Réaction d’Alain Rousset à l’annonce du décès de Jean-François Poncet

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, a appris avec émotion et tristesse la brutale disparition de Jean François-Poncet, le 18 juillet 2012.

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la disparition Jean-François Poncet. C’était un homme pour qui j’avais la plus grande estime au-delà de nos engagements politiques différents. Très attaché au département du Lot-et-Garonne où étaient ses racines, Jean-François Poncet avait fait du développement économique de ce territoire, qu’il aimait avec passion, l’un des moteurs de son action, avec notamment l’Agropole d’Agen. Bénéfique, la politique qu’il avait impulsée a d’ailleurs été poursuivie après son retrait de la vie publique. Ministre des Affaires Étrangères de 1978 à 1981, c’est avec la même passion que Jean-François Poncet s’était consacré à la marche du monde, son autre passion. La France et le Lot-et-Garonne perdent avec lui un homme intègre, chaleureux et passionné.

Au nom de tous les élus de la Région Aquitaine, Alain Rousset adresse à la famille et aux amis de Jean François-Poncet ses condoléances attristées.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Deux projets aquitains ont été retenus au fonds « Chaleur » de l’Ademe

La société Dalkia a été retenue dans le cadre de l’appel à projets national de l’Ademe pour mettre en place deux chaudières à bois dans les entreprises Dassault Aviation à Mérignac, en Gironde, et la papeterie Corenso à St-Seurin sur l’Isle, en Dordogne.

Ces deux projets représentent 7500 Tep économisées au profit de plaquettes forestières, à 75 % issues des forêts locales, ainsi que de connexes de bois et de produits de bois en fin de vie pour les 25 % restants. Ils participent au développement du bois comme source d’énergie dans la région et s’inscrivent dans le projet de Srcae élaboré conjointement par le Préfet de la région Aquitaine et le Président du Conseil Régional d’Aquitaine.

Le développement du bois comme source d’énergie est soutenu financièrement au plan régional par l’Ademe, le Feder et les collectivités locales. Il permet des économies d’énergies fossiles et une réduction des gaz à effet de serre. Il permet aussi de développer l’emploi local, puisque 2000 tonnes de bois exploitées, soient 600 Tep, entraînent la création d’un équivalent temps plein (exploitation forestière, broyage et transport).

Depuis 2009, 104 projets, représentant 560 000 Tep économisées, ont été retenus au niveau national, dont douze aquitains représentant 58 500 Tep, dans le cadre de l’appel Bciat.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Un partenariat entre les forces de l’ordre et Erdf va permettre de lutter contre le vol de métaux en Gironde

Patrick Stefanini, Préfet de la Région Aquitaine, Préfet de la Gironde, et Jean-Guy Majourel, Directeur Régional d’Erdf Aquitaine Nord, ont signé une convention visant à lutter contre le vol de métaux sur les emprises et chantiers d’:Erdf, le jeudi 19 juillet 2012 à la Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde en présence de Claude Laplaud, Procureur de la République de Bordeaux, et Jean-Pierre Buffoni, Procureur de la République de Libourne, co-signataires de cette convention.

Au travers de ce partenariat, Erdf et les pouvoirs publics se sont fixés pour objectif commun de conjuguer leurs efforts afin de lutter plus efficacement contre le vol et le recel de métaux.

Ce partenariat s’articule autour de trois thématiques…

  1. Réseau d’échange et d’alerte

    Les unités de Gendarmerie, les services de Police et Erdf désignent chacun un correspondant Vol de métaux en vue de communiquer les éléments nécessaires à la résolution des enquêtes liées à ce type de vols.

    Erdf communique aux services de Police et de Gendarmerie la liste des sites sensibles et mensuellement une liste actualisée des chantiers sensibles.

    Erdf constitue et communique aux services de Police et de Gendarmerie un catalogue des objets métalliques les plus fréquemment volés.

  2. Partenariat en matière de prévention situationnelle

    Erdf bénéficie de l’expertise et du savoir faire des services de Police et de Gendarmerie en matière de sécurisation des sites (gardiennage, vidéo protection, plan de limitation des risques…).

  3. Plaintes, investigations et contrôles

    Erdf facilite le travail d’investigation des services de Police et de Gendarmerie (dépôt de plainte rapide en cas d’infraction et de vol, maintien des lieux en l’état pour les besoins de l’enquête…).

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

La Commission Départementale d’Aménagement Commercial de la Gironde s’est réunie le 19 juillet 2012

La Cdac de la Gironde, réunie le jeudi 19 juillet 2012, a autorisé deux demandes…

  1. À Bègles, extension de 75 m2 du centre auto Feu Vert des Rives d’Arcins, par la Sas Sogara représentée par Philippe Lartigue.
  2. À Mazères, création d’un ensemble commercial de 2298 m2, dédié à l’équipement de la personne, à enseignes Chauss Famille, Carré de mode, Bag Jan, par la Sci Lothal représentée par Régis Mauriac et ses associés.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Les sandres du lac de Hourtin et de Carcans ne peuvent pas être consommés

Le Préfet de la Gironde a pris un arrêté interdisant la pêche et la consommation des sandres dans le lac de Hourtin et de Carcans, en raison de taux de contamination en mercure supérieurs aux seuils réglementaires et par conséquent, d’un risque potentiel pour la santé humaine, a-t-on appris le 20 juillet 2012.

Après une information de l’Association de pêche d’Hourtin et de la Fédération Départementale de Pêche de la Gironde en janvier 2012, alertant les services de la Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde d’une possible contamination des poissons de l’espèce sandre par le mercure sur le lac de Hourtin et de Carcans, une campagne d’analyse complémentaire a été mise en œuvre par les services de l’État et l’Ars d’Aquitaine. Cette campagne a été réalisée par la Fédération Départementale de Pêche de la Gironde et a été financée par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et l’Ars d’Aquitaine. Le protocole de prélèvement a été mené conformément à l’avis de l’Anses du 25 avril 2012.

Continuer la lecture de « Les sandres du lac de Hourtin et de Carcans ne peuvent pas être consommés »

Un guide pour mieux acueillir les touristes étrangers en Gironde est paru

La qualité de l’accueil constitue l’une des attentes majeures des touristes étrangers. Les visiteurs russes, brésiliens, indiens ou chinois n’échappent pas à la règle alors qu’ils parlent peu le français et ont des habitudes de consommation très différentes des nôtres. Ces raisons ont incité la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux à éditer un guide pratique pour aider les professionnels du tourisme à bien accueillir cette nouvelle clientèle, Guide pratique pour mieux accueillir sa clientèle touristique, a-t-on appris hier, 19 juillet 2012.

Continuer la lecture de « Un guide pour mieux acueillir les touristes étrangers en Gironde est paru »

L’hypermarché « Carrefour » de Libourne disposera d’un « Drive » à partir d’août 2012

Au mois d’août 2012, Carrefour ouvrira Drive à Libourne. Ce service répond aux nouveaux modes de vie des consommateurs et offre une solution complémentaire rapide, pratique et économique. Situé en cœur de ville et au sein d’un quartier d’habitation, le nouveau Carrefour Drive, adossé à l’hypermarché Carrefour, va permettre aux clients pressés de faire leurs courses rapidement.

Le marché de l’alimentaire en ligne est en pleine croissance : sa part pourrait passer de 1 à 6 % d’ici 2015. 56 % des foyers français interrogés se disent intéressés par ce mode d’achats qui leur permet de gagner du temps, de commander leurs courses en ligne et de les récupérer quand ils le souhaitent. Cette offre de services répond aux attentes des consommateurs, notamment des mères de familles.

Confort d’achat, gain de temps et prix compétitifs constituent les trois atouts offerts par Carrefour Drive. Le fonctionnement est simple : le client commande en ligne sur le site Carrefour et récupére ses achats quand il le souhaite. En cliquant sur l’onglet Drive, il accède à un large choix de produits, principalement alimentaires, avec 8000 références disponibles, au même prix qu’en magasin. Les frais de préparation sont offerts. Le paiement sécurisé s’effectue en ligne et le client choisit ensuite le jour et l’heure de passage, pour retirer ses courses : deux heures suffisent entre la commande et le retrait des courses. Le client se rend ensuite au Carrefour Drive, où il se signale à la borne : ses courses sont chargées dans son véhicule en moins de cinq minutes.

Dans le cadre du Drive proposé aux habitants de l’agglomération, l’hypermarché Carrefour de Libourne emploie cinq salariés, dont la moitié en création d’emploi (sic).

Source : Territoires & Co (information directe)

Le site « Patrimoine et Inventaire d’Aquitaine » proposent itinéraires et expositions

Le service Patrimoine et Inventaire d’Aquitaine propose de découvrir l’Aquitaine sur son site Internet à travers des itinéraires et expositions virtuels, ainsi qu’une visite en trois dimensions de la Cathédrale de Bordeaux réalisée à l’issue d’un long travail de recherches sur l’architecture et le mobilier de cet édifice religieux.

Patrimoine et Inventaire d’Aquitaine convie à suivre le regard des chercheurs du Service Régional du Patrimoine et de l’Inventaire parmi les richesses patrimoniales et paysagères de la région.

Les internautes sont invités à parcourir chacune des facettes de son territoire comme le Confluent en Agenais, le Brantômois ou encore les moulins de l’Entre-Deux-Mers.

Patrimoine et Inventaire d’Aquitaine propose, parmi les neuf expositions, l’orfèvrerie des églises des Landes, la céramique d’art de Bordeaux, la vallée du Lot ou encore les vitraux en Aquitaine.

Complémentaire des itinéraires et expositions virtuelles, la rubrique Focus du site Patrimoine et Inventaire d’Aquitaine apporte des éclairages sur un aspect méconnu du patrimoine, comme des monographies ou des sujets thématiques. Est actuellement à découvrir le lycée Grand Air d’Arcachon.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

L’aide régionale pour la numérisation des salles de cinéma d’Aquitaine s’élargit

L’aide régionale à la numérisation des salles de cinéma a été mise en place en 2010 par le Conseil Régional d’Aquitaine. Elle s’élargit aujourd’hui aux salles non classées Art & Essai, de la petite exploitation et aux circuits itinérants, après l’adoption par l’Assemblée Régionale de la modification du règlement d’intervention le 25 juin 2012.

Le Plan aquitain de numérisation des salles de proximité est en passe d’atteindre son objectif et de s’achever : deux ans après le vote du règlement d’intervention de juin 2010, la quasi-totalité de la petite et de la moyenne exploitation classée Art & Essai est passée au numérique.

Le Conseil Régional d’Aquitaine engage donc aujourd’hui une nouvelle étape de ce programme ambitieux qui place l’Aquitaine en première position des régions françaises.

L’Assemblée Régionale, prenant acte du bilan 2010 – 2012 du plan initial, s’est, en effet, prononcée le 25 juin 2012 en faveur de l’élargissement de son règlement d’intervention, de manière à accompagner les projets de numérisation d’établissements jusque là inéligibles au dispositif régional.

Il s’agit d’anticiper la disparition des copies argentiques qui risquerait de contraindre les structures non numérisées à cesser leur activité.

Sont particulièrement visés :

  • les salles de cinéma de la petite exploitation, non classées Art & Essai ;
  • les circuits itinérants.

Cette évolution s’inscrit en cohérence avec celle du Cnc qui ouvre de la même façon son aide sélective à la numérisation (Cinénum) aux salles dites peu actives et aux circuits itinérants.

Source : Tic Aquitaine

« Aquitaine Science Transfert® » va accroître la collaboration entre chercheurs et entreprises

Dans le cadre du volet valorisation des Investissements d’Avenir visant à la création des Satt, dotés globalement de 900 millions d’euros, l’Université de Bordeaux, le Cnrs, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, l’Inserm et la Caisse des Dépôts et Consignations pour le compte de l’Etat, ont créé Aquitaine Science Transfert®. Sas, Aquitaine Science Transfert® a été constituée lundi 16 juillet 2012 lors de sa première Assemblée Générale, et a été dotée d’un capital d’un million d’euros.

Source : Université de Bordeaux