Le Conseil Général de la Gironde a tenu une Commission Permanente le 5 octobre 2009

Les Conseillers Généraux de la Gironde étaient réunis en Commission Permanente le 5 octobre 2009. Ils ont étudié 461 dossiers, pour une somme totale de plus de 47,2 millions d’euros.

Voici la répartition de cette somme :

Citoyenneté, éducation, jeunesse
14 846 726 euros
Aménagement et développement durable du territoire
7 111 902 euros
Habitat, développement social urbain, insertion, urbanisme, maîtrise foncière
6 267 207 euros
Économie solidaire
6 401 624 euros
Solidarité, autonomie, action sociale
3 768 927 euros
Patrimoine environnemental commun, tourisme
3 612 732 euros
Culture, sport et vie associative
2 074 937 euros
Infrastructures et sécurité routière
1 359 715 euros

Voici quelques-uns des dossiers que le Président Philippe Madrelle a souhaité mettre en avant lors de son point à la presse qui a suivi la Commission Permanente.

Création d’un réseau de chaleur alimenté par une chaufferie à bois à La Réole

Dans le cadre de sa politique forestière, le Conseil Général de la Gironde accompagne les structures publiques qui réalisent des projets de chaufferies fonctionnant à partir de plaquettes de bois déchiquetées, ainsi que des investissements de réseaux de chaleur.
Le Conseil Général de la Gironde a décidé d’attribuer une aide de 324 000 euros à la Régie Municipale Multi-services de La Réole.

Soutien à la filière forestière

Dans le cadre de sa politique forestière, le Conseil Général de la Gironde accompagne le développement de la filière du bois et de énergie. Il est ainsi proposé de reconduire la participation départementale auprès du Syndicat Inter-Territorial du Pays du Haut Entre-Deux-Mers (? ndr) pour la dernière année de leur programme d’animation Énergies Renouvelables.

Par ailleurs, après la tempête du 24 janvier 2009, l’Assemblée Départementale a décidé la mise en place de mesures spécifiques pour accompagner les professionnels de la filière forestière.

Le Conseil Général de la Gironde a décidé d’attribuer une aide de fonctionnement à l’Association des Etf et une aide en trésorerie et immobilisation de matériel à six entreprises de travaux forestiers.

Enfin, quatre emplois d’agents pour la tempête, qui devront cibler leur action sur le territoire girondin et qui sont respectivement employés par l’association des Etf, le Cipm, la Fédération Girondine de Dfci Aquitaine et le Gip Aménagement du Territoire et Gestion des Risques, seront financés par le Conseil Général de la Gironde.

Ainsi, l’aide départementale pour ces onze bénéficiaires s’élève à hauteur de 81 120 euros.

Eau, le département engagé dans le projet Wat

Le projet Wat, qui associe des partenaires répartis sur les trois pays de la zone Sud-Ouest Européen à savoir la France, l’Espagne et le Portugal, a pour but de favoriser le partage de connaissances et de compétences entre les acteurs impliqués dans la gestion intégrée de l’eau. Le but de cette approche collaborative est de mettre en évidence les solutions stratégiques qui permettront d’optimiser durablement la gestion de la ressource en eau, en tenant compte des possibilités techniques, des contraintes et impacts socio-économiques, ainsi que des contextes réglementaires et organisationnels pour les intégrer dans les programmes d’aménagement et de développement des territoires étudiés.

Dans le cadre de ce projet, le Conseil Général de la Gironde étudiera plus particulièrement l’impact de la récupération des eaux de pluie sur les ressources en eaux souterraines et superficielles du bassin versant de la Pimpine, situé dans l’Entre-Deux-Mers, qui s’étale sur 52km2 et englobe dix communes.

Solidarité, autonomie, action sociale

Lors de cette commission permanente, le Conseil Général de la Gironde a décidé de soutenir…

  • L’ouverture du Foyer d’Accueil Médicalisé de Camblanes-et-Meynac, qui ouvrira ses portes en janvier 2010 et sera géré par l’association Handivillage 33. Il s’agit d’aider à hauteur de 124 000 euros l’association pour lui permettre d’assumer les charges liées à la préparation de l’ouverture du foyer.
  • Le Foyer Occupationnel de Braud-et-St Louis à hauteur de 55 000 euros pour permettre le travail préalable à l’ouverture du foyer, prévue au printemps 2010.
  • L’Adapei de la Gironde, à hauteur de 144 496 euros, pour les travaux de restructuration et d’extension du Foyer d’Accueil Médicalisé Le Mascaret implanté à Bègles.
  • La restructuration du Centre de Rééducation et de Formation Professionnelle Don Bosco de l’Association Saint-François Xavier, situé à Gradignan : le Département soutiendra les travaux de restructuration complète à hauteur de 968 350 euros.

Source : Conseil Général de la Gironde