Michèle Delaunay et Vincent Feltesse veulent que la cession de l’immeuble « Castéja » soit revue

François Hollande s’était engagé durant sa campagne électorale à mettre gratuitement à disposition des collectivités territoriales les biens de l’État pour y construire des logements sociaux. Avec la volonté du nouveau Président de la République de les voir rapidement se concrétiser, Michèle Delaunay, Ministre Déléguée, et Vincent Feltesse, Député, ont attiré l’attention de Cécile Duflot, Ministre du Logement, sur la prochaine cession de l’immeuble Castéja, situé au cœur de la ville de Bordeaux.

Au regard du déficit de logements sociaux et de l’exigence de mixité de notre ville, tous les deux invitent Cécile Duflot à redéfinir les modalités de cession de cet ensemble immobilier afin de compléter l’offre de logements conventionnés dans ce quartier très central de Bordeaux.

Source : Cabinet Parlementaire de Vincent Feltesse (information directe)

Le festival « Chahuts » débute à Bordeaux demain, 12 juin 2012

Entre tchatche et conte, Slam, lecture, théâtre, poésie et chanson, le festival Chahuts mélange les genres et les gens à Bordeaux. Chahuts, c’est cinq jours autour des arts de la parole, une parenthèse à l’arrivée des beaux jours. Un état d’esprit espiègle, décalé, une aventure collective.

Achille Grimaud, Sergio Grondin et François Lavallée feront le récit fin et drôle de leur expérience de la francophonie dans le Cabaret de l’Impossible, Pascal Rueff dévoilera le projet Spatih dont l’objectif est de diffuser de la poésie dans les zones interdites, Groupenfonction fera ressortir le héros qui sommeille en vous avec son projet de Playback We can be heroes, Pépito Matéo présentera sept monologues, sept personnes, sept récits, sept jours de création. Élise Simonet mettra en son les cauchemars qu’elle a récoltés auprès de personnes mal réveillées, l’Agence de Géographie Affective sortira sa loupe et enfilera ses gants dans un polar sur la métropole bordelaise où machinations et sombres histoires referont surface. La deuxième édition des Causeries, journée professionnelle de Chahuts, aura pour thème, en cette année d’élections, les interactions entre l’artistique et le politique. Chahuts comportera aussi des tentatives et des moments inédits qui font la particularité du festival : la Chorale chahuteuse, le Chalumeau (la gazette du festival qui vous brûle les doigts), ou les GreetChahuters pour une visite personnelle et poétique du Quartier Saint-Michel.

Source : Ville de Bordeaux

Bordeaux commémorera l’abolition de l’esclavage demain, 10 mai 2012

Demain, jeudi 10 mai 2012, Bordeaux commémore l’abolition de l’esclavage. À 18 h 30, quai des Chartrons face à la Cité Mondiale du Vin, la cérémonie officielle de la Journée nationale des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions, marquera le onzième anniversaire de la loi reconnaissant la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité.

Allocutions de Hugues Martin, ancien Député-maire de Bordeaux, adjoint au Maire de Bordeaux, et de Patrick Stefanini, Préfet de la Région Aquitaine, Préfet de Gironde. Lectures Poéslam, poésie et slam, par Patricia Grange et Karen Toris, membres de l’association Esprit Métis, recueillement et lancer de fleurs dans la Garonne par les responsables d’associations membres du Conseil Bordelais de la Diversité émailleront cette commémoration.

À 19 h 30, au Musée d’Aquitaine de Bordeaux, une rencontre-conférence sur le thème Héritages artistiques, culturels et musicaux de la traite négrière et de l’esclavage sera donnée par l’écrivain Florent Mazzoleni. Cette conférence sera publiée dans le catalogue du Musée d’Aquitaine du mois de mai 2012.

La Ville de Bordeaux, au Musée d’Aquitaine, propose également l’exposition temporaire The Black Ocean de William Adjété Wilson, et des ateliers parents – enfants autour de cette exposition, du 3 mai au 3 juin 2012.

Source : Ville de Bordeaux (information directe)

Les « Ateliers Pompadour » permettront de personnaliser ses chaussures dans le cadre d’« Agora »

Pour la première fois dans le cadre d’Agora 2012, qui se déroulera du 13 au 16 septembre 2012, les bordelais sont invités à participer et à développer leur créativité, pour réaliser les chaussures de leurs rêves en participant aux Ateliers Pompadour.

Ces ateliers ouverts de supra-recyclage (Up-cycling dit le communiqué de presse, ndr) de chaussures, organisés par la Ville de Bordeaux, dans le cadre d’Agora, sont placés sous la direction artistique de Maroussia Rebecq, créatrice de la marque Andrea Crews spécialiste du détournement des vêtements de deuxième main en pièces uniques.

Le supra-recyclage consiste à transformer des matériaux déjà usés en objets de meilleure qualité.

Chaque participant est invité à venir à l’atelier avec au moins une paire de chaussures qu’il destine à la personnalisation.

Les Ateliers Pompadour se dérouleront…

Il est possible de s’inscrire aux Ateliers Pompadour sur le site Bordeaux 2030

Source : Canal Com (information directe)

Le groupe japonais Toray va s’implanter à Lacq

Le groupe japonais Toray a annoncé la construction, sur le site Induslacq, d’une unité de production de Pan, a-t-on appris aujourd’hui, 9 mars 20212. (Polymère très cohésif, le Pan est utilisé dans la fabrication de fibres textiles et comme précurseur de la fibre de carbone de haute qualité pour réaliser notamment des matériaux composites, ndr.) Ce projet, qui représente 130 millions d’investissement, devrait créer à terme 80 emplois directs. Le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques et la Cdc de Lacq s’engagent à soutenir ce projet à hauteur de quatre millions d’euros chacun.

Nous remercions Toray pour avoir fait le choix de Lacq. Nous remercions aussi les industriels et les partenaires syndicaux qui participent par la qualité de leur travail au dynamisme et à l’attractivité de ce territoire.

Cette implantation est une excellente nouvelle pour le bassin de Lacq pour trois raisons…

  1. La perspective de la création de 80 emplois directs en période de crise mondiale.
  2. La démonstration, une fois encore, de l’attractivité de notre territoire, lieu de recherche et d’innovation. Toray a préféré le bassin de Lacq à d’autres grands sites internationaux, et privilégié un environnement dédié à la chimie sur un bassin industriel compétitif.
  3. La construction de cette unité va conforter la vocation d’un bassin de Lacq spécialisé en chimie des matériaux et participer à l’équilibre économique de la plate-forme Induslacq après le départ de Total programmé fin 2013.

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy et l’absence d’une véritable politique industrielle a conduit à la destruction de 450 000 emplois industriels, à travers des fermetures et des délocalisations d’usines en nombre. En dépit de ce contexte, le bassin de Lacq confirme qu’il est une terre de travail, d’industrie et de création de richesse.

Merci aux salariés, aux techniciens, aux ingénieurs, aux dirigeants de Toray pour avoir choisi le bassin de Lacq.

Martine Lignières-Cassou, David Habib, Georges Labazée, Alain Rousset

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Un regard neuf sur la bande dessinée bordelaise

Bordeaux compte une soixantaine d’auteurs prolifiques et de talent, plusieurs maisons d’édition de renom et de nombreux professionnels investis dans l’art de la bande dessinée. La famille du neuvième art a son rassemblement annuel et, désormais, sa maison.

La cinquième édition de Bord’Images Regard 9 se déroulera du 3 au 19 février 2012, à l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Elle est organisés par 9-33 Proposer un regard neuf sur un art dit populaire mais dont la richesse demeure méconnue constitue le pari de cet événement bordelais dédié, chaque année en février, à la bande dessinée et à ses processus de création. Le neuvième art sort de ses cases et habille les murs au Laser, au pinceau ou au stylet, les auteurs dessinent en direct, en musique ou en débat, et invitent les visiteurs à exercer leurs propres talents au Tagtool (dessin projeté et animé), à la linogravure comme au crayon.

2012 marque les 50 ans du jumelage entre Bordeaux et Québec et cinq ans de résidences croisées organisées par l’agence Écla entre auteurs québécois et aquitains. En toute logique, l’édition 2012 de Bord’Images Regard 9 explorera les liens entre ces deux territoires de bande dessinée, avec la participation de cinq auteurs bordelais (Anton, Jérôme d’Aviau, Didier Cromwell, Laureline Mattiussi, Vincent Perriot) et de quatre auteurs québécois (Jean-François Bergeron, Pierre Bouchard, Francis Desharnais, Philippe Girard).

Dans cinq bibliothèques de Bordeaux, des expositions en duos, des ateliers, des rencontres, des débats seront organisées. La Bibliothèque Municipale de Bordeaux publie à cette occasion un livret présentant son fonds de bandes dessinées de Bordeaux et Québec. À l’Hôtel de Région Aquitaine, se tiendra une exposition née de l’expédition en terre Nunavik (qui signifie l’endroit où vivre en inuktitut et appartient à la région Nord-du-Québec, ndr) de la voyageuse Johanna Schipper.

La Résidence du Professeur Demons, léguée à la Ville de Bordeaux dans les années 1920, connaît aujourd’hui une nouvelle vie. Successivement cabinet de médecine et appartement bourgeois, puis siège de l’Ordre Régional des Médecins, cet immeuble accueille aujourd’hui des associations littéraires et patrimoniales et abrite des ateliers mis à disposition des auteurs de bande dessinée du territoire.

Trois auteurs viennent de s’installer à la Résidence du Professeur Demons…

  1. David Prudhomme

    Actif depuis les années 1990, il réside à Bordeaux depuis 1994. Il a reçu le prix Regards sur le monde du festival d’Angoulême en 2010 pour son ouvrage Rebetiko, et a mené en 2011 le projet Rupestres !.

  2. Jung

    Né à Séoul, en 1965, Jung interroge ses origines coréennes au fil de son œuvre. Il a publié avec Jee Yun la série Kwaidan en 2001 et le récit autobiographique Couleur de peau : miel à partir de 2007. Aujourd’hui, ce récit fait l’objet d’une adaptation cinématographique tandis qu’il amorce la réalisation de son troisième tome.

  3. Nicolas Witko

    Installé à Bordeaux dans les années 2000, il a contribué à de nombreuses revues indépendantes (Hécatombes, Jade, Ferraille, Psikopat…) et publié notamment chez Les Requins Marteaux, résidents de la fabrique Pola.

Chaque mois, 9-33 propose deux rendez-vous à Bordeaux, à L’Oiseau Cabosse, rue Sainte-Colombe : Raging Bulles, qui réunit libraires, auteurs, journalistes et publics autour de l’actualité éditoriale, et les Apéros Bd, où chacun est invité à exercer son crayon sur un thème imposé.

9-33 assure également des formations pour les bibliothécaires, des rencontres autour de l’histoire et de la pratique de la bande dessinée, et nourrit de nombreux projets tout au long de l’année.

La Ville de Bordeaux accompagne aussi les auteurs dans leur démarche internationale : Sol Hess & The Sympatik’s et Laureline Mattiussi sont partis durant l’été 2011 à Québec. Cinq auteurs québécois sont venus en résidence avec l’agence Écla ces dernières années participent à Bord’Images 2012 et des passerelles créatives sont posées avec Fukuoka, au Japon.

Libraires et éditeurs spécialistes de la bande dessinée seront au rendez-vous de l’Escale du Livre dans les allées du salon, qui se déroulera à Bordeaux, place Renaudel, du 30 mars au 1er avril 2012. Des temps forts seront consacrés à la bande dessinée (concert dessiné, rencontres, ateliers…) pendant la manifestation.

Le Musée d’Aquitaine accueillera le dessinateur de presse Michel Iturria pour une exposition retraçant quatre décennies de dessin de presse, du 2 mars au 1er juillet 2012.

Source : Ville de Bordeaux (information directe)