Deux films soutenus par la Région Aquitaine participeront au « Festival de Cannes » 2012

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Claude Villers, président d’Écla, ont félicité hier, 19 avril 2012, les réalisateurs, les producteurs et les distributeurs des films Le grand Soir et Thérèse D (et non Thérèse Desqueyroux comme l’ont écrit des Media paresseux, qui préfèrent le copier-coller ! ndr) pour leur sélection lors du 65ème Festival de Cannes. Le grand Soir de Gustave Kervern et Benoît Delépine est sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard. En clôture du festival, un hommage sera rendu au réalisateur Claude Miller avec la projection de Thérèse D, son dernier film présenté hors compétition.

Ces longs métrages ont été soutenus par la Région Aquitaine dans le cadre du Fonds de soutien à la création et à la production cinématographiques et audiovisuelles et ont ainsi reçu une aide à la production (150 000 euros pour Le grand soir et 180 000 euros pour Thérèse D.

Les tournages, qui se sont déroulés en Aquitaine durant l’été 2011, ont été accompagnés par Écla. À ces occasions, le Service d’Action Culturelle Cinématographique de l’agence avait organisé des rencontres entre les équipes des films et une délégation d’exploitants régionaux afin de créer très en amont les meilleures conditions de circulation des films dans le territoire aquitain au moment de leurs sorties.

En 2012, la Région Aquitaine se positionne comme une terre d’élection du cinéma indépendant. L’institution poursuit et renforce sa politique volontariste en faveur du cinéma et de l’audiovisuel en éditorialisant son fonds de soutien. Les efforts apportés se retrouvent dans les sélections de plus en plus nombreuses des films soutenus dans des festivals de renommée internationale. En début d’année, À moi seule de Frédéric Videau en sélection officielle à la Berlinale 2012, avait remporté le prix de la Guild of German Art House Cinemas.

Augmentation du Fonds de soutien à la création et à la production cinématographiques et audiovisuelles, nouveaux critères d’intervention, création de nouveaux dispositifs de soutien, renouvellement des comités d’experts, nombreuses sorties de longs métrages soutenus… autant de signaux forts à destination des professionnels qui reconnaissent l’Aquitaine comme une région incontournable dans ce secteur. En témoigne le nombre croissant de dossiers déposés dans le cadre du Fonds de soutien à la création et à la production cinématographiques et audiovisuelles : + 20 % entre 2010 et 2011.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Région Aquitaine poursuit son action en faveur de la dynamique culturelle

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

L’action culturelle de la Région Aquitaine répond à la fois aux enjeux d’aménagement du territoire, de soutien à la création et à la valorisation du patrimoine, de soutien aux filières, et d’égalité d’accès à la culture. Lors de cette Commission Permanente, les élus régionaux ont votés des subventions en faveur des équipements culturels et du cinéma.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine poursuit son action en faveur de la dynamique culturelle »

Le film « Le grand soir » sera tourné à Bordeaux durant la première quinzaine du mois de juillet 2011

Produit par Gmt Productions, le long métrage Le grand soir réalisé par Benoît Delépine et Gustave Kervern, notamment avec Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel, tournera à Bordeaux et ses environs durant la première quinzaine du mois de juillet 2011.

Synopsis. Une zone commerciale de province… Un vieux couple tient le restaurant La Patateraie et y convie ses deux quadras de fils que plus rien ne réunit : Jean-Pierre, commercial dans un magasin de literie voisin, et Ben, le plus vieux Punk à chiens d’Europe. Peu de temps après, la perte de son emploi et un divorce agité précipitent Jean-Pierre au cœur d’un mode de vie jusque-là inconnu. Il commence à zoner avec son frère provoquant catastrophes en cascades. Les parents décident donc d’éloigner leurs fils en leur révélant que le vrai père de Ben est un riche propriétaire de vignobles. Débute alors une aventure où les deux frères croiseront des personnages hauts en couleurs pour aboutir à leur apothéose, leur Grand soir, à la lumière des néons dépareillés de la zone commerciale.

Ce film a reçu une aide à la production de la Région Aquitaine dans le cadre du fonds de soutien à la création et à la production. Il bénéficie également lors de sa préparation, de l’aide d’Écla Aquitaine Tournages.

Source : Écla