Des panneaux « Tourne-à-droite » et « Tout-droit » pour les cyclistes ornent les feux tricolores de Bordeaux

Les services de la Cub procèdent, depuis plusieurs jours, à l’installation de nouveaux panneaux de signalisation autorisant les cyclistes à tourner à droite ou à aller tout droit aux feux rouges, a-t-on appris le 3 juillet 2012. 137 panneaux vont être au total mis en place dans les communes de Bègles et Bordeaux. Le Bouscat, puis les autres communes de la Cub seront ensuite équipées.

Après avoir été testés pendant plus d’un an, ces panneaux matérialisent une évolution du Code de la Route qui vise à simplifier et à développer l’usage de la bicyclette. Un décret du Ministère de l’Intérieur de janvier 2012 a défini la charte graphique de ces derniers et autorisé leur déploiement. Le principe est simple : au feu rouge, le panneau autorise les cyclistes à tourner à droite ou aller tout droit (carrefour en
T), à condition de céder le passage aux véhicules qui viennent de la gauche ou aux piétons. En l’absence de panneau, le cycliste doit s’arrêter au feu rouge.

L’ambition est d’équiper plus de 900 carrefours à feux d’ici 2014. Après mise à plat de chaque situation et prise en compte des règles de sécurité, les services de la Cub donnent à chaque fois leur feu vert (sic), puis un arrêté municipal autorise la mise en place de ces panneaux.

La Cub et Strasbourg ont constitué les laboratoires de l’expérimentation du Tourne-à-droite. Cette expérience de portée nationale a été lancée, sur le plan local, en mai 2009, sur 10 carrefours situés à Blanquefort, Bordeaux et Mérignac. Ce test s’est avéré positif et surtout, aucun accident n’a été déploré dans ces secteurs.

Source : Cub

Le Conseil Régional d’Aquitaine et le Conseil Général de la Gironde ouvrent leurs données

Le Conseil Général de la Gironde et le Conseil Régional d’Aquitaine viennent de lancer le site datalocale.fr, qui donne accès aux données publiques des deux institutions, a-t-on appris aujourd’hui, 27 juillet 2011. Il vise mettre à disposition de tous des données publiques : informations issues du recensement, des réseaux de transports, de cartographie, d’élections…, fournies par des organismes privés ou des collectivités.

Jusqu’à maintenant, le grand public avait le plus souvent accès à des statistiques synthétisées par d’autres comme l’Insee, ou à ces mêmes informations mais morcelées et ne recevait pas forcément des données brutes et agrégées.

Contrairement aux apparences, l’Open Data n’intéresse pas uniquement les spécialistes ou les passionnés d’informatique.

Le Conseil Général de la Gironde et le Conseil Régional d’Aquitaine ont décidé de partager ces données, car l’Open Data constitue un enjeu pour le grand public. Plus facilement lisibles, ces ensembles de données sont plus faciles à ré-exploiter…

Dans un premier temps, le Département et la Région diffuseront des données sur datalocale.fr autour de trois thématiques :

  1. l’environnement,
  2. les transports,
  3. la localisation des services de proximité.

Des jeux de données seront régulièrement ajoutés sur datalocale.fr et mis à jour dans une démarche de co-construction avec les utilisateurs.

À titre d’exemple, à partir des données géographiques de nos sentiers de randonnées ou de nos pistes cyclables, il serait possible de proposer des commentaires audio-visuels sur le portable du randonneur. La géolocalisation associée à nos cartographies peut ouvrir d’infinis développements.

Il suffira d’aspirer ces données accessibles sur le site datalocale.fr, Portail partenarial co-construit avec le Conseil Régional d’Aquitaine.

Elles seront progressivement assorties d’un forum et d’actualités.

La réutilisation des données publiques ouvertes s’adresse aussi aux amateurs comme aux professionnels, et peut donner lieu à la création d’activités innovantes et offrir aux habitants des services inédits.

Par exemple, une application peut être construite pour que les nouveaux girondins repèrent rapidement les services de proximité avec leur Smartphone, ou pour faciliter la gestion collective des déchets en permettant la localisation et la description des points d’apport volontaire disponibles.

Grâce à l’Open Data sont envisageables toutes les idées neuves.

Un espace de publication sur le site datalocale.fr permettra de valoriser les applications réalisées à partir des données publiques.

Source : Conseil Général de la Gironde

Le Portail « Open Data de la Communauté Urbaine de Bordeaux » s’enrichit d’un manuel d’utilisation

Le manuel d’utilisation des WebServices Wms et Wfs est disponible sur le Portail Open Data de la Communauté Urbaine de Bordeaux, a-t-on appris le 25 juillet 2011 : Utilisation des WebServices Cub (le manuel semble fort bien conçu en attendant de tester ses enseignements, ndr).

Source : Portail Open Data de la Communauté Urbaine de Bordeaux (information directe)

« Mobile & Co » surfe sur la vague des « Mobile-Home »

L’exposition de l’hôtellerie de plein air profite au secteur du Mobile-Home : plus de 20 000 exemplaires ont été vendus en France en 2010. Surfant sur cette vague, Frédéric Pierson a créé l’entreprise Mobile & Co , spécialiste de l’équipement du Mobile-Home. Cet entrepreneur girondin de 34 ans, basé à Villenave-d’Ornon, dont le leitmotiv est service et proximité, sillonne avec succès la façade atlantique et les Pyrénées de camping en camping.

Continuer la lecture de « « Mobile & Co » surfe sur la vague des « Mobile-Home » »

Alain Rousset proteste contre l’interdiction du foie gras sur le salon agro-alimentaire mondial « Anuga »

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, a écrit à Peter Grothus, Directeur Général de Koelnmesse GmbH, lui demandant de revenir sur sa décision d’interdire toute promotion du foie gras sur le salon agro-alimentaire mondial, Anuga, de Cologne prévu du 8 au 12 octobre 2011; a-t-on appris le 20 juillet 2011.

Il s’agit là d’une mesure totalement discriminatoire, explique Alain Rousset, qui rappelle que cette décision annoncée tardivement met en difficulté les producteurs et transformateurs de foie gras d’Aquitaine dans un contexte économique déjà particulièrement difficile.

Enfin, au-delà d’une mise à l’écart laissant présager de dérives inacceptables envers l’ensemble des produits de la viande, le Président du Conseil Régional d’Aquitaine soupçonne derrière cette interdiction un préjugé regrettable du Nord vers le Sud, des végétariens envers l’alimentation carnée, et s’interroge : si demain nous n’aurons plus le droit de manger du bifteck !.

L’Aquitaine est la première région française pour la production de canards gras (12,5 millions de têtes), soit plus de la moitié de la production nationale, et est chef de file dans la production mondiale de foie gras, d’oies et de canards.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Plus de mobilité dans la région, les transports au service des aquitains

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

L’aménagement des transports fait partie intégrante du projet de développement pour l’Aquitaine, étant au cœur du Cper. Il concerne principalement le transport ferroviaire, outil essentiel de l’aménagement du territoire et facteur de dynamisme économique incomparable. Mais la Région met également en place des dispositifs d’aides pour les opérateurs du transport de marchandises pour les accompagner dans leurs opérations de transfert modal.

Continuer la lecture de « Plus de mobilité dans la région, les transports au service des aquitains »

La Région Aquitaine agit pour la sauvegarde de la faune aquatique

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission Permanente le lundi 11 juillet 2011 à l’Hôtel de Région et ont voté 424 dossiers pour un montant total de 108 050 301,61 euros.

Avec 300 kilomètres de côtes, des estuaires, des ports, et des fleuves, l’Aquitaine est un territoire privilégié pour la pêche maritime et l’aquaculture. Ces activités contribuent fortement à l’équilibre de l’économie littorale et continentale du territoire aquitain et à la préservation de l’identité régionale. L’aquaculture, qui regroupe la conchyliculture et la pisciculture, reste néanmoins un secteur fragile, fortement dépendant des conditions structurelles et conjoncturelles, d’où la nécessité pour le Conseil Régional d’Aquitaine d’agir pour pouvoir préserver ces activités primordiales pour l’Aquitaine.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine agit pour la sauvegarde de la faune aquatique »

Bilan de la lutte contre la délinquance en Gironde durant le premier semestre 2011

Patrick Stefanini, Préfet de la Région Aquitaine, Préfet de la Gironde, et Gérard Aldigé, Procureur Adjoint au Tribunal de Grande Instance de Bordeaux, ont présenté le 21 juillet 2011 le bilan de la lutte contre la délinquance en Gironde durant les six premiers mois de l’année 2011.

Continuer la lecture de « Bilan de la lutte contre la délinquance en Gironde durant le premier semestre 2011 »

Des traces de perchlorate ont été détectées dans deux ressources majeures de l’eau de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Des traces de perchlorate ont été dans deux ressource majeures en eau de la Cub, a-t-on appris ce mardi soir, 19 juillet 2011, à 18 h 59, dans un communiqué de presse. Immédiatement, la Cub et son délégataire ont mis en place un plan d’action permettant d’assurer la conformité de l’eau du robinet.

À la fin du mois de juin 2011, l’Ars d’Aquitaine a constaté la présence de perchlorate sur deux ressources majeures de la Cub, à savoir sur les sites de Thil et de Gamarde à St-Médard-en-Jalles. Composant du propergol utilisé comme combustible dans la fabrication des fusées, missiles et Airbags, le perchlorate ne fait pas partie des paramètres définissant la potabilité de l’eau. Localement, ce produit est utilisé sur le site de Sme à St-Médard-en-Jalles.

Dès le 1er juillet 2011, la Cub et Lyonnaise des Eaux ont décidé d’adapter le système d’alimentation en eau potable afin de garantir, dans l’ensemble de l’agglomération, une teneur inférieure à quatre microgrammes par litre, niveau sensiblement inférieur à la valeur guide de 15 microgrammes par litre définie par les autorités de santé.

Le seuil du taux de perchlorate acceptable dans l’eau potable doit être fixé par le Ministère de la Santé. Actuellement, la Cub est en attente de ce seuil. Aucune norme n’est en vigueur en Europe.

La Cub et :lyonnaise; anticipent la décision ministérielle en mettant en place un plan d’actions destiné à respecter les seuils les plus contraignants et maintenir la distribution d’une eau potable aux habitants de l’agglomération bordelaise…

  • Confinement du site à l’origine de la pollution.
  • Renforcement de l’exploitation des ressources non affectées.
  • Poursuite des multiples contrôles et tests sur l’ensemble des sources et du réseau de l’agglomération.
  • Essais de plusieurs techniques de traitement : osmose inverse, échange d’ions, traitement biologique…
  • Mise en place d’une mission inter-services sur les ressources en eau en milieu urbain.

Par ailleurs, la Cub demande à Sme d’engager les mesures nécessaires pour résoudre ce problème et à l’État de prendre ses responsabilités en matière de police de l’eau.

Source : Cub (information directe)

La Région Aquitaine œuvre à la visibilité mondiale de sa filière numérique

Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, a conduit une délégation d’acteurs de la filière numérique à la Silicon Valley, aux États-Unis, dans l’état de Californie, du 13 juillet au 17 juillet 2011.

Cette mission s’inscrivait dans le cadre du projet de valorisation numérique du patrimoine fortement soutenu par le Conseil Régional d’Aquitaine : l’Institut du Patrimoine Numérique, Arkhopole, porté par deux consortiums, Polinum, conduit par l’entreprise pessacaise, I2s, et Heritage Prod, piloté par l’autre entreprise bordelaise, Axyz.

Continuer la lecture de « La Région Aquitaine œuvre à la visibilité mondiale de sa filière numérique »