La compagnie « Volotea » va assurer une liaison directe entre Bordeaux et Venise à partir du 24 avril 2012

La nouvelle compagnie aérienne à bas coût Volotea assurera des liaisons entre Bordeaux et Venise à partir du 24 avril 2012. La route sera opérée, en Boeing 717, trois fois par semaine, le lundi, mercredi et vendredi, avec un départ de Bordeaux vers Venise à 6 h 30 et un départ de Venise vers Bordeaux à 8 h 50, à partir de 19 euros le trajet, taxes incluses. Volotea souhaite relier les capitales régionales européennes en évitant les grandes plate-formes de correspondances. Volotea sera ainsi le seul opérateur régulier de la ligne Bordeaux-Venise : jusqu’à présent, il faut prendre des vols en correspondance via la région parisienne. Volotea offrira 750 sièges par semaine sur la ligne, soient près de 39 000 sièges dès la première année d’exploitation.

Source : Aéroport de Bordeaux – Mérignac

Bem a publié son cinquième rapport sur la « Responsabilité Sociétale des Entreprises »

Bem Bordeaux Management School a publié son cinquième rapport rse: pour la période allant de janvier 2010 à juin 2011, a-t-on appris hier, 28 février 2012. Il rend compte de l’ensemble des actions initiées par les étudiants et collaborateurs de l’école en matière de développement durable. L’état des lieux détaille les enseignements, la recherche et les pratiques socialement responsables. Il présente également les résultats du premier Bilan Carbone ® réalisé à Bem Bordeaux Management School.

Continuer la lecture de « Bem a publié son cinquième rapport sur la « Responsabilité Sociétale des Entreprises » »

Des enquêtes publiques autour de la construction du Grand Stade de Bordeaux vont démarrer

Le Préfet de la Gironde a prescrit l’organisation d’enquêtes publiques conduites conjointement du 15 mars 2012 au 16 avril 2012 inclus concernant le projet du nouveau stade situé dans le quartier du Lac à Bordeaux…

  • Une enquête publique au titre de l’article L 123-1 du Code de l’Environnement, demandée par la Ville de Bordeaux, dans le cadre de la procédure de délivrance du permis de construire. Elle a pour objet de présenter au public le projet de nouveau stade de Bordeaux et de recueillir son avis afin de permettre à la Ville de Bordeaux de disposer de tous les éléments nécessaires à son information.

    Le dossier d’enquête publique comprenant une étude d’impact est soumis à enquête publique en application du Code de l’Environnement, article R 123-1, annexe I – 21 Construction soumise à permis de construire d’équipements sportifs susceptibles d’accueillir plus de 5000 personnes.

    L’enquête publique est diligentée selon les dispositions des articles R 123-6 à R 123-23 du Code de l’Environnement. Au terme de la procédure, le Maire de Bordeaux est compétent pour délivrer le permis de construire.

  • Une enquête publique au titre de la loi sur l’Eau (articles L 214-1 à L 214-6 du Code de l’Environnement) afin de mesurer l’incidence du projet sur le milieu aquatique, de recueillir l’avis du public dans le cadre d’une procédure d’autorisation préfectorale prévues par les articles L 214-1 à L 214-6 du Code de l’Environnement.

    Un dossier spécifique Loi sur l’Eau est mis à disposition du public, avec une étude d’impact. Il précise les ouvrages soumis à autorisation selon l’article R 214-1 du Code de l’Environnement, notamment pour les rubriques 2.1.5.0, 3.1.2.0, 3.2.2.0 et 3.3.1.0.

    Cette enquête publique est diligentée selon les dispositions de l’article R 214-8 du Code de l’Environnement. Au terme de la procédure, le Préfet est compétent pour statuer sur l’autorisation sollicitée.

Continuer la lecture de « Des enquêtes publiques autour de la construction du Grand Stade de Bordeaux vont démarrer »

La concertation autour du projet « Bordeaux [Re]Centres » débutera le 8 mars 2012

Dans le cadre du projet Bordeaux [Re]Centres, la Ville de Bordeaux souhaite tout mettre en œuvre pour améliorer la qualité des espaces publics et la qualité de vie de tous les riverains. À cet effet, de nombreuses rénovations vont être engagées dont la requalification des places Francis de Pressensé et Mabit situées au sein d’un quartier au fort potentiel. Des réunions de concertation avec les habitants du quartier seront organisées. La première aura lieu le jeudi 8 mars 2012, à 18 h 30, à l’école maternelle Francis de Pressensé. Les participants auront l’occasion de rencontrer l’équipe d’architectes et d’urbanistes en charge du projet et de proposer leurs idées.

Source : Ville de Bordeaux

Bordeaux a obtenu le label « Famille Plus »

Bordeaux a obtenu le label Famille Plus, reconnu par le Ministère du Tourisme, a-t-on appris aujourd’hui, 29 février 2012.

Le label Famille Plus facilite l’identification de l’offre touristique proposée aux familles, en termes de destinations comme de services adaptées une fois sur le lieu de séjour. Ce dispositif permet de concilier les différentes aspirations des enfants et des parents pour offrir des vacances correspondant aux attentes de toute la famille avec des offres tarifaires spécifiques, des activités pensées pour les enfants et encadrées par des professionnels, des structures d’accueil et des services adaptés…

Ainsi, les familles peuvent aisément profiter de leur séjour à Bordeaux, ensemble mais aussi séparément, les enfants pouvant s’adonner à une activité spécifique et les parents à une autre, avant de se retrouver.

Le site Web de l’Office de Tourisme de Bordeaux recense l’ensemble des lieux référencés Famille Plus : hébergements, restaurants, sites et activités.

Pour les enfants en bas âge, la grande majorité des établissements référencée propose du matériel approprié (lit-parapluie, chaise haute…). Poussettes, sièges pour automobiles, porte-bébés dorsal peuvent être loués à Bordeaux.

Source : Ville de Bordeaux

Une réunion entre les élus locaux et les dirigeants de Ford Europe s’est tenue aujourd’hui, 24 février 2012

Vincent Feltesse, Président de la Cub, Francis Wilsius, Conseiller Régional représentant Alain Rousset, Jean-Luc Gleyze, Vice-Président du Conseil Général de la Gironde, représentant Philippe Madrelle, Christine Bost, Vice-Présidente de la Cub, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde chargée de l’économie, Nicolas Florian, Vice-Président de la Cub chargé du développement économique, Michel Duchène, Adjoint au Maire de Bordeaux, Vice-Président de la Cub représentant Alain Juppé, ont accueilli aujourd’hui, 24 février 2012, à la Cub, Mike Flewitt qui a succédé à Ken Mac Farlane à la vice-présidence de la stratégie industrielle de Ford Europe. Mike Flewitt, aujourd’hui directement en charge du plan de reconversion industriel du site de Ford à Blanquefort, était notamment accompagné de Nick Caton, Vice-Président en charge des ressources humaines, et Wolfgang Schneider, Vice-Président en charge des relations institutionnelles.

Cette réunion a permis de faire un point sur les missions actuelles de l’usine First Aquitaine Industries de Blanquefort et les projets à venir : les élus ont notamment insisté sur l’impératif d’atteindre, grâce à ces projets, 1000 emplois dans l’usine et de contribuer ainsi au renforcement du tissu économique local. Ils ont aussi pu rappeler l’effort financier exceptionnel des collectivités locales en soutien aux investissements à réaliser et, en contrepartie, leurs différentes demandes, telles que votées par l’ensemble des élus à la fin de l’année 2011.

Rappel

Après une reprise du contrôle de l’usine de Blanquefort officialisée en janvier 2011, Ford a présenté un programme d’investissement de 132 millions d’euros, dont près de sept millions d’euros en recherche et développement, assorti d’un engagement au maintien d’un millier d’emplois dans l’usine. Une partie de ces effectifs – 680 postes environ – devrait être affectée à de nouveaux projets industriels : assemblage de transmissions automatiques, usinage de pièces en aluminium pour transmissions automatiques, fabrication de composants de pignonnerie, fabrication de double embrayage, production de carters avant de moteurs Fox et réalisation de modules de transports – Racks.

Au regard de ce programme d’investissement, le montant des aides publiques devrait au total s’élever à 25 millions d’euros :

  • 7,5 millions d’euros accordés par l’État ;
  • 7,5 millions d’euros par les collectivités territoriales (Conseil Régional d’Aquitaine, Conseil Général de la Gironde, Cub) ;
  • 10 millions d’euros au titre de l’emploi des salariés (huit millions d’euros pris en charge par l’État et deux millions d’euros par la Région Aquitaine, au travers des organismes paritaires de formation).

Le versement de ces aides est évidemment conditionné au maintien effectif des 1000 emplois que Ford s’est engagé à employer dans l’usine.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

La Région Aquitaine a obtenu des engagements de la direction nationale de la Sncf sur la qualité du service

Patrick Patrick Du Fau de Lamothe, Conseiller Régional d’Aquitaine délégué aux Ter et à l’intermodalité, a rencontré ce matin, 24 février 2012, à Bordeaux, à la demande de la Sncf, Jean-Pierre Farandou, Directeur Général de Sncf Proximité, et Alain Petitpoisson, Directeur Délégué de Ter Aquitaine. Cette réunion faisait suite aux récentes déclarations d’Alain Rousset, exprimant le mécontentement de la Région Aquitaine face aux dysfonctionnements du Ter.

L’objectif de cette rencontre était de préciser les mesures immédiates à mettre en œuvre et une méthodologie partagée permettant à la Sncf et à la Région Aquitaine d’obtenir rapidement des résultats satisfaisants pour les usagers.

La direction nationale de la Sncf a pris les engagements suivants…

  • Mobiliser des moyens humains supplémentaires en Aquitaine.
  • Fournir à la Région Aquitaine un récapitulatif des problèmes rencontrés ces dernières semaines et des mesures proposées pour y remédier.
  • Finaliser sous quinze jours un Plan de progrès, comprenant des indicateurs permettant une évaluation régulière. Les actions proposées seront testées pendant deux à trois mois, puis intégrées par avenant à la convention liant la Région et la Sncf, avec un suivi bimensuel.
  • Négocier avec la Région Aquitaine un durcissement des pénalités, tenant compte notamment du taux de disponibilité du matériel et d’un seuil de 90,5 % de ponctualité.
  • S’agissant du partage de l’information notamment dans le cas d’incidents ou de situations perturbées, quelle qu’en soit la cause, la Sncf s’engage à la transparence en temps réel vis-à-vis de la Région Aquitaine.

Le Conseil Régional d’Aquitaine espère ainsi améliorer le fonctionnement actuel du Ter Aquitaine et apporter aux usagers une qualité de service plus en adéquation avec leurs attentes.

Source : Conseil Régional d’Aquitaine

Une course de nage en eau vive se déroulera entre Bègles et Bordeaux le 4 mars 2012

Dimanche 4 mars 2012, à 9 h 30, s’élancera une course de nage en eau vive entre Bègles et Bordeaux, soient dix kilomètres. Munie de leur combinaison, de leur flotteur et de leurs palmes, une cinquantaine de participants s’élancera du port de Bègles pour rejoindre, par la Garonne, le ponton de La Bastide, à Bordeaux. Cette compétition est qualificative pour les Championnats de France.

Le club Bpa organise, le dimanche 4 mars 2012, le concours sélectif régional de nage en eau vive. Il consistera en un parcours de dix kilomètres sur la Garonne entre Bègles et Bordeaux – Bastide. Compétition de classe I-II, c’est-à-dire nage sur des plans d’eau facile à moyennement difficile, elle sera ouverte aux adultes et s’élancera à 9 h 30 du ponton du Port de Bègles. Près d’une cinquantaine de compétiteurs venus de toute l’Aquitaine se mesurera sur la Garonne pour cette compétition organisée sous l’égide de la Ffessm. La première arrivée est attendue vers 10 h 30 au Ponton Bastide, à Bordeaux.

De la nage de découverte sera proposée au public. Les renseignements pourront être obtenus sur place.

Source : Bpa (information directe)

Les « Aventures Gironde » s’enrichissent de nouvelles activités

Durant les vacances d’été, les Aventures Gironde proposent aux jeunes girondins un large choix d’activités sportives de pleine nature.

Initiées et coordonnées par le Conseil Général de la Gironde, les Aventures Gironde sont des animations sportives mono ou multi-activités de pleine nature se déroulant sur des créneaux allant de deux heures à quatre jours pour des groupes de huit à 41 jeunes.

Les Aventures Gironde proposent aux jeunes de 6 à 17 ans la pratique d’activités sportives nouvelles ou différentes de celles qu’ils peuvent pratiquer tout au long de l’année en club ou à l’école. Ainsi, en 2012, seront proposées, avec entre autres programmes, l’accro-branches, le Kayak Surf, le saut extrême, l’Ulm, les échasses urbaines, le Street Surfing, le Cross Car, a-ton appris aujourd’hui, 24 février 2012…

Le fonctionnement des Aventures Gironde se déroule en deux étapes. Dans un premier temps, le Conseil Général de la Gironde achète des animations sportives à des prestataires pour composer des produits d’animation mariant souvent plusieurs activités et partenaires. Dans un deuxième temps, il propose, avec participation financière, ces produits d’animation aux structures girondines qui ont en charge l’animation des jeunes.

Le prix proposé aux structures représente environ 50 % du coût réel de la prestation, les 50 % restants étant pris en charge par le Conseil Général de la Gironde.

Les Aventures Gironde se déroulent exclusivement sur le territoire girondin et essentiellement dans des zones de pleine nature, principalement dans le Nord de la Gironde, dans l’Entre-deux-Mers, dans le Sud de la Gironde et près du littoral Atlantique.

Source : Conseil Général de la Gironde

Les « Rencontres régionales du cinéma numérique » auront lieu à Bordeaux le 23 mars 2012

Le 23 mars 2012, la Région Aquitaine, Écla et l’Acpa organisent les Rencontres régionales du cinéma numérique, à l’Hôtel de Région.

Figurent au programme deux Tables Rondes

  1. Regards croisés sur les politiques territoriales et nationales, Table Ronde introduite par un état des lieux du déploiement du numérique en Aquitaine (le matin) ;
  2. Le projet de la salle de cinéma numérique, avec une première partie de présentation du Clap, expérimentation sur les avant-programmes numériques portée par l’Acpa (l’après-midi).

Cette journée d’information sera ainsi consacrée aux enjeux de la numérisation pour les salles de cinéma de proximité, aux politiques publiques qui accompagnent cette mutation technologique, aux questionnements sur les impacts du passage de la copie argentique au numérique pour l’emploi, la formation professionnelle, la programmation…

Source : Tic Aquitaine