Une société de Mérignac publie un guide pédagogique sur la plage

La sixième édition du C.O.D.E. de la Plage accompagne cette année le grand public dans la fréquentation et la découverte de la plage.

Le C.O.D.E Édition, implanté à Mérignac, développe depuis 2006 un concept de guides pédagogiques gratuits consacrés à la montage, au Surf

Cette collection de guides, divisée en deux thématiques, nature et sport, vise à sensibiliser le grand public à l’éthique, à la pratique, aux valeurs, au plaisir, à la prévention, à la sécurité, à l’environnement…

L’originalité du concept est de mutualiser les acteurs institutionnels, associatifs et privés et d’assurer une rédaction et une diffusion adaptées à chaque titre.

Ce dispositif permet de répondre aux attentes des lecteurs et de renforcer les messages des professionnels.

En raison de l’importance de l’environnement et du sport dans le paysage éducatif et économique, Le C.O.D.E Édition travaille à la parution de nouveaux titres dans les prochains mois.

Source : Le C.O.D.E Édition (information directe)

Deux projets aquitains ont été retenus au fonds « Chaleur » de l’Ademe

La société Dalkia a été retenue dans le cadre de l’appel à projets national de l’Ademe pour mettre en place deux chaudières à bois dans les entreprises Dassault Aviation à Mérignac, en Gironde, et la papeterie Corenso à St-Seurin sur l’Isle, en Dordogne.

Ces deux projets représentent 7500 Tep économisées au profit de plaquettes forestières, à 75 % issues des forêts locales, ainsi que de connexes de bois et de produits de bois en fin de vie pour les 25 % restants. Ils participent au développement du bois comme source d’énergie dans la région et s’inscrivent dans le projet de Srcae élaboré conjointement par le Préfet de la région Aquitaine et le Président du Conseil Régional d’Aquitaine.

Le développement du bois comme source d’énergie est soutenu financièrement au plan régional par l’Ademe, le Feder et les collectivités locales. Il permet des économies d’énergies fossiles et une réduction des gaz à effet de serre. Il permet aussi de développer l’emploi local, puisque 2000 tonnes de bois exploitées, soient 600 Tep, entraînent la création d’un équivalent temps plein (exploitation forestière, broyage et transport).

Depuis 2009, 104 projets, représentant 560 000 Tep économisées, ont été retenus au niveau national, dont douze aquitains représentant 58 500 Tep, dans le cadre de l’appel Bciat.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Michel Vayssié devient Directeur Général des Services de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Vincent Feltesse, Président de la Cub, a décidé de promouvoir Michel Vayssié au poste de Directeur Général des Services de la Cub, a-t-on appris aujourd’hui, 16 juillet 2012. Actuellement Directeur Général Adjoint en charge du pôle de l’administration générale, ce dernier prendra ses fonctions le 1er août 2012, et succèdera donc à Éric Delzant, qui vient d’être nommé Préfet de la région Auvergne, Préfet du Puy-de-Dôme.

Ancien élève de l’Ena, promotion Cyrano de Bergerac, aujourd’hui âgé de 52 ans, Michel Vayssié a notamment exercé les fonctions de magistrat de chambre régionale des comptes, puis orienté sa carrière dans l’administration des collectivités territoriales, occupant successivement les postes d’Inspecteur général en Essonne, puis de Directeur Général Adjoint au Conseil Général du Pas-de-Calais.

Michel Vayssié avait intégré les cadres de la Cub, en qualité de Directeur Général Adjoint, le 1er janvier 2010. Dans ce cadre, il s’est particulièrement impliqué dans la réorganisation des services, l’évolution des compétences de la Cub, la mise en place d’un véritable dialogue social.

Vincent Feltesse, qui a fait le choix d’une promotion interne, a décidé d’assigner au nouveau Directeur Général des Services trois objectifs majeurs :

  1. conforter l’organisation territoriale de la Cub pour plus de proximité avec les habitants et les communes,
  2. positionner la Cub comme partenaire et acteur majeur du territoire,
  3. réussir les grands chantiers métropolitains (préparer le passage à la régie de eau et de l’assainissement, troisième phase du tramway…).

Source : Cub (information directe)

Les aides de la Politique Agricole Commune se sont élevés à 36,25 millions d’euros pour la Gironde en 2011

Dans le cadre des régimes de soutien direct des filières agricoles, le bilan des aides versées aux exploitants agricoles au 30 juin 2012, au titre de la campagne de 2011 de la Pac, se monte à près de 36,25 millions d’euros pour la Gironde.

Ces aides se répartissent comme suit :

  • 25,95 millions d’euros pour les aides découplées (aides à la surface) ;
  • 5,9 millions d’euros pour les aides couplées à un type de production ;
  • 3,1 millions d’euros pour les aides animales ;
  • 1,3 million d’euros pour les aides surfaciques du deuxième pilier, soumises à conditions environnementales.

Au niveau national, le montant total des aides s’élève à 8,922 milliards d’euros.

Ces aides constituent un soutien indispensable au revenu des agriculteurs. Elles sont mises en œuvre dans le cadre de la Pac.

Leur versement est conditionné au respect des dispositions réglementaires dans les domaines de l’environnement, de la santé animale et végétale, du bien-être animal et des bonnes conditions agro-environnementales.

Source : Préfecture de la Zone Sud Ouest, Région Aquitaine, Département de la Gironde

Vincent Feltesse se félicite de la nomination d’Éric Delzant comme Préfet de la Région Auvergne

Vincent Feltesse, Président de la Communauté urbaine de Bordeaux, a adressé ses félicitations les plus chaleureuses à Éric Delzant, qui a été nommé le 11 juillet 2012, en Conseil des Ministres, Préfet de la région Auvergne, Préfet du Puy-de-Dôme.

Souhaitant un plein succès à Éric Delzant dans ses nouvelles fonctions, Vincent Feltesse tient à saluer les qualités humaines et professionnelles de ce haut fonctionnaire très attaché au service public. Le Président de la Cub ne peut, à ce titre, qu’approuver le retour de ce dernier dans le rang préfectoral, nomination légitime au regard de ses compétences et de son parcours professionnel.

Éric Delzant avait pris ses fonctions de Directeur Général des services de la Cub le 1er septembre 2009. Impliqué dans tous les grands chantiers de la Cub – économie, urbanisme, transports, eau et assainissement… – il a notamment contribué à adapter la Cub aux défis d’une agglomération en plein mutation, à mettre en adéquation les moyens et ambitions du nouveau projet métropolitain porté par les élus, tout en portant la volonté d’une plus grande proximité de l’institution. Il a particulièrement réussi, à cet égard, la mise en place de la nouvelle organisation communautaire, chantier de plus de deux années.

Source : Cub

Incident à Smurfit Kappa à Biganos, la Préfecture de la Gironde a présenté les premières mesures

L’affaissement d’une cuve contenant de la liqueur noire, survenu le 5 juillet 2012 au sein de la papeterie Smurfit Kappa, à Biganos, a entraîné le déversement de ce liquide dans l’enceinte de l’établissement. Si la majeure partie du produit a été recueillie dans un bassin de rétention présent sur le site, une faible quantité a néanmoins rejoint le ruisseau Le Lacanau, affluent de La Leyre, fleuve côtier rejoignant le Bassin d’Arcachon.

À la suite de cet événement, la production de Smurfit Kappa a été arrêtée par l’exploitant et les installations les plus sensibles mises en sécurité.

Dès le 6 juillet 2012, un arrêté préfectoral d’urgence a été pris, visant à imposer à l’exploitant les mesures suivantes :

  • la récupération et l’élimination des produits épandus ;
  • la réalisation d’une surveillance des milieux impactés par l’événement ;
  • la remise d’une étude de l’impact de l’accident sur les eaux de surface, les sédiments, les eaux souterraines et les sols ;
  • la proposition de mesures de remédiation ;
  • l’identification des causes de l’accident et la mise en œuvre de mesures correctives préalables à la remise en service de l’installation.

Continuer la lecture de « Incident à Smurfit Kappa à Biganos, la Préfecture de la Gironde a présenté les premières mesures »

Les premières orientations du « Grenelle des Mobilités » de la Communauté Urbaine de Bordeaux ont été présentées

Vincent Feltesse, Président de la Cub, s’est réjoui du bon déroulement de la démarche et des premières orientations du Grenelle des Mobilités, a-t-on appris hier, 10 juillet 2012. Plusieurs mois d’échanges ont permis de livrer une synthèse issue du travail réalisé au sein des six ateliers thématiques (Partager les futurs, La voiture autrement, Transports en commun et organisation territoriale, Les grands déplacements, Mobilité et emploi, Les rythmes urbains). Les différents participants se sont accordés autour d’une idée force, Pour une mobilité fluide, raisonnée et régulée.

Cette synthèse se décline sous forme de vingt principes d’action, dont certains marquent une rupture avec l’organisation actuelle des transports : primauté des déplacements liés à l’activité économique, volonté d’une prise en compte du fonctionnement métropolitain des transports en reliant les grands pôles économiques et culturels de l’agglomération, optimisation du réseau existant avant de créer de nouveaux tuyaux

Ces propositions seront affinées au cours de l’été pour un rendu final aux élus prévu en octobre 2012, à l’occasion de la Coopérative Métropolitaine. Elles serviront ainsi de socle aux élus pour définir les politiques publiques en matière de déplacements dans l’agglomération bordelaise.

Lancé officiellement en janvier 2012, le Grenelle des Mobilités a pour ambition de rechercher des solutions innovantes pour endiguer le phénomène de la congestion de l’agglomération bordelaise, notamment de la rocade. Il s’agit aussi d’interroger le modèle local de mobilité en ouvrant une démarche de co-production de réponses inédites à une question politiquement urgente, en mettant autour d’une même table représentants de l’État et des collectivités territoriales, employeurs, salariés, experts et associations d’usagers… Ce dispositif est piloté par l’Aurba.

Source : Cub (information directe)

Les exécutifs d’Aquitaine se retrouveront le 12 juillet 2012

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, accueillera la Conférence des exécutifs aquitains, exercice de gouvernance partagée, dans le but de construire les grands projets concernant le territoire régional le jeudi 12 juillet 2012 à l’Hôtel de Région, à Bordeaux.

Les exécutifs acteront les propositions issues des groupes de travail mis en place depuis février 2011 dans cinq domaines :

  1. formation, emploi, insertion ;
  2. logement ;
  3. foncier ;
  4. politique de l’eau ;
  5. Thd.

La Conférence des exécutifs aquitains du 12 juillet 2012 permettra aussi :

  • de proposer un point d’information sur la prochaine étape de programmation 2014-2020 pour les fonds européens et le Cper ;
  • de présenter la proposition de gouvernance, à l’échelle territoriale, du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, qui doit être présenté en Séance Plénière du Conseil régional le 22 octobre 2012.

En plus des exécutifs départementaux, cette conférence réunira également les présidents de huit Ca et de la Cub, et les maires de leurs villes-centres, comme Bordeaux, Périgueux ou Dax.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Le Comité de Ligne « Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer » se réunira le 11 juillet 2012 à Margaux

Patrick du Fau de Lamothe, Conseiller Régional d’Aquitaine en charge du Ter Aquitaine et de l’intermodalité, présidera une nouvelle réunion du Comité de Ligne Bordeaux – Le Verdon-sur-Mer, en présence de Gérard Chausset, Vice-Président de la Cub en charge des transports de demain, le mercredi 11 juillet 2012, à 19 h 00, à Margaux.

Cette réunion, ouverte aux usagers de la ligne, constituera l’occasion pour la Cub et pour le Conseil Régional d’Aquitaine de présenter les changements qui s’opèreront sur une partie de la ligne Ter, à compter de fin août 2012.

Autorité Organisatrice des Transports régionaux de voyageurs, en charge notamment des dessertes et des gares du Ter Aquitaine, la Région Aquitaine veille à informer les usagers des changements et travaux programmés sur leur ligne.

La Cub, responsable de l’organisation des transports en commun dans l’agglomération bordelaise, a lancé le chantier de la troisième phase du tramway, qui englobe l’extension des lignes A, B et C, plus la création de la ligne D et du Tram-train du Médoc : 34 kilomètres de lignes de transport en commun en site propre qui s’ajouteront aux 45 kilomètres existants.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Des panneaux « Tourne-à-droite » et « Tout-droit » pour les cyclistes ornent les feux tricolores de Bordeaux

Les services de la Cub procèdent, depuis plusieurs jours, à l’installation de nouveaux panneaux de signalisation autorisant les cyclistes à tourner à droite ou à aller tout droit aux feux rouges, a-t-on appris le 3 juillet 2012. 137 panneaux vont être au total mis en place dans les communes de Bègles et Bordeaux. Le Bouscat, puis les autres communes de la Cub seront ensuite équipées.

Après avoir été testés pendant plus d’un an, ces panneaux matérialisent une évolution du Code de la Route qui vise à simplifier et à développer l’usage de la bicyclette. Un décret du Ministère de l’Intérieur de janvier 2012 a défini la charte graphique de ces derniers et autorisé leur déploiement. Le principe est simple : au feu rouge, le panneau autorise les cyclistes à tourner à droite ou aller tout droit (carrefour en
T), à condition de céder le passage aux véhicules qui viennent de la gauche ou aux piétons. En l’absence de panneau, le cycliste doit s’arrêter au feu rouge.

L’ambition est d’équiper plus de 900 carrefours à feux d’ici 2014. Après mise à plat de chaque situation et prise en compte des règles de sécurité, les services de la Cub donnent à chaque fois leur feu vert (sic), puis un arrêté municipal autorise la mise en place de ces panneaux.

La Cub et Strasbourg ont constitué les laboratoires de l’expérimentation du Tourne-à-droite. Cette expérience de portée nationale a été lancée, sur le plan local, en mai 2009, sur 10 carrefours situés à Blanquefort, Bordeaux et Mérignac. Ce test s’est avéré positif et surtout, aucun accident n’a été déploré dans ces secteurs.

Source : Cub