Les trains régionaux d’Aquitaine proposent des tarifs préférentiels pour aller à la plage pendant l’été 2012

Sur un ou deux jours et pour un prix unique de dix euros par personne, voyagez sans compter dans les deux sens sur les lignes du Ter Aquitaine qui mènent à l’océan, vers les plages du Médoc (les gares sont loins, cependant… ndr), le Bassin d’Arcachon et la Côte Basque. Grâce au forfait Groupe, il est possible de voyager à cinq pour 30 euros. Ces forfaits sont valables depuis le 2 juillet 2012 et jusqu’au 31 août 2012.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Incident à Smurfit Kappa à Biganos, la Préfecture de la Gironde a présenté les premières mesures

L’affaissement d’une cuve contenant de la liqueur noire, survenu le 5 juillet 2012 au sein de la papeterie Smurfit Kappa, à Biganos, a entraîné le déversement de ce liquide dans l’enceinte de l’établissement. Si la majeure partie du produit a été recueillie dans un bassin de rétention présent sur le site, une faible quantité a néanmoins rejoint le ruisseau Le Lacanau, affluent de La Leyre, fleuve côtier rejoignant le Bassin d’Arcachon.

À la suite de cet événement, la production de Smurfit Kappa a été arrêtée par l’exploitant et les installations les plus sensibles mises en sécurité.

Dès le 6 juillet 2012, un arrêté préfectoral d’urgence a été pris, visant à imposer à l’exploitant les mesures suivantes :

  • la récupération et l’élimination des produits épandus ;
  • la réalisation d’une surveillance des milieux impactés par l’événement ;
  • la remise d’une étude de l’impact de l’accident sur les eaux de surface, les sédiments, les eaux souterraines et les sols ;
  • la proposition de mesures de remédiation ;
  • l’identification des causes de l’accident et la mise en œuvre de mesures correctives préalables à la remise en service de l’installation.

Continuer la lecture de « Incident à Smurfit Kappa à Biganos, la Préfecture de la Gironde a présenté les premières mesures »

Le nettoyage quotidien des 126 kilomètres de plage de la Gironde recommence

En 2012, le Conseil Général de la Gironde soutient les communes du littoral pour nettoyer 126 kilomètres de plage, du Verdon-sur-Mer à La Teste-de-Buch.

Le littoral est doté d’une faune et d’une flore spécifiques et vulnérables, dont les laisses de mer (dépôts naturels de marée haute), constituent la base d’une véritable chaîne alimentaire.

Pour respecter cet éco-système fragile, le Conseil Général de la Gironde et ses partenaires (communes de Gironde, Onf) organisent chaque année le nettoyage manuel des plages girondines, technique douce qui permet de préserver ce patrimoine naturel du département et de transmettre des paysages intacts aux générations futures.

Les plages girondines sont nettoyées par les communes du littoral : douze communes du Verdon-sur-Mer à La Teste-de-Buch et sept communes du Bassin d’Arcachon, soient 19 communes au total. Chaque commune effectue un nettoyage sur la période et à la fréquence qu’elle souhaite, sachant que toutes les communes nettoient tous les jours durant la période de juillet et août. Pour la période hivernale, le nettoyage est effectué en fonction des arrivages de déchets.

Lien Comment le nettoyage manuel des plages protège le littoral

Source : Conseil Général de la Gironde

Les moules du Bassin d’Arcachon peuvent à nouveau être consommées

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 22 juin 2012, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, de la purification, du stockage, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des moules en provenance du Bassin d’Arcachon.

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer laissent apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation.

Les moules peuvent donc être à nouveau consommées dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Coques et palourdes en provenance du Bassin d’Arcachon peuvent être consommées depuis le 8 juin 2012

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 8 juin 2012, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, du stockage, de la purification, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des coques et des palourdes en provenance de l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer laissent apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation. Huîtres, coques et palourdes de l’ensemble du Bassin d’Arcachon peuvent donc être consommées.

En revanche, le ramassage et la consommation des moules restent interdits dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

L’interdiction concernant les moules reste valable tant que deux résultats consécutifs d’analyse de l’Ifremer, attestant du retour à la normale de leur qualité sanitaire, n’auront pas été constatés.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Projet « Score », un espoir pour l’ostréiculture française

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente, le lundi 21 mai 2012, à l’Hôtel de Région, et ont voté 293 dossiers pour un montant total de 42 463 933,13 euros.

L’Aquitaine constitue l’un des premiers centres producteurs de naissain naturel d’huîtres creuses au niveau national avec 270 kilomètres de côtes et 850 hectares de parcs à huîtres. Aujourd’hui, la production représente environ 9000 à 10 000 tonnes d’huîtres par an et 320 entreprises pour environ 1000 emplois, faisant de cette activité un des points clés de l’économie et de l’attractivité territoriale, notamment sur le Bassin d’Arcachon et sur le lac d’Hossegor.

L’ostréiculture demeure néanmoins un secteur fragile, fortement dépendant des évolutions conjoncturelles et structurelles, entraînant d’importantes crises. Depuis 2008, les professionnels ostréicoles sont confrontés à l’ampleur des mortalités massives des jeunes huîtres. Parmi les axes identifiés pour apporter des solutions opérationnelles de sortie de crise, la sélection génétique est apparue rapidement comme une piste à privilégier. Aussi, dans le cadre des Assises de la Conchyliculture qui se sont tenues en 2010, le Cnc a souhaité qu’un programme de sélection génétique d’intérêt général puisse être conduit afin de sélectionner des souches présentant des caractères de survie améliorée pouvant être introduites dans le milieu naturel. Le projet Score a répondu favorablement à cet appel à projets et s’est engagé auprès du Cnc à fournir à la filière ostréicole des éléments scientifiques lui permettant d’opérer dans le futur des choix techniques pertinents.

L’Aquitaine souhaite agir durablement pour la préservation et le développement de ses ressources naturelles. C’est pourquoi, le Conseil Régional d’Aquitaine a accordé une subvention de 228 604 euros au Cnc pour la conduite du projet Score.

Les principaux axes de travail identifiés dans le cadre de ce projet sont la caractérisation et de préservation des ressources ostréicoles par l’expérimentation de nouvelles techniques comme le captage orienté ou repeuplement dirigé visant a fortiori à activer une unité de sélection de souches présentant des caractères de survie améliorée.

Pour mener à bien son avancée, le projet Score mobilise les instances représentatives de la filière ostréicole française (sept comités régionaux conchylicoles) et les partenaires majeures de la filière : Ifremer, Sysaaf, centres techniques régionaux et départementaux.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Le consommation des huîtres du Bassin d’Arcachon a été autorisée le 11 mai 2012

Le Préfet de la Gironde a décidé, le 11 mai 2012, de lever l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, du stockage, de la purification, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des huîtres du Bassin d’Arcachon.

Les huîtres peuvent donc être à nouveau consommées dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon. Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l’Ifremer laissent apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation.

En revanche, le ramassage et la consommation des moules restent interdites dans l’ensemble du Bassin d’Arcachon. De même, le ramassage et la consommation des coques et des palourdes restent interdites au Dud de la ligne reliant la jetée Belisaire, à Lège-Cap-Ferret, et la jetée de la Chapelle à Arcachon. Ces activités sont possibles à l’intérieur du Bassin.

Les interdictions concernant les moules, les coques et les palourdes restent valables tant que deux résultats consécutifs d’analyse de l’Ifremer, attestant du retour à la normale de leur qualité sanitaire, n’auront pas été constatés.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

26 avril 2012, les coquillages du Bassin d’Arcachon restent interdits à la consommation

Les résultats des analyses effectuées en début de semaine par le réseau de surveillance de l’Ifremer révèlent un nombre de cellules de Dinophysis toujours anormalement élevé dans les zones de production de l’ensemble du Bassin d’Arcachon, a-t-on appris hier, 26 avril 2012.

Par conséquent, l’interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, de la purification, du stockage, de l’expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation des huîtres et coquillages de l’ensemble du Bassin d’Arcachon est maintenue.

Cette décision concerne les activités professionnelles et les activités de plaisance. Elle a pour but d’assurer la protection du consommateur. Elle sera levée dès lors que deux analyses consécutives établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Le programme « Pour et Sur le Développement Régional » en Aquitaine a été présenté le 5 avril 2012

Les résultats du programme de recherche Psdr en Aquitaine ont été présentés lors du colloque de clôture qui a eu lieu le 5 avril 2012 à l’Hôtel de Région, à Bordeaux.

Co-financé et validé conjointement par le Conseil Régional d’Aquitaine, l’Inra et l’Irstea entre 2007 et 2011, ce programme, construit autour de quatre projets de recherche, a permis d’appréhender de multiples facettes du développement régional. Il met en œuvre une approche originale qui repose sur un lien étroit entre les chercheurs aquitains et les acteurs du développement.

Continuer la lecture de « Le programme « Pour et Sur le Développement Régional » en Aquitaine a été présenté le 5 avril 2012 »

Les huîtres et les coquillages du Bassin d’Arcachon ont été interdites à la consommation le 13 avril 2012

Les résultats des analyses effectuées en début de semaine par le réseau de surveillance de l’Ifremer viennent d’être connus et révèlent un nombre de cellules de Dinophysis anormalement élevé dans les zones de production de l’ensemble du Bassin d’Arcachon, a-t-on appris hier, 13 avril 2012.

Par précaution, en concertation avec les représentants des organisations professionnelles des pêches et de l’ostréiculture, le Préfet de la Gironde a décidé d’interdire, la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des huîtres et coquillages de l’ensemble du Bassin d’Arcachon.

L’Ifremer procèdera à de nouveaux prélèvements de coquillages le lundi 16 avril 2012. La mesure sera levée dès lors que deux analyses consécutives établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde