Un Centre International d’Art Pariétal va voir le jour à Lascaux

Les élus du Conseil Régional d’Aquitaine réunis en assemblée plénière le 25 juin 2012 ont approuvé la convention de partenariat engageant la Région auprès de l’État et du Département de la Dordogne dans la réalisation du Centre International d’Art Pariétal en Vallée de la Vézère, en Dordogne, avec notamment un volet numérique innovant qui promet des expériences spectaculaires pour les visiteurs.

La Vallée de la Vézère est internationalement connue pour les richesses de son patrimoine préhistorique, lui valant le surnom de Vallée de l’Homme. Découverte en 1940 et immédiatement qualifiée de Chapelle Sixtine de la Préhistoire, la Grotte de Lascaux en constitue l’un des sites les plus emblématiques et exceptionnels.

Malgré la fermeture du site en 1963 et la réalisation en 1983 d’un fac-similé partiel (Lascaux II) à proximité de la grotte originelle, des crises climatiques et bactériologiques récentes ont démontré la fragilité permanente de Lascaux. La préservation de Lascaux II entraînant la sauvegarde de la grotte originelle, les autorités régionales et nationales ont alors jugé nécessaire et urgente la sanctuarisation de la Colline de Lascaux.

De ce constat, est née l’idée de construire un nouvel équipement au pied de la Colline de Lascaux, faisant lui-même partie d’un projet global à l’échelle de la Vallée de la Vézère. Intégrant un fac-similé quasiment complet de la grotte, un important volet numérique et des espaces d’interprétation, cet équipement est considéré comme le moyen le plus approprié de préserver le site originel tout en valorisant la richesse patrimoniale, culturelle et scientifique qu’il représente.

Conformément aux objectifs de sa politique culturelle, touristique et d’innovation, la Région Aquitaine a décidé d’accompagner la réalisation du Centre international d’Art Pariétal en visant quatre objectifs principaux :

  1. valoriser un patrimoine régional unique et le mettre à disposition des aquitains et notamment des publics jeunes, sur la base d’un discours scientifique et culturel de qualité ;
  2. promouvoir l’innovation technologique et les savoir-faire aquitains au service d’une médiation exemplaire sur la préhistoire ;
  3. valoriser à travers la dimension internationale du Centre de la Grotte de Lascaux, mais également l’ensemble des sites pariétaux préhistoriques de la Vallée de la Vézère et plus largement de l’Aquitaine ;
  4. accompagner le développement économique et touristique du territoire régional, en s’appuyant sur la marque Lascaux.

Les trois partenaires (État, Conseil Régional d’Aquitaine et Conseil Général de la Dordogne) ont souhaité que le Centre International d’Art Pariétal soit particulièrement innovant, avec un volet numérique complet, offrant aux visiteurs une expérience sensible unique et spectaculaire, à travers le Lascaux virtuel.

Une numérisation complète de la grotte est prévue et pourra être complétée par une multitude de dispositifs numériques envisagés :

  • illusions en trois dimensions ;
  • dispositifs immersifs ;
  • interaction avec les contenus virtuels ;
  • interfaces naturelles ;
  • mise en œuvre de parcours scénarisés en réalité augmentée immersive dans la grotte et dans l’évolution des paysages à travers le temps ;
  • jeux numériques à visée pédagogique…

Une attention particulière sera portée à la fluidité et à la simplicité de la visite, les technologies employées devant impérativement s’effacer au profit de l’expérience vécue.

Afin d’assurer la réalisation de ce projet d’envergure, l’État, le Conseil Régional d’Aquitaine et le Conseil Général de la Dordogne ont convenu d’en définir les modalités techniques, administratives et financières par voie de convention. Cette dernière a été adoptée par les élus régionaux le 25 juin 2012.

Source : Tic Aquitaine