemble des projets de développement des services numériques dans la région, portés par des acteurs privés ou publics, dont l’institution régionale elle-même.

Le projet est initialisé par une action expérimentale portée par un consortium regroupant le laboratoire de recherche Raudin, TéléSanté Aquitaine et l’entreprise I-solutio.

Source : Tic Aquitaine

L’Aéroport de Bordeaux – Mérignac a connu un trafic important en juin 2011

L’Aéroport de Bordeaux – Mérignac a affiché en juin 2011 une croissance de 7,9 % par rapport à 2010 avec près de 390 000 passagers, les vols à bas coûts représentant un quart du trafic, a-t-on appris le 11 juillet 2011. Le 24 juin 2011, le trafic a atteint un record en volume avec 17 008 passagers. Les 29 et 30 juin 2011, un mouvement de grève du personnel de Regional a provoqué l’annulation de 32 vols.

Continuer la lecture de « L’Aéroport de Bordeaux – Mérignac a connu un trafic important en juin 2011 »

Plus de mobilité dans la région, les transports au service des aquitains

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

L’aménagement des transports fait partie intégrante du projet de développement pour l’Aquitaine, étant au cœur du Cper. Il concerne principalement le transport ferroviaire, outil essentiel de l’aménagement du territoire et facteur de dynamisme économique incomparable. Mais la Région met également en place des dispositifs d’aides pour les opérateurs du transport de marchandises pour les accompagner dans leurs opérations de transfert modal.

Continuer la lecture de « Plus de mobilité dans la région, les transports au service des aquitains »

La Région Aquitaine agit pour la sauvegarde de la faune aquatique

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

Avec 300 kilomètres de côtes, des estuaires, des ports, et des fleuves, l’Aquitaine est un territoire privilégié pour la pêche maritime et l’aquaculture. Ces activités contribuent fortement à l’équilibre de l’économie littorale et continentale du territoire aquitain et à la préservation de l’identité régionale. L’aquaculture, qui regroupe la conchyliculture et la pisciculture, reste néanmoins un secteur fragile, fortement dépendant des conditions structurelles et conjoncturelles, d’où la nécessité pour le Conseil Régional d’Aquitaine d’agir pour pouvoir préserver ces activités primordiales pour l’Aquitaine.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine agit pour la sauvegarde de la faune aquatique »

La Région Aquitaine facilite le développement des filières agricoles

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

L’agriculture est l’un des secteurs majeurs en Aquitaine, représentant près de 100 000 emplois et plus de 56 000 exploitations. Le Conseil Régional d’Aquitaine cherche à maintenir de manière durable l’ensemble de ce secteur, en soutenant une nouvelle fois les filières de qualité, et en facilitant l’installation agricole.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine facilite le développement des filières agricoles »

La Région Aquitaine poursuit son action en faveur de la dynamique culturelle

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

L’action culturelle de la Région Aquitaine répond à la fois aux enjeux d’aménagement du territoire, de soutien à la création et à la valorisation du patrimoine, de soutien aux filières, et d’égalité d’accès à la culture. Lors de cette Commission Permanente, les élus régionaux ont votés des subventions en faveur des équipements culturels et du cinéma.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine poursuit son action en faveur de la dynamique culturelle »

Le logement des jeunes et les lycées restent des priorités pour la Région Aquitaine

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

À l’heure où la Région Aquitaine a franchi un premier cap en atteignant ses objectifs en matière de logement étudiant (réalisation de plus de 7300 places en construction et en rénovation), il s’agit d’inscrire l’action régionale dans un cadre élargi avec le projet pour la jeunesse Une formation – un emploi – un logement du mandat. À ce titre, si les opérations de requalification des cités universitaires se poursuivent, la Région engage également de nouvelles opérations de construction de logements pour l’ensemble des jeunes, au-delà des seuls étudiants. La rénovation des lycées fait aussi partie de cette démarche de qualité des équipements destinés aux jeunes, avec des efforts importants en matière de maîtrise de l’énergie, rejoignant les objectifs du Défi Aquitaine Climat.

Exemplaire en matière de logement étudiant, la Région poursuit la rénovation des cités universitaires

L’accélération du programme de requalification des cités universitaires traditionnelles constitue un enjeu prioritaire pour harmoniser les conditions de vie des étudiants, pour promouvoir l’égalité des chances et pour renforcer l’attractivité des sites d’enseignement supérieur aquitains, et plus particulièrement des campus de Pessac – Talence – Gradignan et de Pau.

Dans ce cadre, la Région Aquitaine participe à la requalification du bâtiment C du Village 3 du campus de Pessac – Talence – Gradignan, dont il constitue la plus grosse cité universitaire avec 911 places. Le programme permettra de réaliser 133 logements rénovés et de diversifier l’offre de logement, avec 92 chambres de 9 m2, 36 studettes de 14 m2 et cinq studios de 18 m2 pour les personnes à mobilité réduite. Mobilier neuf sur mesure, Thd, Hpe… assureront notamment des conditions de vie optimales aux futurs résidents. Pour y parvenir, l’aide régionale se monte à 632 100 euros.

Deux nouvelles résidences pour les jeunes en Gironde

La Région Aquitaine élargit son action pour le logement étudiant à l’ensemble des jeunes aquitains, avec le souci de donner aux jeunes les moyens de s’accomplir et d’accéder à l’autonomie. Elle soutient ainsi la réalisation de deux nouvelles résidences destinées aux jeunes…

  1. Aquitanis construit une résidence sociale de 50 places à St-Médard-en-Jalles, dont dix places seront réservées aux jeunes en formation et en mobilité. Située dans le centre-ville, cette résidence étendue sur 1580 m2 comprendra 30 T1, 18 T2 et deux T3, une salle de détente et une buanderie. La Région Aquitaine contribue à ce projet à hauteur de 70 000 euros.
  2. Clairsienne construit un Fjt de 70 places à Blanquefort, répondant aux besoins des jeunes salariés des zones d’activité tertiaires et industrielles de Blanquefort, ainsi que des jeunes en formation au Cfa du Btp, au Cfa agricole, au Lycée des Métiers et au Lycée Jean Monnet. Avec six bâtiments sur 1321 m2, elle offrira dix T1, 23 T1 prime (?, ndr), dix T1 bis, quatre T2 et trois T3, ainsi qu’une salle de détente, un espace de cuisine, une laverie et une salle d’informatique. La Région Aquitaine apporte un financement de 516 250 euros à ce projet.

Des conditions d’études optimales, la maîtrise de l’énergie au menu de la rénovation des lycées

La Région s’est engagée à réduire de 20 %, à l’horizon 2015 par rapport à 2004, les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre. Dans ce sens, et afin de poursuivre la mise en œuvre11/07/ du Plan régional pour l’amélioration de la performance énergétique du patrimoine des lycées publics d’Aquitaine, la Région Aquitaine mène plusieurs opérations en Dordogne et dans les Landes, notamment…

  • Au Lycée Chardeuil, à Chardeuile, en Dordogne, un financement régional de 700 000 euros permettra de réaliser une opération de substitution énergétique, avec le passage du chauffage au fuel au chauffage au bois dans tout l’établissement. Cette évolution permettra à la fois de soutenir la filière du bois à travers le recours aux ressources en bois locales, et de diminuer l’empreinte carbone du lycée. Les émissions de Co 2 (dioxyde de carbone) passeront de 620 à 200 tonnes par an au maximum. Une consommation énergétique plus vertueuse est ainsi mise en place.
  • Au Lycée Saint-Exupéry, à Parentis-en-Born, dans les Landes, la Région investit 170 000 euros pour une autre opération de substitution énergétique du gaz par la géothermie. La chaleur de nappes d’eau proches de l’établissement permet de substituer à hauteur de 60 % l’utilisation d’une énergie fossile par le recours à une énergie renouvelable. Les émissions de Co 2 (dioxyde de carbone) passeront ainsi de 600 à 280 tonnes par an.

Ces actions se situent dans la droite ligne de la volonté de l’institution régionale d’être à la pointe dans le domaine des énergies renouvelables, volonté qui s’est également traduite par la réunion le 15 avril 2011 des acteurs de cette filière, afin d’élaborer collectivement un nouveau modèle énergétique pour l’Aquitaine.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Une « Table Ronde » sur l’accueil des roms dans l’agglomération de Bordeaux a eu lieu le 11 juillet 2011

À l’issue de la Table Ronde organisée le lundi 11 juillet 2011 à la Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde et du bilan de la Mous en faveur des roms tiré à cette occasion, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, a tenu à se féliciter de la décision de l’ensemble des partenaires, à agir désormais conjointement face à l’indignité des conditions de vie dans les différents Squats de l’agglomération.

La diversité des réponses apportées aux vingt familles qui font l’objet d’un accompagnement social au travers de la Mous mise en place par la Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde et la Cub à la demande de la Ville de Bordeaux, témoigne de la nécessité d’un engagement collectif sur la question complexe de l’insertion des roms, qui va au delà de la mise à disposition de logements.

Cette démarche vient renforcer les besoins de prise en charge des personnes vulnérables au niveau de la Gironde et de la Cub, dont la Ville de Bordeaux assure 72 % des places d’hébergement d’urgence.

Alain Juppé tient à rappeler que cette décision doit aussi beaucoup à l’excellent travail mené par les associations (Cos, Médecins du Monde, Amis des Voyageurs…) qui, depuis plusieurs mois, participent au Comité de pilotage mensuel instauré par la Ville de Bordeaux.

Cette instance a ainsi permis de conduire un indispensable travail d’accompagnement systématique dans les écoles bordelaises avec l’Inspection Académique de la Gironde, sur les problématiques de santé avec le :chu-bordeaux;, de travail avec Pôle Emploi ou de logements, avec la mise à disposition de deux immeubles par le Ccas de Bordeaux, ou de maisons en bois construite par Emmaüs, dans un esprit de solidarité communautaire. Il a également permis à la Ville de Bordeaux, alertée par les associations, de répondre à l’urgence et mettre hors de danger des familles vivant dans des Squats privés, hors du périmètre de la Mous.

Décider de poursuivre l’accompagnement social dans la durée, en développant la dimension partenariale de la Mous, démontre que État, collectivités et associations, veulent faire preuve de discernement, en restant bien conscients de l’indignité des conditions d’accueil des roms occupant des immeubles notamment communautaires (rue de la Faïencerie), ainsi que de la nécessité de lutter contre les faits illicites.

Source : Ville de Bordeaux (information directe)